AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 4 Mai - 0:30


    C'est un truc de mec ça de se venter de la taille, de la longueur, de la durée. Nous les femmes on s'en fout. Ce qui compte ce n'est pas l'acte en lui même, mais l'intention. Je n'ai pas manqué de tendresse, je n'ai pas manqué de respect, je n'ai manqué de rien. Je ne suis pas non plus le genre à crier sur tous les toits ce qui m'est arrivé la nuit dernière, avec quel homme, je suis un peu plus discrète et respectueuse que ça. Surtout avec Aaron. Ce qui m'a surprit au début de notre relation, est d'avoir beaucoup plus d'expérience que lui. Bien sûr ce n'était pas sa première fois, mais on ne peut pas dire qu'il ait été très sûr de lui sur ce coup là. J'avais à peine 17 ans et je le guidais comme si nos rôles étaient inversés. C'est peut être ce côté fragile qui me plaisait. Il compensait à merveille en dehors de ça. Il pouvait me vouer une délicatesse hors du genre humain, m'en faire frissonner de plaisir. Rien qu'un baiser, ou un regard, et ce talent lui appartenait, à lui et lui seul.
    Quand il revint je me blotti contre lui, le remerciant pour le verre d'eau dont je bus la moitié avant de le poser sur la table de chevet. Je passa un bras autour de lui, ma tête sur son épaule.

    Arrête Aaron, tu sais que je m'en fous.

    De combien de temps il a pu tenir, de combien de temps il aurait pu le faire. De ce qu'il a fait, ou non. Aussi bref que ce fut j'ai ressenti de l'amour, c'est tout ce qui compte. Mais ça seules les femmes peuvent le comprendre. On n'a pas cette fierté de mâle qui nous pousse à toujours vouloir faire mieux.

    Et ça m'a toujours été égal. C'est toi qui compte...

    Message subliminal.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 4 Mai - 0:43

    Inconsciemment je suis comme les autres hommes. Du moins pour tout ce qui es de l'instinct reproducteur. Je ne suis pas satisfait de moi ou de ce qui as put se passer si ma partenaire n'as pas pris de plaisir. Et comme ma partenaire as presque été uniquement Ellen, je ne suis donc pas satisfait de moi sur ce coup la. C'est normal. Nous voulons tous pouvoir donner du plaisir à l'autre avant de prendre plaisir soit même. C'est pour cela que je m'excuse auprès d'elle. Mon plaisir passe après le siens comme toujours. Des gestes. Des mots. Des regards. Tout cela c'est ce que je suis en partie capable de lui apporter. Les mots pas vraiment je vous l'accorde. Mais je communique sans arrêt avec elle et je ne me voit pas lui faire l'amour sans lui donner de la tendresse et l'affection dont une femme as besoin. Il y a des choses que l'on contrôle et d'autres pas. Moi par exemple, je ne contrôle pas toujours ce que je suis. Les regards que je pose sur Ellen sont quand à eu bien voulus et je n'ai de toute façon jamais put la regarder autrement. Les gestes que j'ai à son égard sont aussi bien voulus puisque j'en ai besoin. Je préfère lui offrir de l'affection plutôt qu'en recevoir, un peut comme le plaisir. Non pas que je n'aime pas qu'elle m'en donne, mais pouvoir lui en donner à ma manière me comble largement. Puisque si je ne peut lui en donner cela veut dire qu'il n'y aurait plus rien entre nous.

    Ockay.

    Lui dis-je simplement à tout ce qu'elle avait dis. Tout ce qui compte c'est moi alors. Mais vous savez je ne suis pas très expressif en matière de paroles. Je n'ai pas la parole facile ou alors pour en venir à des faits importants. Je ferme les yeux et la garde tout contre moi. C'est quelque chose dont je n'avais plus l'habitude mais dont j'ai besoin aussi. Ma main passe délicatement sur son bras alors que seulement un drap recouvre nos corps nues. J'ai chaud oui, mais tout sa en valait bien la peine.

    Et demain?

    Oui bon d'accord je vous l'accorde poser une question aussi vague n'est pas forcément facile à déchiffrer. Mais je n'ai jamais entamé de discution intime c'est toujours Ellen qui pose les questions en générale. Mais la je pense qu'elle comprendra que je veut savoir si tout sa à été fait sur un coup de tête ou si c'était réfléchis.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 4 Mai - 0:54


    Il s'est toujours prit la tête pour des conneries, mais ça je le lui dis assez souvent pour qu'il le comprenne. Ce truc de plaisir donné, plaisir rendu, peut importe, tout ce que je veux moi, c'est le respect, le reste je m'en accomode assez bien je pense. Mais je ne veux pas le couper dans ses réflexions, après tout un Aaron qui pense peut faire un sacré travail sur lui même. Même si je refuse qu'il change, je l'aime comme il est. Pas comme il cherche à devenir. Il est déjà parfait pour moi. Et je dis bien pour moi. Même si nous ne sommes pas officiellement en couple, je dois avouer que savoir qu'une autre femme peut bénéficier de lui, de son corps, de ses caresses, de son regard, surtout de son regard. Ca je ne le supporte pas. Je ne veux pas savoir qu'une autre femme bénéficie de ce genre de gestes que je me réserve, et qu'il me réserve en règle générale. C'est MON Aaron, mon ex mari, le père de mes enfants, il restera toujours un peu à moi quelque part, et je serais toujours sienne aussi. Au plus profond de moi même, nous sommes liés au plus profond de nos êtres.

    Demain on retourne à l'hô... Oh... Pas ce genre de demain là. OK.

    Voici la reine de la gaffe ! Dans le genre boulet je suis bien placée quand je m'y met. Je comprends souvent tout de travers, c'est moi ça, je ne réfléchi qu'ensuite, mais on m'aime comme ça apparement. Avec ma jeunesse et l'innocence qui va parfois avec.

    Demain ça ne tient qu'à toi Aaron. C'est toi qui n'a plus voulu de moi, pas l'inverse, souviens-toi.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 4 Mai - 12:09

    Ellen et moi avons toujours eu des problème de couple probablement à cause de nos caractères si différents. C'étais comme si nous avions appris à fonctionner comme sa alors que ce n'est pas du tout le cas puisqu'au fond de nous nous nous aimons. Nous essayons de pouvoir transmettre cette amour à Jules du mieux que nous pouvons. Enfin du mieux que nous pouvons.. la preuve il es rendus à l’hôpital à cause de nos histoires justement. Je sais que c'est moi qui ai quitté Ellen la dernière fois. J'ai quitter la maison comme sa sans remords tellement je croyais avoir raison sur un sujet auquel j'avais tord. Mon caractère peut parfois nous jouer des tours. Et quand je l'ai vus avec ce Lucas .. Mon morale en as pris un sacrer coup. Pouvoir imaginer ces mains si douce sur le corps d'un autre, ces lèvres, sa tendresse, tout ce que moi j'ai eu le droit ce serais lui qui l'aurait maintenant? C'est quelque chose dont j'ai eu du mal à me faire mais puisqu'elle était heureuse comme tel pour moi c'étais ce qui comptais. Au moins elle n'était pas aussi malheureuse que tout ce qu'elle as pût être avec moi. Ellen as toujours été la femme de ma vie, et ce le seras probablement toujours. Je l'aime telle qu'elle es et je ne veut pas qu'un autre puisse prendre ma place auprès d'elle et de nos enfants.

    Je me mis à rire légèrement lorsqu'elle fit une gaffe en ne comprenant pas totalement ma question. C'est vrai que c'était assez marrant de voir Ellen ne pas comprendre et traduire tout ce que j'avais mis en avant dans cette question. C'était bien une des premières fois et voila quelque chose de surprenant d'ailleurs. Quand elle finit par me dire que finalement c'était à moi de voir, puisque c'était moi qui n'avait plus voulus d'elle.

    Je me souviens.

