AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 in a heartbeat • altman&sloan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



MessageSujet: in a heartbeat • altman&sloan   Sam 11 Juin - 2:24



free & Sloan
In a heartbeat.

Avez vous déjà eu le pressentiment que la journée allait être longue et interminable ? Eh bien, en ce moment j'avais exactement cette sensation pesante que, même si ça faisait maintenant vingt heure que je bossais, la journée ne faisait que commencer. Ça s'annonçait long et insoutenable, mais je devais admettre que j'adorais mon métier. Je n'avais absolument pas à m'en plaindre. Cela faisait bien un bout de temps que j'avais envie de me prendre un bon bain chaud à bulle et me faire la barbe, mais ça attendrait... L'obligation, quand on est chirurgien, c'est de renoncer au fait d'avoir des envies. Je m'y faisais, malgré tout.

Il était présentement vingt trois heure dix, ce qui veut dire que dans cinquante minute, on serait jeudi : une journée nouvelle, tout aussi chargé que la précédente. J'étais présentement dans la section des urgences, à guetter pour le prochain cas plastique que nous aurions dans les urgences. Mes opérations ne commençait que demain, vers six heures le matin, alors j'avais encore le temps de me faire une petite opération en urgence. Honnêtement, quel type bien voudrait que quelqu'un se pète la figure pour pouvoir ensuite le réparer ? Bon... Je n'étais pas un type très méchant, mais j'admets que le fait de vouloir une chirurgie à ce point me rend un peu diabolique, mais pensez y : quoi de pire que d'être de garde dans un hôpital lorsqu'il n'y a aucun —je dis bien aucun— cas à se mettre sous la main ? Enfin... J'étais donc là, dans cet espace vide et désert qu'est les urgences du Seattle Grace/Mercy West hospital. J'avais, à ma main gauche, un café bien chaud et je le porta à mes lèvres. Je le cala littéralement et lorsqu'il fut terminé, je m'empressai de le jeter à la corbeille la plus proche. Je me dirigea vers une salle de trauma et alla me nettoyer les mains en profondeur. Je retourna au bureau des urgences et m'accoudai à celui-ci. L'infirmière me dévisagea et je lui fit un petit sourire en coin, ainsi qu'un clin d'oeil. Le charme ne tuait personne, mais ce n'est certainement pas aujourd'hui que je coucherais avec elle.

Je regarda ma montre d'un air nerveux lorsque j'entendis mon nom, dans mon dos. Je me retourna et remarqua une de mes étudiantes. Elle avait l'air paniqué. Je me dirigea vers elle et fit un visage un peu maussade. Je ne devais pas lui laisser croire qu'en ce moment même, elle me distrayait. Les internes et les résidents ne me distraient habituellement pas, mais là, elle me sauvait littéralement d'un ennuie mortel.
    SLOAN • Qu'est-ce qu'il y a, encore ? Incapable de se débrouiller seul ?


Dernière édition par Mark Sloan le Sam 18 Juin - 1:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Sam 18 Juin - 1:09

Mon premier jour au Seattle Grace/ Mercy Ouest Hospital. Je me sens comme une interne à qui on confie sa première garde. Et même si c'est une journée plutôt calme pour un si grand hôpital, je savoure chaque instant, chaque nouvelle entrevue. J'ai particulièrement apprécié la rencontre avec Jules, une adorable petit bout de chou de 3 ans, et Ellen, sa maman.
J'ai profité du peu d'agitation pour visiter mon lieu de travail de fond en comble, j'ai encore du mal avec l'attribution des étages et des services, mais ça devrait aller, je suis plutôt débrouillarde.
Le changement entre mon nouveau Job et l'ancien en Irak est radical. Ici, c'est plutôt calme, et même les jours de rush, comme le jour de mon entretient d'embauche avec l'accident de bus, sont relativement paisibles par rapport à notre quotidien à la guerre. Et puis, l'avantage aussi, c'est de pouvoir tisser des liens avec les patients, les connaître, du moins, ceux qui sont à l'hôpital pour un certain temps.
Je me dirige vers les urgences en quête d'un nouveau cas. Après quelques sutures et un cas de grippe, la salle se vide. De loin j’aperçois Mark Sloan, un chirurgien esthétique que Richard m'a présenté hier. C'est le genre d'homme qui plait aux femmes et qui le sait. Je suis presque persuadée qu'il ne se souvient pas de moi. Je m'approche alors de lui, pour vérifier.