    Dis-je en déposant un baiser sur sont front doucement. Ce n'étais pas le fait que je ne veuille plus d'elle. J'étais surtout très blesser par tout ce que j'avais appris sur celle qui devait redevenir ma femme. Je crois que maintenant ce genre de plan je vais oublier, puis de toute façon c'est trop tard maintenant.

    Mais je pense que j'ai pris conscience que moi sans toi sa ne peut pas être possible.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 4 Mai - 13:20


    Lucas avait été comme la providence. Il m'était tombé dessus comme ça. Sans prévenir. Et il m'avait apporté tout ce dont je manquais. De la tendresse, de la présence, de l'implication envers mon fils, il me promettait monts et merveilles, et j'y croyais dur comme fer. Il était même prêt à m'épauler pour la petite. J'avais joué franc jeu dès la première nuit. C'était moi et mes enfants ou rien du tout. Il n'avait pas hésité. Lucas était beau, riche et célèbre. Un sportif, un vrai. Un footeux comme on n'en fait plus. Et je dois dire que tout ce fantasme m'avait attiré, et je ne m'en cachais pas. Lucas était le genre d'hommes qui m'avaient toujours attirés, depuis que j'étais gamine. Au lycée j'étais le genre à sortir avec trois ou quatres membres de l'équipe de foot, les bads boys, les sportifs, tout ça... J'étais ce genre de filles qui ne ratent pas un match pour encourager leur petit ami. Oui moi j'étais ce genre là. Et l'espace de quelques mois, j'avais retrouvé ma place dite "normale" dans notre société. Mon destin avait toujours été de flirter avec la célébrité. Le nom de ma mère était connu partout. Ses créations se vendaient à des sommes astronomiques. Mes parents avaient toujours pariés sur le fait que je finisse toutes les semaines en couverture des magazines people. Au lieu de ça je passais mes journées en salle d'interrogatoire, sur le terrain, un flingue à la main et des rangers aux pieds. J'ai toujours eu un esprit de contradiction très prononcé.

    Une fois de plus je laissais Aaron diriger ma vie. Bien sûr que s'il me demandait de repartir à zéro je lui dirais oui. Je n'ai jamais été capable de lui résister. Et sous mes airs de femme forte et indépendante, je n'ai jamais eu qu'un nom à la bouche : Aaron. Il exige, j'exécute, c'est comme ça. Ca l'a toujours été. Et ça en fout un sacré coup à ma condition de femme libre. Mais je l'aime comme ça. Il n'exige rien de moi au final, je me trouve des besoins pour lui, tout simplement.

    Moi ça fait déjà un sacré bout de temps que je le sais. Mais maintenant on n'est plus des gamins, du moins moi j'en suis plus une. J'ai besoin de savoir que je pourrais me poser sur toi, qu'on ne refera pas les mêmes erreurs. Tu comprends ? La leucémie de Jules c'est nous, ce sont nos erreurs, et s'il guérit ce sera à nous de les éviter. On n'est plus tous seuls Aaron, on est 4 maintenant.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Jeu 5 Mai - 19:08

    Quand à moi la personne qui c'est trouvé sur ma route dans un moment ou j'en avais besoin était Emily. Nôtre relation auras été de courte durée je le sais. Et j'y suis surement pour quelque chose. C'étais différent. Mais ce n'étais pas une relation avec lendemain pour moi. Emily était une amie maintenant et ce depuis longtemps. Je ne suis pas le genre d'homme qui sait ce qu'il veut en amour. Il faut voir ce que cela donne avec Ellen. Un coup nous sommes en couple, et le moi d'après il va se passer quelque chose qui fait que nous nous séparons. Je suis le genre d'homme difficile à vivre, et incertains de lui ce qui ne facilite pas les rapports. Mais Emily m'as apporté une présence féminine dans une période de doute. Je ne dis pas que je n'ai pas été sincère avec elle. Nous avons essayer cela n'as pas fonctionner. J'ai toujours Ellen en tête. Cette femme qui ne peut-être que mienne je l'ai dans la peau. J'en ai besoin. Elle seule sait comment je fonctionne, comment me temporiser, comment m'attendre dans les virages les plus délicats. Elle as toujours sus me raisonner. Moi je n'ai pas ce don la. Si elle as décider de foncer tête baissée dans une embuscade avec un criminelle qui as découpées en morceaux des femmes qui seront son portrait cracher, elle le feras sans hésiter et ce peut importe ce que je dirais. C'est aussi pour sa que je l'ai mis sur la "touche" en quelque sorte. Elle devenais incontrôlable et être son supérieur hiérarchique était la seule chose qui as fait que j'ai put la garder à distance. J'ai fait sa pour la protéger elle, qu'elle ne fasse pas n'importe quoi, mais aussi pour protéger ma fille qui es dans son ventre actuellement depuis environs cinq mois. Ellen es très sujette aux grossesses à risques et je n'ai pas envie qu'il y ai plus de complications que ce qu'il y a déjà. Je ne veut pas avoir de soucis de canalisation de son comportement sur le terrain. Nous n'avons pas le temps pour ce genre de choses.

    Je sais tout sa Ellen. Mais je sais aussi que je ne peut pas vivre sans toi.

    Rapide, clair et précis. Pas besoin de s'étaler j'ai dis tout ce que j'avais à lui dire en simplement deux phrases. Je me suis ouvert à elle ce qui es déjà un grand miracle. Cela fait maintenant huit ans que je suis en couple avec Ellen. Nous avons eu nos haut, et nos bas comme tout le monde. Mais si y'a bien une chose dont je suis sure c'est qu'elle m'es vitale. J'ai besoin de cette femme à mes côtés à qui j'ai appris pas mal de choses et qui maintenant s'efforce de me faire des leçons de vies, comme si les rôles s'étaient inversés. J'aime sa aussi chez elle. Cette capacité qu'elle as de me dire quand je ne vais pas droit. J'ai beau être l'homme le plus organisé et le plus droit de mon département, quand il sagit de rapports intimes, je patauge comme un canard qui va dans l'eau pour la première fois. Au fond je suis quelqu'un de fragile même si je ne veut pas le montrer. Mais j'ai déjà rater bien trop de choses pour pouvoir continuer ainsi. Ellen et moi sonne comme un évidence. Mais le son de cloche que l'on entend au loin, ne deviens pas forcément une mélodie quand on s'approche un peut plus. Je n'ai jamais vraiment trop sus comment agir avec elle, comment ne pas la faire souffrir. J'enchaîne gaf sur gaf. Mais je travail sur moi un peut plus chaques jours.

    Comme je le disais je me suis ouvert à Ellen ce qui arrive peut de fois en quelques années. La dernières fois que je me suis confié à elle, je lui ai avouer être un enfant battus pendant ma jeunesse. Il m'auras fallut sept ans pour le lui dire. Vous imaginez combien de temps sa peut prendre la prochaine bonne résolution ? Ma main passant sur son bras délicatement, je déposa un baiser sur sont front puis sur ces lèvres avant de lui dire.

    On va s'en sortir. Tout les quatre. Et Jules vas se battre. Je te promet.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Ven 6 Mai - 12:05


    Son histoire avec Emily ne me permet de porter aucun jugement. Après tout ce n'est pas sa collègue qu'il a prise pour petite amie le temps de quelques semaines, mais la femme qu'elle est. Et je peux vous assurer qu'elle lui a fait plus de bien que de mal. Je suis jalouse, c'est une évidence mais je sais qu'Emily ne lui aurait pas fait volontairement du mal. Elle ne se serait pas imposée entre Aaron et moi par rapport à Jules. Je sais qu'elle aurait respecté notre histoire passée surtout, sans le brusquer. Aucune femme qui ne connaisse réellement la nature de nos rapports avec Aaron ne mérite d'être à ses côtés. Alors c'est super possessif ce que je viens de sortir mais quoi qu'il en soit c'est le père de MON fils, le père de MA fille, et MON ex-mari. Il est à moi, c'est mathématique. En dehors de ça je ne me permets pas d'exiger quoi que ce soit de lui hormis la présence dont il doit faire preuve auprès de son fils. Mais il ne me doit rien.

    Moi non plus Aaron. Depuis le jour où je t'ai rencontré je n'ai jamais su le faire.

    Vivre sans lui ? Impossible. Même s'il n'est pas dans mon lit, il est dans ma tête. Et il est dans ma vie tout simplement. Quand je vois mon petit bout de chou, en dehors du fait que ce soit toute ma tête, et je dis bien toute ma tête aux vues des expressions de son visage, de mes yeux, de ma bouille au final, ben il y a quand même du Aaron. Son comportement, sa sagesse, l'intensité de son regard.
    Aaron m'a toujours guidé dans beaucoup de choses, mais dans notre couple c'est moi qui l'aide. Il se trouve être le meilleur chef d'équipe que la BAU est compté en 30 ans d'existance, il est très professionnel, bon dans ce qu'il fait, passionné. C'est un homme de pouvoir qui ne s'en sert pas à des fins personnelles, c'est sa droiture que j'ai toujours admirée chez lui. Mais alors quand il s'agit d'une femme c'est une autre histoire. Difficile de lui faire comprendre qu'oser est la clé d'un couple. Il n'a aucune confiance en lui face à moi, aucune confiance en lui face à notre couple ou son rôle de père. Mais ça j'ai fini par comprendre pourquoi et je ne peux que l'aider à passer au dessus de tout ça, on ne peut pas en guérir, mais le vivre mieux. Et je suis prête à tout pour lui, je l'ai toujours été.

    J'acquieça quand il me dit que tout allait bien se passer. Je l'espérais du moins, je pourrais croire n'importe quoi venant de lui. Je me blotti dans ses bras, une main sur son torse sur lequel je passais le bout de mes doigts, j'ai toujours été très tendre avec lui, très tactile, très délicate surtout. J'embrassa son cou avant de poser ma tête sur son épaule et de m'endormir.
    Le lendemain matin ce fut le réveil préprogrammé qui me réveilla, enfin qui réveilla tout l'immeuble si on prend par là, ce truc sonne à un volume dingue !

    Tais-toi.

    D'un coup de main, le réveil traversa une partie de la chambre. Je voulais juste l'éteindre ! Je suis maladroite, c'est pas nouveau.


__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Sam 7 Mai - 18:55

    Quand Ellen es partie avec Lucas, je croyais que je pouvais passer à autre chose, et tourner la page avec Emily. Je savais que je n'oublierais pas Ellen, et que changer de route ne serait pas aussi simple, mais il m'as fallut du temps avant de comprendre que vivre avec une autre personne que Ellen n'était pas possible. Ce qui as mener à ma rupture avec Emily. Malgré que nous pensions nous connaître tout les deux, nous avons fait fausse route. Je n'ai en aucun cas voulus blesser Emily, et si j'avais sus dès le départ que cette relation ne mènerais à rien, je ne me serais pas engager dans une voie sans issue. Parfois on pense être capable d'oublier certaines choses, et refaire nos vies se disant qu'avec le temps, ce sentiments disparaîtra. Mais à force de jours et de semaines voir parfois de moi, on comprend assez rapidement que nous avons fait fausse route. Sa a été mon cas. Puis Jules est tombé malade. Ellen était avec Lucas, mon fils était malade, ce n'étais pas le temps d'avoir une discutions avec Ellen. Puis tant qu'elle était avec Lucas, je n'aurais pas pût bouger. Je m'en serais voulus d'avoir en quelque sorte voler la femme qui était maintenant celle d'un autre, chose que je n'aurais pas aimer que l'on me fasse.

    C'est donc assez rapidement que j'ai compris que s'obstiner ne servirait à rien. Que je ne pourrais vivre avec personne d'autre qu'Ellen même si nôtre rupture aurait été catégorique et qu'elle m'aurait supplier d'oublier et de continuer ma route sans elle. Il y a beaucoup de choses que je serait capable de faire par amour pour elle, mais ce genre de choses n'est pas possible. Je fais partis de ces hommes pour qui avoir plusieurs femmes dans une vie est tout bonnement inconcevable. Je fais partie de ces hommes qui veulent croire que même s'il y a des hauts et des bas, un couple peut tenir toute une vie. C'est peut-être mon éducation qui veut sa, ou la personnalité que je me suis forgé je ne sais pas, tout ce que je sais c'est que la conception que j'ai de l'amour est tel que je viens de le décrire.

    Ellen finit par se blottir dans mes bras. Le temps d'une dernière caresse sur le torse, d'un dernier baiser dans le cou et elle finit par s'endormir. Je resta un moment éveiller, à regarder le plafond me posant quelques questions. Sur nous, mais pas seulement, avant de finir par m'endormir à mon tour. Pas de cauchemar cette nuit. Pourtant ces derniers temps j'y étais assez sujet. Toujours le même. Ellen et Mads. Cette enquête as marqué ma vie à jamais, et quand Emily est partie, je me suis mis à refaire ces cauchemars. Peut-être le fait qu'elle soit la m'as fait oublier. Ce qui m'as fait sortir de mon sommeil c'est le réveil qui c'est mis à hurler dans la chambre à tue tête. Je sortis un râlement léger de ma bouche, parce que depuis un moment, je n'avais plus aussi bien dormis.

    Quelle heure est -il ?

    Dis-je les yeux embrouillés par mon sommeil. D'habitude je suis tout de suite très alerte aux réveil. Prêt à sauter dans mon costard et mes chaussures pour aller au travail. Mais la la nuit avait été longue et rempli de sommeil pour moi, ce qui n'était pas arrivé depuis bien trop longtemps. J'ouvrit finalement les yeux et me redressa dans le lit doucement pour ne pas bousculer Ellen dès sont réveil. Une douce caresse sur le bras pour un moment de tendresse, je me réveillais petit à petit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 9 Mai - 11:05


    Tout le monde a une âme soeur, mais contrairement à la légende, la trouver n'est pas toujours de tout repos. Regardez Aaron et moi, nous ne sommes pas un exemple de stabilité, pourtant il est stable pour 4. Mais moi je pense faire chuter les statistiques pour 12 ! Remarque ça a toujours été comme ça et mon éducation n'y est pas pour rien. Etant plus jeune, j'ai passé ma vie entre Los Angeles et tous les autres coins du monde. Paris, Milan, New-York... Vous reconnaissez sans doute là les villes composant la fashion week, merci maman. Puis Miami, Ibiza, Saint-Tropez... Ca c'est pour les vacances. Seattle, Washington, Venise, Tokyo... Merci papa ! Toujours est il que rester plus de quelques mois dans une ville relevait du défi à l'époque pour mes parents, maintenant ils voyagent beaucoup, mais sans nous, mon frère et moi. D'ailleurs Néo a abandonné toute idée de réconciliation avec eux. Sans doute que c'est trop difficile pour lui, de se dire qu'il peut pardonner une enfance aussi dorée mais réduite à une carte bleue. Nous n'avons manqué de rien financièrement ou matériellement parlant. Mais je sais de source sûre que je préfère entourer mon fils de tendresse que d'argent. Quand on est jeune ça nous paraît bien, on ne se rend même plus compte de ce que l'on manque. Mais une fois en âge de comprendre on se rend compte que nous ne valons pas mieux que l'avocat qu'il paye des fortunes pour faire taire les rumeurs.