Raté ! Je suis peut être nouvelle ici, mais je ne suis plus une interne ! Teddy Altman, titulaire en Cardio'... Le chef nous a présenté hier, lors de l'accident du bus, mais vous ne devez pas vous souvenir de moi...
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Sam 18 Juin - 2:08



free & Sloan
In a heartbeat.

Lorsque la personne que je croyais être une de mes étudiantes se révéla être Teddy Altman, titulaire en cardiologie, j'eus un petit rictus à la lèvre supérieur. Je n'avais pas l'habitude de confondre femmes mûres et étudiantes bourrées d'hormones. Je fis un petit sourire à la nouvelle et m'approcha d'elle. Je lui tendis la main, pour refaire présentation.
    SLOAN • Ravie de vous revoir, Docteur Altman. En effet, je ne me souviens plus de vous... Pourtant, vous êtes très jolie alors j'aurais du m'en souvenir.
Je relâcha sa main et lui fit à nouveau un sourire. Je savais qu'à ce moment précis, Teddy devait croire que j'étais le type pourrie qui ne fait que draguer tout ce qui bouge. Après tout, je n'ai jamais eu de mal a assumer cette image toute fait que les gens se faisait de moi, Mark Sloan. Seulement, depuis Lexie, j'étais bien plus. Elle m'avait changé. En bien, bien sûr. Mais je n'étais pas encore prêt à laisser tomber ma carapace d'homme séducteur. Après tout, je ressentais bien quelque chose de fort pour la jeune interne, mais je ne savais pas encore si c'était réciproque. Alors avant d'abandonner le bon vieux Mark, je préférais vérifier d'abord si j'avais un peu de chance avec Lexie. Teddy me souriait toujours, ce qui me fit sortir de mes pensées. Je devais laisser la jeune Grey de côté.
    SLOAN • Je peux peut-être vous faire visiter les lieux ou, pour m'excuser de ne pas m'être souvenu de vous, vous payer un café ?
Je savais que pour bien des gens, un café pouvait arranger bien des choses. Et puis, contrairement à ce qu'on pourrait croire, derrière ce café que j'offrais, il n'y avait là aucun sous-entendu. Je voulais offrir un café à ma nouvelle collègue, non pas la chance de flirter avec moi ou de m'avoir dans son lit pour une nuit. Je n'étais plus comme ça, au profond de moi. J'essayais de faire mes preuves face à Lexie alors je ne devais pas laisser ma testostérone s'en mêler. Je fis un sourire en coin à la jeune femme et commença à marcher en direction de la cafétéria. Elle me suivit volontiers.
    SLOAN • Donc, vous venez d'où, exactement ? Vous faisiez quoi avant d'attérir dans ce superbe hosto ?
Cet hôpital était vraiment merveilleux et je n'avais pas à m'en plaindre, mais je devais admettre que pour une nouvelle titulaire, l'endroit devait être vachement imposant et surtout, très effrayant. Je ne savais pas où Altman avait fait carrière avant, mais pour moi, quand je suis arrivé ici, il y a cinq ans, j'étais complètement perdu : j'avais de la difficulté à trouver la machine à café et je ne savais pas où était les salles de trauma ! Je ne l'avais pas laissé paraître, bien évidemment, puisque je ne voulais pas qu'on me prenne pour un invertébré qui ne sait pas se situer. J'étais bien plus que ça. Je suis bien plus que ça. Je suis Mark Sloan, voyons !


Dernière édition par Mark Sloan le Sam 18 Juin - 3:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Sam 18 Juin - 2:47

Je les connais par coeur ce manèges de séduction, et évoluant dans un milieu d'hommes, j'ai été servie de ce genre de remarques. Pourtant, je sens comme une différence dans la voix de Sloan, comme si il réagissait machinalement, et pas pour draguer. Je m'attarde sur ses yeux, depuis toute petite, je sais lire la sincérité des gens dans leur regard. Mark ne me regarde pas comme une potentielle "proie", mais plutôt comme une collègue de travail qu'il aimerai rencontrer. Ma déduction me ravis. En ce moment, j'ai juste besoin de quelqu'un de gentil. Après l'épisode Gibson de l'après midi, c'est déjà assez compliqué comme ça.
Oh, la journée était calme, j'ai pu visiter l'hôpital tranquillement, je me repère plutôt bien maintenant. Mais je prendrai volontiers quelque chose à boire.
Je le suis en direction de la cafétéria, ce trajet me rappelle Ellen, encore une fois.
D'où je viens ? Oh, je viens de plein d'endroits différents, j'ai grandi à Whashington DC, fais mes études de médecine à Los Angeles. Ensuite, j'ai servi 3 ans en temps que médecin de guerre en Irak. Et me voilà !
Sinon, pourriez vous me présenter aux autres titulaires ? Je crois que comme vous, ils ont du m'oublier à cause de l'agitation de l'accident... Je suis arrivée il y a 2 semaines, et ne connais personne pour l'instant !


Derrière son sourire charmeur, il a l'air de vraiment s'intéresser à ce que je lui raconte.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Sam 18 Juin - 3:29



free & Sloan
In a heartbeat.

Nous étions maintenant arrivés à la cafétéria, devant la machine à café. Je pris deux gobelets et les plaças sous le verseur de café. J'avais écouté le récit de Teddy avec une attention folle. Habituellement, si ça avait été deux mois plus tôt, avant ma rencontre avec Lexie, je n'aurais pas écouté si attentivement. J'aurais plutôt dragué et finit ça dans un placard de l'hôpital. Maintenant, j'étais différent. Oui, j'avais les propos un peu dragueur et le sourire d'un charmeur, mais dans mes pensées, rien n'allait à la sexualité. J'étais le même Mark, sans les pensées. Ça faisait du bien de se sentir comme ça, après tout. J'étais libre, mais mon coeur occupé. Le bout où Teddy mentionna qu'elle avait servi en Irak me fit ouvrir les yeux plus grands. J'étais fasciné ! Elle devait en avoir, du savoir, cette femme-là !
    SLOAN • Mon Dieu ! En Irak ! Ça alors ! Je ne pensais pas que quelqu'un comme ça, surtout une femme, aurait fait trois ans là-bas. Je savais pour Owen et déjà, ça me surprenait. Je vous félicite. Mais... sans être indiscret, qu'est-ce qui vous a fait revenir ici ?
Je savais que ma question était peut-être un peu indiscrète, mais ça ne m'arrêta pas. Je ne suis pas le genre qui se cache pour penser des trucs en silence. Je préfère largement demander et avoir des réponses plutôt que de vivre dans l'ignorance. Puis, si Teddy ne se sentait pas prête à en parler, elle n'avait qu'à me le dire et je comprendrais tout à fait son choix. Ce n'est pas tout le monde qui accepte de se confier aussi facilement à un étranger. Je fis couler la machine à café dans nos verres en polystyrène. Lorsque le sienne fut plein, je lui tendis. Je ne la connaissais pas encore pour savoir ce qu'elle mettait dedans, alors je préférais qu'elle le fasse elle-même. Lorsque le mien fut ensuite plein, je mis deux sucres, agita avec un petit bâton et remis un couvercle dessus. Je le pris dans ma main gauche et retourna auprès de la nouvelle titulaire. Elle avait envie de rencontrer les autres ? Malheureusement, sur le planning était indiqué que la grande majorité d'eux avaient des interventions du à la suite de l'accident de bus. Peut-être que je pouvais simplement lui parler de chacun d'eux ? Encore là, ce serait méchant... De la lèche, je n'aime pas en faire...


Dernière édition par Mark Sloan le Lun 20 Juin - 3:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Sam 18 Juin - 11:08

Ce qui est sur qu'est qu'il sait mettre à l'aise les gens. Quand on parle avec lui, on se sent tout de suite en confiance, comme si on le le connaissait depuis toujours.

Alors, en résumé, même si être là bas me faisait me sentir utile et plutôt importante, je ne supportais plus. C'était trop horrible. Trop de morts, trop de victimes pour qui on ne pouvait rien, trop de monde à sauver, trop de restrictions. Je n'en pouvais plus. Et puis, cette peur de mourir à chaque pas que l'on fait. Le risque de marcher sur une bombe anti-personnelle, celui de ce faire enlever par des talibans, ou d'arriver au beau milieu d'une fusillade. Owen et moi étions dans le même groupe d'interventions, après son départ, des insurgés ont tiré sur nos convois, et presque tous les véhicules ont explosé. Deux survivants, l'ambulancier, et moi. On ne pouvait rien faire pour les autres, certains étaient morts sur le coup, d'autre coincés sous des véhicules instables qui risquaient d'exploser à tout moment. Je ne pouvais plus rester. J'en fais encore des cauchemars. Alors quand Hunt m'a dit qu'il travaillait ici et qu'il pourrait m'avoir un entretient d'embauche, j'ai accepté.