    L'épisode des cauchemars est venue juste après mon entrée à la BAU. J'avais plutôt un sommeil de plomb à l'époque, court, habituée à récupérer entre deux cours la soirée de la veille. Souvent avec la gueule de bois. Mais pour remplacer tout ça j'ai eu les nuits d'insomnie, les cauchemars, les attroces visions du monde dans lequel j'évoluais quotidiennement. Aaron m'a rapidement appris à les contrôler, tout du moins à mieux les vivre. Ce fut notre premier contact de patron à agent. Je l'ai écouté, je lui ai fait confiance et j'ai bien fait. Une semaine après je dormais mieux, tout du moins pas moins bien que Morgan. Ce qui était déjà un bon début. Tant que nous ne nous habituons pas à ces horreurs, nous sommes encore bon pour le métier. Et vu que c'est ce qu'il me défini, j'ai intérêt à ne jamais m'habituer. Sans lui je perds toute identité.
    Le réveil valsa sans que ça ne perturbe quiconque. Je l'avais mis pour Aaron, je sais qu'il aime être en avance, et une femme pense à ces choses là, au contraire des hommes.

    6h30...

    Je roula sur le côté, vu que sur le ventre c'est plus la peine d'y penser. Attrapa mon coussin pour le mettre sur ma tête, moi je veux dormir !

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 16 Mai - 1:42

    Six heures trente du matin. Je crois bien que la nuit à été coutre mais bon ce n'est pas bien grave j'ai l'habitude. On peut dire que j'ai de la chance puisque habituellement je ne dors pas la nuit, je suis trop occupé à travailler et si je dors je ne dors que quelques heures. Les soucis de santé de mon fils ces derniers temps me préoccupent beaucoup et m'empêche de dormir correctement. Je n'arrête pas de penser que demain peut-être il pourrais ne plus être avec moi, ou avec sa mère, et j'avoue avoir peur de cela. Je n'ai pas encore eu le temps de rattraper tout le temps que j'ai perdus avec lui et je m'en voudrais toute ma vie si jamais il lui arriverais quelque chose. Je n'ai pas toujours été la pour lui et c'est quelque chose que je regrette énormément et que je pourrais regretter encore plus du jour au lendemain. Six heures trente du matin .. La nuit est passé bien trop vite, car pour une fois j'avoue avoir besoin d'un peut plus de sommeil, ou de temps aux côtés D'Ellen je ne sais pas encore. Toujours est -il que je ne me suis pas réveiller assez tôt. J'ouvre les yeux tels des billes et me tourne rapidement vers ma montre. Il es vraiment six heures et demi ! Et le pire dans tout sa c'est que j'ai une réunion avec la chef de sexion Strauss. Je ne sais pas encore ce qu'elle nous veut mais si à sept heures je ne suis pas dans son bureau je sens que sa va être une mauvaise journée.

    « J'ai une réunion avec Strauss dans trente minutes. »

    Je me leva donc et enfila mes affaires puisque je n'en avais pas d'autres, n'ayant pas prévus de dormir chez Ellen puis je sauta dans mes chaussures. Je suis persuader que je vais être en retard et sa je ne peut pas me le permettre. Si il y a bien quelque chose que je ne supporte pas c'est bien sa, le retard. Même pour ce qui es de mon équipe. J'alla embrassé Ellen rapidement avant de lui répondre.

    « On se voit au bureau. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 16 Mai - 2:01

    Strauss, j'ai toujours eu du mal. Et elle aussi avec moi. Non seulement parce que je suis très jeune, mais en plus parce que je me tape Aaron, elle est sûrement raide dingue de lui sans jamais l'avouer j'en suis persuadée ! J'ai toujours fais une fixation là dessus, pourtant je ne suis pas jalouse vis à vis des fréquentations d'Aaron, il était bien trop droit pour ça. Je serais jalouse de mon ombre, mais Aaron c'est pas possible, il ne fait rien qui soit répréhensible, alors ça réglait le problème.

    Je viendrais pas trop tôt, au cas où elle veuille passer sous le bureau. Ou sur...

    Lançais je sous ma couette, la tête sous l'oreiller. Humour, foireux mais humour quand même. Je ne la sens pas, elle est super chef mais pas super copine. Je ne sais pas ce que je lui reproche au final mais je sais que je ne lui ferais pas confiance longtemps. Elle bade Aaron, elle ne m'aime pas, elle doit me reprocher quelque chose que je ne comprends pas, surtout que je ne pense pas avoir manqué quoi que ce soit concernant le travail, sauf d'un peu de discipline.
    Il m'embrassa sur le front et fila.

    Après avoir filé sous la douche, nausées du matin, habillée, coiffée, un peu maquillée pour masquer mes cernes, je me rendis à la BAU. Non sans être passée embrasser mon fils, qui dormait encore. Me voila à Quantico, centre de l'analyse comportementale. Je salua l'éqiupe et profita d'un moment de distraction de chacun pour rentrer dans le bureau d'Aaron et fermer les stores avant de me prendre à son cou.

    Alors, Strauss, elle était en forme ?

    Ce sourire en coin, et mon baiser plus que tendre pour lui dire que je l'aimais.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 16 Mai - 2:20

    Strauss et nous. Un véritable combat perpétuel. Parfois on se demande si elle passe son temps à autre chose que de trouver quelque chose qui pourrait nous faire tomber tout les deux. Elle vient d'abord faire des approches plus ou moins discrète selon l'infraction que l'on as eu à ces yeux ou les conditions de vie que nous avons, puis finit toujours par glisser un mot pour nous encourager à aller voir ailleurs, nous écarter de l'équipe voir nous mettre à pied. Et on ne peut pas dire qu'entre elle et nous ce soit une histoire courte. Elle nous as toujours chercher des poux comme dis l'expression et c'est pour sa que j'essaye au maximum d'éviter d'en parler à Ellen parce qu'avec son caractère elle pourrait faire irruption n'importe quand dans son bureau et lui dire ces quatre vérités.

    « Très drôle. »

    Dis-je alors avant de disparaître pour partir assez rapidement au bureau. Je sais que ce n'est pas un rendez vous annuel puisque personne n'en as été informé au bureau mis à part moi. Et en plus je suis arrivé avec quelques minutes de retard malgré mon empressement et je crois que sa n'arrange pas les choses. J'avoue ne pas être fiers de moi sur ce coup la. Je ne suis jamais en retard de toute façon je n'aime pas sa. En tant que chef d'équipe je me dois de montrer l'exemple et non de faire comme bon me semble. D'ailleurs elle ne manqua pas de me le rappeler. Juste avant de me dire qu'Ellen et moi n'étions pas au maximum de nos capacités. Elle pense que nous sommes trop préoccupé par l'état de santé de Jules pour pouvoir faire nôtre travail correctement. Bien sur que l'état de santé de nôtre fils nous inquiète, cependant nous sommes aussi capable de faire nôtre travail comme convenue. Nous sommes la pour sa. Je lui ai bien expliquer mais je crois qu'elle n'as pas envie de le comprendre, pour elle c'est un pretexte pour nous mettre à l'écart et elle compte bien faire un rapport sur cette situation à ces supérieurs de manière à être sur d'avoir un appuis et de ne pas risqué que l'on se retourne contre elle. Il va falloir être prudent, elle va surveiller le moindre de nos mouvement. Une fois cette réunion terminé je fila dans mon bureau sous le regard de mon équipe. Ellen n'était pas encore la et sa ne m'étonne pas, elle as dus passer voir Jules avant de venir chose que je n'ai pas put faire. Elle finit par entrer dans mon bureau et me sauter au cou. Me demandant si Strauss était " en forme " et me déposer un baiser sur les lèvres.