Je ne pensais pas parler autant, ni en dévoiler autant. Mais j'ai le sentiment qu'il... Non, je ne sais pas. J'ai peut être juste besoin d'en parler, au fond.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Lun 20 Juin - 4:12



free & Sloan
In a heartbeat.

Cela ne devait vraiment pas être évident de vivre comme ça et j'arrivais à comprendre le traumatisme que cela pouvait engendrer. Ce n'est pas quelque chose que j'aurais supporté, moi. Je suis quelqu'un d'assez fort et j'arrive à bien travailler dans n'importe quelles situations, mais comme cela, je ne pense pas que j'aurais été à la hauteur. Pour ce genre de chose, je pense qu'il faut d'abord et avant tout avoir la motivation et surtout, la volonté. Je ne suis pas un homme qui manque de colonne, mais certaines fois il y a des choses qu'on ne ferait pas. Aller en Irak était quelque chose dont j'entendais souvent parler. Beaucoup de mes camarades de New York y avaient été pour un moment et à leur retour, ils étaient complètement différent. Ils pensaient différemment, ils vivaient différemment. Leur univers tout entier venait de basculer et la majorité d'entre eux avaient dû suivre des thérapies. Je comprenais que cela devait être difficile et c'est sûr et certain que des cauchemars doivent s'en suivre. À ce moment, je ne savais pas trop quoi dire puisque ce genre de chose me mettait un peu mal à l'aise. Oui, on a tendance à croire que Sloan est un type insensible, mais c'est faut... Ce genre de chose me font réfléchir et me font me poser des questions. J'étais tellement fier d'eux et je les enviais d'avoir eu le courage de vivre dans un univers impitoyable comme celui-là.
    SLOAN • Eh bien, Docteur Altman, bienvenue au Seattle Grace... Et si vous avez besoin de quoi que ce soit ou quelqu'un a qui parler, je suis là.
J'offrais mon oreille à cette charmante jeune femme parce qu'elle me semblait être une très bonne demoiselle et qu'elle méritait bien de pouvoir compter sur quelqu'un. Je savais que cela ne devait pas être facile de changer de milieu aussi rapidement et d'une façon aussi radicale et s'il lui fallait quelqu'un pour l'aider à passer au travers de cela, je pouvais bien l'aider... Ne voyez rien de sexuel là-dedans, je vous pris. Mon coeur est prit...

Nous marchions encore un peu et nous arrivions rapidement à la passerelle, près du bureau du nouveau chef, Derek. J'étais fier de lui, je devais l'admettre. Ce pose lui allait comme un gant et il le remplissait très bien. Je m'installa confortablement, près de la rampe et je regarda en bas. La vue donnait sur l'entrée de l'hôpital. Quelques patients attendaient, quelques parents aussi. On voyait aussi des membres du personnels qui se baladaient rapidement ou lentement, tout dépendant de leur occupation. Je buvais mon café assez lentement et je jeta un petit coup d'oeil vers Teddy. Je lui fis un petit sourire.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Lun 20 Juin - 15:00

    Je vous en prie, appelez moi Teddy. Entendre Dr Altman toute la journée, ça fait déjà assez bizarre, alors si même les collègues m'appellent comme ça... Je ne pourrais plus supporter. Et vous, parlez moi un peu de vous! Ou parlez moi un peu des autres titulaires, comme vous voulez ! Mais assez parler de moi !

    C'est sympa, et ça ne m'est pas arrivé depuis très longtemps. Etre assise là, à boire un café avec un collègue, un homme qui plus est, et juste parler. Sans aucune arrière pensée, ni mauvaises intentions, uniquement pour se connaître un peu. Ce Mark Sloan est charmant, et plutôt mignon. Mais je ne suis pas intéressée, enfin, j'aurais pu l'être, pas pas pour l'instant. Premièrement, j'arrive tout juste à Seattle, je suis là depuis deux semaines, et puis je rentre d'Irak et suis un peu perturbée encore. Et Deuxièmement, ça se voit comme le nez au milieu de la figure qu'il est amoureux. Les l'air un peu rêveur, un sourire qui ne quitte jamais son visage, et des habitudes de dragueur notoire, sans les intentions qui vont généralement avec.
    Nous marchons désormais sur la passerelle devant le bureau du Chef. C'est pour l'instant mon endroit préféré de tout l’hôpital, on domine le lieu entier, et la vue est magnifique grâce à l'immense baie vitrée.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Dim 26 Juin - 20:13



free & Sloan
In a heartbeat.

Teddy. Teddy... Comme un teddy bear. Je souris pendant un petit instant avant de remettre toute mon attention sur la nouvelle titulaire. Alors, elle me demanda de parler de moi et des autres... Eh bien, ce serait assez facile puisque j'adore faire du commérage. Je pris donc une petite gorgée de mon café et continuait à marcher en direction de nul part.
    SLOAN • Pour ce qui est des titulaires, on compte parmi nous Callie Torres, Owen Hunt, Derek Shepherd, même si c'est le chef, Miranda Bailey et sans doute que j'en oublie... Ils sont tous très doués et très soudés entre eux. On est comme une grande famille. C'est pas à dire, à Noël, on était tous ensemble...
Je me remémora donc la fête de Noël qui venait de passer. Ça avait été un si beau moment et c'était agréable d'avoir pu être ensemble, comme cela... On était vraiment tous unis et je pense que c'est ce qui nous rend plus fort dans notre métier. On s'entraide tous et on est toujours disponible pour aider l'un ou l'autre de nos confrères. Une famille comme la nôtre, ça ne s'achète pas et ça prend beaucoup de temps à construire. Lorsque je suis arrivé ici, ça m'a pris du temps à me faire une bonne réputation auprès de Derek et des autres... Puis, avec du temps, ça c'est fait tout seul. Quand Callie a rejoins le groupe des titulaires, c'est comme si on accueillait une jeune soeur... Puis, avec Owen, ça c'est fait rapidement. Il nous a montré en très peu de temps à quel point il était doué dans son métier... Alors, oui, nous sommes une famille...
    SLOAN • Pour ma part, je viens de New York. J'ai grandit là-bas, j'y ai fait mes études et j'y ai fait mes pires expériences. C'est grâce à NY que je me suis fait un nom aussi solide... Mais c'est aussi à cause de New York que j'ai perdu un meilleur ami... Bref. Ça fait maintenant cinq ans que je suis ici et, laisse moi t'avouer que même avec la pluie constante, je ne partirai jamais !
À Seattle, on se fait vite une place... C'est ce qui est bien.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   Lun 27 Juin - 0:47

    Au fil de la conversation, il se met à me tutoyer. Sans s'en rendre compte. Bizarrement, ça m'arrive souvent avec les gens, je dois dégager un sentiment de familiarité... Et ça ne me déplaît pas. Enfin, ça dépend des circonstances. Mais là, ça me va parfaitement.
    Il a raison, à Seattle on se trouve vite un place. Plus vite que dans n'importe quelle autre ville.
    Il continue à marcher, et je le suis. Moi non plus je n'aime pas rester en place. Question d'habitude. En Irak, on n'avait jamais une seconde de répit. C'était soit tu vivais à 100 à l'heure, soit tu étais mort. Alors, on s'y fait.
    En marchant, on bavarde gentiment, de tout et de rien. De l'ambiance qui règne au SGH, des petits ragots sur les différentes personnes que l'on croise. Décidément, je ne pouvais pas rêver d'un meilleur guide de Mark. Soudain, son attitude change complètement. Il se crispe, arrête de parler et les battements de son coeur s'accélèrent. Normalement, personne n'aurait pu le percevoir. Mais étant cardiologue, je suis plus apte à détecter ce genre de choses. Puis je vois la raison de ce brusque changement. Lexie Grey, une interne qui passe non loin de nous, et se dirige dans la direction opposée. Une fois qu'elle est passée je lance fièrement :

    Alors comme ça, Mark Sloan a craqué sur une interne ?
    En voyant son regard perplexe et un peu paniqué j'enchaine.
    Ne t'en fais pas, j'le dirai pas. Et pis, j'suis pas là pour juger. J'suis juste un peu plus observatrice que les autres, c'est tout. :)

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: in a heartbeat • altman&sloan   

Revenir en haut Aller en bas
 

in a heartbeat • altman&sloan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: LES URGENCES-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit |  |