    « Tu la connais. En tout cas elle ne perd pas le nord. On va être l'objet d'une enquête interne et nos moindres agissement vont être surveillés. Elle pense que nous ne sommes pas assez au travail à cause de la leucémie de Jules et voudrait nous mettre sur la touche. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 16 Mai - 12:32


    Une histoire d'amour au bureau n'est jamais vraiment bien vue par la direction, surtout dans notre métier, parce que nous avons besoin d'une objectivité à toute épreuve. Et puis notre couple est atipyque tellement la différence d'âge est conséquente. Nous avons 15 ans d'écart,et une vision diamétralement opposée de ce qu'est la vie et l'éducation. Il n'y a que sur le boulot que nous sommes d'accord et nos sentiments, et encore, pas toujours. Mais on s'aime, c'est plus fort que nous. Notre éducation aussi est totalement contraire. J'aimerais dire que c'est ce qui fait que nous sommes si complémentaires et que nous avons tant besoin l'un de l'autre. De toute façon lui et moi c'est une évidence depuis le premier jour. J'étais alors stagiaire au FBI, premier jour, à peine âgée de 17 ans, en retard parce que sinon c'est moins drôle. Je comprend maintenant son agacement le jour même, j'étais à la bourre, complètement paumeé et il ne supporte pas les gens en retard. Et pourtant cette maladresse l'avais attendrie. Je ne pensais pas mais la preuve que si vu qu'il avait fini par trouver le courage de m'inviter à dîner. Dîner qui s'était prolongé chez lui, dans son appartement, pour notre première nuit, il avait été parfait. Et pourtant c'était mon boss quoi ! Je n'avais aucune copine à qui raconter ça, il était tout pour moi, mon seul avenir au final. Et maintenant nous avons Jules et bientôt un deuxième enfant. Comme quoi les opposés s'attirent.
    Ce que m'annonça Aaron ne me plu pas des masses, non seulement je me ballade avec un taux d'hormones au delà de la moyenne, alors ce n'est pas le moment de me prendre la tête avec leurs conflits d'intérêts ! Je réembrassa Aaron pour me calmer.

    On n'a rien à se reprocher Aaron. On fait notre job, consciencieusement. Je me fous de ce qu'elle pense, Jules passe avant et passera toujours avant. Et si elle a un problème avec ça j'en ai rien à foutre. Je sais que je peux faire mon job, j'en suis plus que capable, et en dehors du comportement elle n'a rien à me reprocher OK ?!

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Jeu 19 Mai - 23:19

    Bon voila, je lui accorde que Strauss n'est pas facile. Je lui accorde aussi que Jules passeras toujours avant tout. Tout comme le fait que sont comportement n'est pas toujours facile à canaliser. Et je vous accorde que sur ce coup la elle n'as pas parler très poliment. Bien que ce soit une femme, il lui arrive de sortir certains mots que sortiraient n'importe quel homme en face de moi. Mais bon c'est Ellen, et je sais qu'elle ne supporte pas nôtre chef de section, mais c'est cette Ellen la que j'aime. Celle qui s'emporte facilement, qui à son caractère bien trempé et qui dit ce qu'elle pense quand elle as envie de le dire. C'est la Ellen que j'ai appris à connaître et qui m'as fait devenir un homme meilleur. Strauss nous as toujours voulus quelque chose. Allez savoir pourquoi je ne sais pas vraiment et pour tout vous dire je n'ai jamais chercher à savoir. Je ne veux même pas savoir en fait parce que je pense qu'elle as ces raisons qui lui sont personnelles et surtout qu'elle n'on rien à avoir avec la B.A.U. Ce que je veux dire c'est que je pense faire un travail correct dans l'ensemble et j'ai toujours fait en sorte que mon travail soit correct et en général c'est ce que l'on demande à un chef d'unité ou n'importe quel patron, manageur ou même employé. C'est de faire un travail correct. Alors je ne comprend pas pourquoi elle m'en veut à ce point. Mais c'est Strauss. Je regardais Ellen, n'osant pas dire un mot de plus de peur qu'elle ne s'énerve un peut plus et que la situation se retourne contre moi.

    «Ockay Ellen. Je tenais juste à t'en informer. »

    Dis-je alors avant de déposer un baiser sur sont front espérant que sa la calmerai un petit peut avant d'aller m’asseoir sur mon fauteuil et reprendre les papiers que j'avait commencer. Elle était toujours la, mais moi je ne disait rien.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Jeu 19 Mai - 23:46


    Aaron sait mieux que personne que quand je commence à m'emporter sur un sujet, il n'est jamais bon de poursuivre. Je ne suis pas le genre de jeune femme sage à qui on donnerait le bon dieu sans confession parce qu'elle sourit quand on lui marche dessus. Je gueule haut et fort, peut être un peu trop même. Mais ce sont les restes de mon passé de petite fille pourrie gâtée. Ca fait parti de mon éducation. Malheureusement j'ai parfois encore du mal à m'en défaire parce que je n'ai pas vraiment appris à me contrôler comme devrait le faire un agent du FBI, au bout de 8 ans ça devrait commencer à venir non ? Mais alors ne me demandez rien étant enceinte, surtout pas de 5 mois !
    Je hochais la tête et le laissait se rasseoir derrière le bureau. Après tout il avait raison, nous avions du taf et les dossiers étaient la seule manière de me canaliser, tout du moins de m'occuper vu que je n'ai plus le droit d'aller sur le terrain. Merci mon ex mari !
    Je sorti du bureau, avant d'exploser, il est trop calme, je ne comprends pas comment il fait ! Oui ça m'énerve !!! Ca peut paraître drôle de l'extérieur, comme une caricature.
    Je parti me servir une grande tasse de café, j'ai pas le droit de fumer plus de deux cigarettes par jours alors s'il vous plait ! Je pris ensuite place à mon bureau dans l'open space. M'asseyant sans douceur, et ouvrant les dossiers de la même manière. Alors tout le monde est au courant que je ne suis pas la reine de la patience, et encore moins de la délicatesse. Morgan venait souvent me voir dans ces moments là. Me voir me battre contre le monde entier alors que je ne pouvais pas le faire avec Strauss le faisait beaucoup rire.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Jeu 19 Mai - 23:57

    Je me laisse beaucoup marché sur les pieds venant de Strauss et je le sais. Mais je ne peut pas me permettre de lui donner une raison de me suspendre. Et puis je suis comme sa. Je ne sais pas contrer une femme. Regardez Ellen. Je ne suis même pas capable de sur enchérir, je préfère me taire que de la voir sortir de ces gongs. Bien que le fait de me taire puisse l'énerver encore plus. Mais je préfère me taire, avant de dire une bêtise qui pourrait tout gâcher, parce sa aussi, la maladresse, c'est ma spécialité. J'ai le dont de pouvoir dire quelque chose qu'il ne faut surtout pas dire à ce moment la. En fait, je ne sais pas faire dans la délicatesse quand il faut être fin, moi je dérape. Je ne suis pas forcément très doué pour les relations intimes. Je piétine toujours. Mais que ce soit avec n'importe quelle femme. Regardez, je n'ai même pas oser contesté ce que m'as dis Strauss dans le bureau. J'ai essayer de me défendre, mais je n'ai rien dit qui puisse aggraver la situation.

    Il es maintenant 10 heures. Je suis depuis ce matin dans mes dossiers. Je descend en salle de pause afin de me servir un café, puis sort sur la court pour aller me fumer une cigarette. J'ai repris depuis quelque temps. J'avais réussis à arrêter mais la maladie de Jules à tout changer. J'en ai de nouveau besoin. J'y trouve Ellen, qui à l'air de prendre l'air tout en s'intoxiquant en même temps. Comme dirait un de mes anciens amis, il faut bien entretenir le cancer. Ironique n'est ce pas? Je m'approche doucement d'elle, de peur qu'elle ne soit pas calmée. Je pose une main sur son épaule doucement avant de dire.

    «Tu vas mieux? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Ven 20 Mai - 0:13


    J'ai dû sortir pour fumer une clope avant de rajouter mon dossier à celui des tueurs en série. Ce serait dommage. Pourtant je suis plutôt photogénique, je me demande laquelle on prendrait pour illustrer mon dossier. Ah peut être les photos prises lors de mes nombreuses gardes à vue à Los Angeles. Merci mon frère ! Il m'embarquait toujours dans mes conneries, Dieu merci mon casier judiciaire a fini par être effacé.
    Une fois en bas, je me précipita sur mon paquet de clope. Strauss n'est pas sorti de son bureau. Je me demande encore comment se fait il que je lui accorde encore autant d'importance. Qu'est-ce-que ça pourrait bien me foutre au final ? Rien hein ?
    Je senti la main d'Aaron sur mon épaule, je la reconnaitrais entre 1000 voila pourquoi je n'ai pas sursauté.

    Strauss est toujours notre boss ? Alors non ça va pas mieux.

    Non mais il faut mieux en rire de mon comportement, je suis une chieuse finie qui tire sur sa cigarette comme une tarée, un jour j'irais me faire soigner ou j'en prendrais une qui me remettra les idées en place ^^

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mar 24 Mai - 16:15

    Ellen fait partie de ma vie. C'est comme sa. Il y a des choses qui font partie de vos vies et peut-importe les chemins que vous prendrez ils en ferons toujours partis. Ellen c'était comme sa. Nous avions beau nous séparés nous revenions toujours l'un vers l'autre, incapable de vivre en harmonie mais tout aussi incapable de vivre l'un sans l'autre. Drôle conception du parfait amour n'est ce pas? Mais c'est ainsi que sont nos vies à nous. Nous ne choisissons pas toujours, on fait des mauvais choix, et tôt ou tard on finis par les regretter. Je pense avoir eu beaucoup de chance dans ma relation avec Ellen. Cette chance que nous avons de faire table rase sur les évènement passés parce que nous ne pouvons pas nous passer de la présence de l'autre. Elle m'as souvent pardonner. J'en ai fait de même même si j'ai eu moins souvent l'occasion ou la raison de le faire.

    Alors oui je connaissais parfaitement Ellen. Mieux que je me connais moi même très certainement. Mais c'est ainsi que les choses sont faites. Je sais quand réagir et quand ne rien dire. Je fumais une cigarette, à l’extérieure en sa compagnie. Je comprend qu'elle ai de la rancune envers Strauss, j'ai exactement la même. Il faut dire qu'elle ne nous à jamais fait de cadeaux. Mais nous n'avons jamais eu le choix, c'est nôtre boss et nous devons faire avec même si la situation est loin d'être facile. Alors je ne répliqua rien au fait qu'elle me dis que sa n'allais pas à cause du fait que Strauss soit toujours nôtre chef. On y pouvait rien c'était comme sa. Je fis seulement deux tapes sur son épaule pour lui montrer que je comprenais. Avant d'aller vers la rambarde en face de moi et m'accouder dessus pour fumer ma cigarette.

    « Tu pense que dire à Jules que nous sommes à nouveau une famille pourrait l'aider à s'en sortir? »

    J'avais sortis sa sans même trop réfléchir. Je suis vraiment très embarrassé par la maladie de Jules. Et je ferais n'importe quoi pour qu'il puisse s'en sortir. Mon fils ne méritais pas d'avoir un problème de cette envergure à son âge. Comme tout enfant d'ailleurs ..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 25 Mai - 11:28


    Aaron ne fait même plus attention à mes coups de gueule, il en a trop l'habitude. Il sait que je peux partir dans mon truc comme ça, en un quart de seconde, sans rien demander à personne, et sans que personne n'y comprenne rien en retour. De toute façon en dehors du fait que je sois têtue pour 12, je n'ai jamais prétendue être facile à vivre. Ce ne sont pas des caprices, encore qu'un peu, si, au fond. Mais pour ma défense je suis enceinte, et énervée et je n'ai pas le droit de fumer, ni de sortir, ni même de travailler, alors comprenez que je sois un peu "tendue". Et plus que tendue même ! Aaron me supporte, on arrive à se remettre en couple alors que je suis excécrable, c'est bien qu'il y a de l'espoir, et que cet homme m'aime sincèrement. Je ne sais pas si j'aurais pris le risque un jour de me faire jeter autant de fois en une journée, tout ça pour une femme. Non, je suis plutôt peureuse sur ce coup là, je préfère les hommes sûrs d'eux, qui savent ce qu'ils font et pourquoi ils le font. Aaron sait tout ça, il est droit, sûr de lui, confiant, et il m'aide à me sentir en confiance, il est l'homme dont toutes les femmes rêvent, encore qu'un modèle un peu plus loquace ne serait pas désagréable. Le truc avec mon chef d'équipe, c'est qu'il faut déchiffrer ce qu'il dit, ou plutôt ne dit pas. Mais sur le long terme on s'y fait, la preuve !

    On pourrait essayer, ça ne peut pas lui faire de mal.

    Je passa mes bras autour de son cou après avoir éteint ma cigarette. Tant pis pour ma pause. J'embrassa délicatement ses lèvres et me mit sur la pointe des pieds pour tenter de l'avoir en face de moi. J'étais amoureuse comme au premier jour, encore une fois. C'était comme une maladie avec laquelle j'enchaînerais les rechutes. J'embrassa ensuite le coin de ses lèvres en passant ma main dans ses cheveux.

    Excuse moi, je suis invivable en ce moment.

    Posant ma tête sur son torse. Vivement que j'accouche !

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Mer 25 Mai - 19:00

    Ellen. C'est vraiment cette force de caractère qui m'as plût chez elle en premier. C'est quelqu'un qui sait ce qu'elle veut et je dois dire que j'ai vraiment apprécier cela. J'aime que mon équipe soit assez forte parce que nôtre métier est loin d'être facile comme vous pouvez l'imaginer et pourtant, nous sommes toujours la. Alors oui je me suis habitué à ne pas répondre lorsque le caractère d'Ellen à décider de faire des siennes. Mais de toute façon je suis incapable de dire quoi que ce soit. Je n'aurais jamais le dessus sur une femme. Pas en dehors de mon boulot en tout cas. Si je veux avoir le dessus, il faut que la femme en question soit au minimum une tueuse à série. Je fais avec son caractère et en même temps tout n'est pas entièrement de sa faute. Elle n'y peut rien après tout. C'est comme sa. On ne choisit pas ce que l'on est. J'aimais Ellen et ce peut importe la période ou l'état d'esprits, quand on choisit une personne c'est pas quand on as envie ou quand son caractère le permet. On l'accepte et ceux peut importe les situations, et c'est le choix que j'ai décider de faire.

    « J'éspère. »

    La cigarette en bouche, accoudé à la barrière, je regardais au loin. Pensif, préoccupé par cette situation. Une situation qui nous à de nouveaux soudés avec Ellen. Quand elle passa ces bras autour de moi, je me tourna vers elle. Je la vis approché et me glisser un baiser sur les lèvres. Ces derniers temps, après avoir retrouvés ces privilège, je me rend de plus en plus compte à quel points ces moment la étaient indispensable. Mon autre main de libre dans son dos, je la garde contre moi. Déposant un baiser sur son front le temps de finir ma cigarette. Sa tête contre mon torse, elle s'excusa pour avoir été exécrable ces derniers temps. Mais comme dit précédemment, je ne peut pas lui en vouloir.

    « Je ne t'en veux pas. On ne peut pas tout contrôler. »

    Oui c'est bien moi qui ai dit sa. Moi qui veut toujours avoir le contrôle de moi même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Jeu 26 Mai - 0:17


    La leucémie de Jules est dû à un choc psychologique d'après les médecins. Nous n'avons donc d'autre choix que de nous remettre en question. Nous nous sommes fait beaucoup de mal Aaron et moi. Moi en le trompant avec une femme, et un médecin par la même occasion. Greg House, en personne. J'ai pas tapé dans la facilité, mais ça je n'ai jamais su faire. Entre Aaron et moi, la communication pure et dure ce n'est pas ça. Parce qu'il ne sait pas le faire et c'était une période, à peine enceinte de Jules, durant laquelle j'étais perdue. J'étais jeune, bientôt maman, incapable de me rapprocher de la mienne pour me sentir femme. Et j'ai sombré dans la facilité. Aaron n'assumait plus si bien que ça son rôle de futur papa, et quand Jules est arrivé, tout s'est effondré. Mais contrairement à ce qu'on pourrait penser, je n'ai pas pu en vouloir à mon fils. Au contraire, il était innocent et il l'est toujours. Il n'a pas demandé à arriver sur Terre. Alors je me suis raccroché à lui, tissant une relation plus que fusionnelle avec lui. Mon fils c'est moi, et je suis lui. Nous sommes indisociables, si bien que quand Aaron a voulu reprendre sa place, tout du moins essayé, il m'a été difficile de lui laisser la place qui lui correspondait.
    Et puis il y a eu Mads, bien avant que Jules ne naisse mais il ne nous a jamais réellement quitté. Je n'ai pas eu le choix que de prendre sur moi, mais en étant si proche de mon fils, si dépendante d'Aaron, n'ais-je pas contaminé leurs vies à eux aussi ?
    La question qui nous rongeait Aaron et moi était celle ci : "Est-ce de ma faute ou de la sienne ?" Moi avec Mads ou lui avec ses absences ? Un mélange des deux sûrement. Les psys nous disent d'oublier cette idée, mais nous sommes profilers, les psys ne sont pas nos amis. Enfin c'est comme ça que je le perçois. Ils connaissent le cerveau mais pas la personne.

    J'ai envie d'accoucher. D'avoir la vie qu'on rêvait d'avoir tous les deux il y a 5 ans de ça. Je veux courrir après Jules parce qu'il ne pense qu'au foot, je veux ramener des robes hors de prix de Milan pour ma fille, je veux vivre dans l'excès, faire une overdose de toi. T'avoir tout le temps, pour moi, juste pour moi. Et pour les enfants. On s'en fout de ce que pensent les autres. Y a que toi qui compte. Mais j'ai besoin que tu m'aides à être moins dépendante. T'es pas une drogue Aaron, t'es une obsession.

    Relevant les yeux vers lui en suppliant sa compréhension.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Dim 29 Mai - 15:46

    Ellen et moi n'avons jamais sus faire dans la simplicité lorsqu'il sagit de nous deux. Nous sommes peut-être trop compliqués pour vivre ensemble, pourtant on s'acharne encore et toujours à revenir l'un vers l'autre. Sa présence m'est vitale comme l'inverse est aussi vrai. Nous sommes fait l'un pour l'autre cela ne fait aucun doute, cependant lorsqu'il sagit de dire que nous sommes fait pour vivre ensemble, c'est une autre chose. Je n'ai jamais été facile à vivre et j'en suis conscient. Nous faisons tout les deux un travail qui n'est pas facile pour un couple. Qui plus ai nous faisons le même. Il n'y a que lorsque je suis en déplacement que nous ne nous voyons pas. Enfin encore pour quelques mois. Après le rituel reprendra son cour. Ellen étant enceinte, je l'ai consigner à la paperasse. Je ne veux pas qu'elle prenne de risque et si je la laisse approcher le terrain on sait tous comment cela va finir. Ellen est quelqu'un d'assez têtue en somme. Si elle à décider quelque chose, elle le feras. Et cela peut poser problème. J'avoue me poser la question sur ce qui va se passer une fois qu'elle auras accouché. Elle aime assez ces enfants pour prendre un petit congé maternité, mais elle est bien trop hyperactive pour rester cloîtré à la maison. Je ne sais pas peut-être prendra t-elle quelques congés pour être la pour Jules qui sera je l’espère en rémission, et être présente pour nôtre fille. Honnêtement j'ai beau être profiler, lorsqu'il s'agit du comportement de ma compagne, je suis incapable d'anticiper. Sinon nous n'aurions jamais eu autant de problème de couple.

    Ellen est en période de doute. Jules à l'hôpital, nôtre couple qui se remet tout juste, le siens qui avait mener à rien. Tout cela peut faire douter. Mais il es de mon devoir de lui redonner confiance en elle. Après tout j'ai été son mari et même si elle s'entête à parler de moi en tant qu'ex mari, Ellen sera toujours ma femme. C'est simplement une question de paperasse ensuite au niveau de l'état. Moi je ne peut pas faire ce qu'elle fait. J'ai tendance à vivre dans le passé lorsque les gens importe à mon égard ou encore à être rancunier. Je l'avoue. Une fois que j'ai quelqu'un en ligne de mire, il m'es difficile de relâcher la pression sur cette personne. Mais Ellen est assez souvent la pour me raisonner. Bien que la plupart du temps, au boulot ce soit après elle que je sois en colère. Elle à tendance à prendre des décisions même si je les contestes et sa à le dont de m'agacer. J'ai jeter ma cigarette, et je sens dans son regard qu'Ellen ne va pas bien ces derniers temps. Ce que je comprend parfaitement. Mais que lui dire? Je ne suis pas un prophète pour dire que oui Jules va s'en remettre, mais elle as besoin que je la rassure.

    « Je sais bien que ce n'est pas toujours facile Ellen. Mais si on continue de se battre, il n'y a pas de raisons que nos efforts ne mènent à rien. Ne t'en fais pas pour Jules, c'est nôtre fils. Et crois moi pour ce qui es de lutter il es aussi têtue que sa mère. Nous allons avoir une petite fille aussi. Je crois que il n'y a rien de mieux que de voir le sourire de ces enfants pour être rassuré et se dire que tout va bien. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Dim 29 Mai - 23:08

    Aaron a le don de me rassurer, mais ce qui est le plus troublant, c'est que d'ordinaire il sait le faire sans avoir à parler. Ca me perturbe, franchement. C'est le genre de choses que je ne parviens toujours pas à expliquer et ce que je ne peux pas comprendre fini par m'énerver ! Vous voyez, je ne suis pas différente des autres femmes. Je trouve toujours un prétexte pour râler ^^
    Enceinte qui plus est, il m'est difficile d'analyser les choses avec sang froid et recul. Je m'implique trop, même dans les affaires et surtout dans les affaires d'ailleurs. Jusqu'à présent je faisais celle que les dossiers qui semblaient m'atteindre ne me perturbaient pas. Retrouver une série de jeunes femmes blondes d'environ mon âge et mon statut social me bouleverse à chaque fois. Mais je le cache. En tout cas mieux que je ne sais le faire depuis quelques mois.

    Je n'ai jamais eu une grande confiance en moi, voila pourquoi j'ai toujours besoin d'Aaron. Dans le moindre de mes faits et gestes, même si je m'obstine à dire le contraire et que je clâme haut et fort ma condition de femme libre et indépendante. Tu parles ! Sans mon mari, ex mari, peu importe, je n'ai pas besoin de me marier pour exister, je ne suis rien. Je ne veux pas me réengager dans une histoire qui nous fera souffrir tous les deux. Je ne parlerais pas du passé, on a tous les deux nos tords, et je sais de quoi je parle, je pense que j'en ai au moins autant que lui. Mais ce qui est sûr c'est que la condition de Jules nous a fait mûrir, tous les deux. Ca nous a sûrement fait beaucoup de bien.
    Le fait que je sois têtu n'est pas totalement faux, je dois le lui accorder, mais ce n'est peut être pas une raison pour le souligner ^^
    Bon OK en fait si, je suis super casse couilles mais ça il n'aura jamais l'impolitesse de le dire ouvertement. Il préfère expliquer les choses posément, respectueusement. On se demande bien comment il fait pour garder son sang froid. Personnellement si j'avais un engin comme ça face à moi je l'aurais dégagé vite fait ! Du bureau ET de l'appart !

    Libère-toi une heure Aaron. J'ai envie de le voir. Ca lui ferait plaisir de passer un peu de temps avec toi. Peut être que si t'es là il acceptera d'avaler quelque chose.

    Jules a ses moments, et ses têtes. En ce moment capt'ain américa c'est son héro. Moi je représente plus sa maman qui l'endors, lui prend la tête et insiste à mort pour qu'il se nourrisse ou boive un peu. Je suis inquiète, mais Aaron, même s'il l'est, saura le faire passer autrement.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 13 Juin - 2:14

    La santé de nôtre fils était un sujet assez présent dans nos conversations. On se demande s'il va s'en sortir jour et nuit, et on ne ferme jamais totalement les yeux de peur que le téléphone sonne à n'importe quelle heure de la nuit pour nous dire que Jules n'as pas réussis à se battre jusqu'au bout. C'est comme sa. C'est comme lorsque la personne que vous aimez n'est pas rentré. Vous êtes tellement inquiet que vous ne fermez pas l'oeil de la nuit, ou si par miracle vous arrivez à dormir vous ne dormez que sur une oreille comme le dis l'expression. Ellen n'est pas très bien. Elle passe par à peut prêt tout les stades. Elle pleure, elle déprime, elle culpabilise, elle abandonne mais jamais devant Jules. Il lui arrive de baisser les bras. Flancher. Tout comme sa m'arrive à moi aussi. Je ne suis pas un sur homme. Il m'arrive de craquer. Et en générale, cela surprend, parce que je garde toujours tout pour moi. Je n'aime pas laisser filtrer mes émotions. Lorsque Ellen flanche, c'est à moi de la relever, comme c'est le cas ici. Il arrive que ce soit à elle de me relever. Je pense que sa la rassure quelque par. De savoir qu'elle est capable elle aussi de remettre le moral sur pied. Elle me demande d'ailleurs de me libérer une heure. Pour aller voir Jules. Elle n'as pas tord. Nous avons besoin de le voir et lui à besoin de nous voir pour s'en sortir. J'écrasa alors ma cigarette et la jeta dans le pot prévus à cet effet. Je bougea la tête de façon positive pour lui dire que j'allais venir. On rentra alors dans le bureau à nouveau. Je monta dans mon bureau pour aller chercher ma veste. Puis j'alla rejoindre Ellen. Nous nous dirigeons vers l'open space ou se trouvent nos collègue. Et c'est à ce moment que je pris la parole.

    « Je vais devoir m'absenter une heure. S'il y a un problème n'hésitez pas à m'appeler.»

    Je fis signe à Ellen que nous y allions. Je passa une main dans son dos pour la laisser passer devant moi. Et nous finissons par sortir du bureau. Une fois sur le parking, on monta dans la voiture. Je pris le volant pour rouler jusqu'à l'hôpital. Le trajet dura une vingtaine de minutes. On finis par finalement arrivé et on entra dans l'hôpital. C'est un lieux qu'Ellen voit plus souvent que moi. Mais aujourd'hui nous sommes la tout les deux. Tout comme hier d'ailleurs. C'est un lieux que je n'apprécie pas tellement. Tout les murs sont blancs. Tout les gens présent ne sont pas très loquaces. En générale, nous ne sommes pas la pour le plaisir. On finis par entrer dans la chambre de Jules, qui était apparemment en train de manger. « Vous tombez bien. Il refuse toujours d'avaler quoi que ce soit. » Je soupira inquiet pour mon fils. Je m'avança alors vers lui, et me posa au bord de son lit. « Hey buddy. » Je lui fis un léger sourire puis dit. « Il faut que tu manges mon grand. Sa va te donner des forces. Et sa t'aideras à rentrer plus vite à la maison. Allez fait moi plaisir mange un morceau d'accord? » Je lui souris de nouveau. Sourire était quelque chose que je faisait en présence de mon fils. Et c'était très rare. Mais au vus de son état. Si je ne me montre pas un tant soit peut optimiste, comment mon enfant pourrait-il trouver la force de se battre? « Oui papa .. » Il acquiessa de la tête à son tour, et pris une fourchette pour manger. Je passa ma main doucement dans ces cheveux avant de lui dire. « C'est bien mon grand. » Je releva ensuite le regard vers Ellen, qui était proche de moi. Je passa ma main dans son dos, et posa ma tête contre sa hanche, fermant les yeux, signe de léger espoir, de soulagement, mais à la fois d'inquiétude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   Lun 13 Juin - 11:27

    A ma grande surprise, Aaron n'hésita pas un instant. J'aime quand il prend ce genre d'initiative. Pas qu'il n'ait pas prit conscience des risques plus tôt mais aujourd'hui, il ose s'investir, plus que je ne l'aurait cru. J'aurais comprit qu'il fui, parce que la perte d'un enfant est la pire des choses qui puisse arriver. Les hommes fuient, les femmes affrontent sans avoir le choix parce que ça fait parti de la condition humaine, de l'instinct maternel. Aurais-je eu droit de lui en vouloir dans le cas où il aurait préféré la fuite pour se protéger ? Je ne sais pas, je ne préfère pas y penser. Les relations entre Jules et lui n'ont pas toujours été évidentes. A sa naissance, bien qu'apparement prêt à devenir père, il s'est mit à paniquer et à changer. Comment rattraper l'homme de sa vie en tentant de rester femme tout en devenant maman alors que je n'étais encore qu'une ado. Enfin c'est comme ça que je l'ai ressentie. Immature au possible, pas vraiment habituée à tant de responsabilités. Mais il a fallu que je m'y fasse et je m'y suis faite, je ne pense pas être une si mauvaise mère, bon OK pas la meilleure qui soit non plus, mais ça fait parti du jeu de toute façon.

    Nous partîmes pour l'hôpital, une fois l'équipe prévenue. Je suis très heureuse de pouvoir faire une surprise à mon fils, lui le voit comme ça, une surprise, pour moi c'est un besoin de le retrouver. Le quitter devient de plus en plus difficile. Je suis enceinte de 7 mois, précisément le terme auquel est né Jules, ce n'est pas pour me rassurer. Je suis sujette aux grossesses difficiles. En même temps vu comme je bouge ce n'est pas étonnant ! Quand nous arrivâmes, Jules était en train de manger, du moins il était prédisposé à le faire, mais de là à avaler quoi que ce soit... Je le connais mon fils ! Parfois il peut être aussi têtu que moi et ce n'est pas triste, moi je vous le dis ! Je laissa Aaron gérer les choses, il avait appris à employer un tact de dingue avec son fils, quelques fois il s'y prenait même mieux que moi.
    Je passa tendrement ma main dans les cheveux d'Aaron quand il posa sa tête contre mon ventre, nous étions une grande famille maintenant, enfin presque. Quand la petite serait là, nous serions quatre. Jules l'attend avec impatience.

    Tu veux qu'on aille manger le dessert à la cafétéria mon ange ?

    Mon petit garçon hôcha la tête pour toute réponse. Il avala trois ou quatre cuillérées, je n'eu pas le coeur de le forcer plus. Je le pris alors contre moi en l'embrassant tendrement sur la tête et le porta dans mes bras jusqu'à la cafétéria. Le sentir contre moi était un besoin. Je commanda un café, au même titre qu'Aaron. Seulement le mien est au lait et très sucré, celui de mon homme est toujours court et noir. Dis moi comment tu prends ton café et je te dirais qui tu es. Je m'assis à une table, Jules sur les genoux, autant que mon ventre me le permettait. J'avais pensé à prendre un gâteau au chocolat, le truc préféré de mon fils depuis qu'il était tout petit. Je pense l'avoir assez initié !

    Goûte au moins ça bébé, t'adore ça.

    J'en coupa un tout petit bout pour tenter de lui faire avaler. Le premier passa, le second difficilement mais le troisième n'était pas négociable. Sur la table, ma main rejoignait celle d'Aaron. Je voulais que mon fils sente que ses parents étaient unis autour de lui. Que nous nous aimions, malgré tout.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On as toujours besoin de quelqu'un sur qui compter. [ PV ELLEN ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: RÉSIDENCES :: Appartement d'Ellen & Aaron-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit