AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Get over it (Teddy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 19:27

    Sacha est à la maison maintenant. Je pense que je n'y suis pas pour rien. J'ai insisté pour la faire sortir, du moment que ses constantes étaient stables. En tout cas moi je suis sortie ! Et je les ai bien fait chier ! Je pense qu'ils ont oubliés la décharge parce qu'ils étaient aussi contents que moi de me voir partir ^^
    Enfin bref, je pensais que l'appartement serait maintenant un havre de paix, il ne reste plus que Jules, dans un mois tout sera terminé. Je ne sais pas comment il grandira par la suite, ce sera un enfant pourri gâté, je le sais, même si ce n'est pas bon pour lui mais je n'ai jamais su faire la part des choses, ça fait parti de moi.
    Je me suis encore jeté avec Aaron, ça devait finir par arriver, j'en ai marre de le soutenir à bout de bras sans qu'il ne le voit. Je peux être forte, pour deux, voir trois, mais pas sans soutient. Il voit que je me démène, je fais ce que je peux pour y croire assez pour nous tous. Mais au bout d'un moment j'ai besoin de craquer. Je sais qu'une engueulade n'est rien, on en verra d'autre, et je pense que ça ne fera que nous renforcer, mais au bout d'une moment j'ai besoin de craquer moi aussi, c'est ma soupape de secours. J'ai l'impression de n'arriver à rien. Il ne veut pas y croire, ou ne veut plus, mais je ne sais plus comment lui parler, comment trouver les arguments, il est trop pessimiste. Mais je l'aime, c'est même pas pensable, ça ne devrait pas être possible. Je suis toujours prête à tout pour lui, peut être un peu trop même.

    J'ai fini par claquer la porte, je laisser dans sa déprim', sa mauvaise humeur et filer avec la petite. Je suis très sanguine. Alors voila, un mot de trop et je suis partie, qu'il s'estime heureux de ne pas avoir prit la porte dans la figure ! C'est mieux que rien ^^ Je ne sais pas où aller, je ne veux pas déranger l'équipe. J'ai le numéro de Teddy, sur lequel je tombe en montant dans la voiture. Je m'y rends, elle m'écoute, elle saura sûrement me changer les idées, si elle n'a rien prévu d'autre. J'hésite à appeler mais non, je verrais bien sur place, j'ai peur de m'effondrer.
    Une fois devant chez elle, je me gare, frein à main, je récupère la petite et monte les deux étages, à pied, ça me calmera ! En pleurs, je sonne... Advienne que pourra.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 19:42

    Je suis tranquillement installée dans mon canapé. J'ai enfilé un short et un vieux sweat shirt, et regarde la télé en buvant une canette de coca. J'aime bien cette tranquillité, même si l'idée d'avoir un homme chez moi ne me déplairait pas. Tout à coup, j'entends la sonnette. Je n'ai aucune idée de qui ça peut être, je n'attends personne et il trop tard pour que ça soit un livreur ou le facteur. Je me lève péniblement et baisse le son de la télé, puis me dirige pieds nus vers la porte d'entrée.
    Ellen ?
    Elle est en pleurs, et tient Sacha dans ses bras. Je prends la petite de bras de sa mère. Avec mon autre bras, j'enserre la taille d'Ellen et nous dirige vers le sofa. Elle s'y installe, attrape un coussin qu'elle enlace, puis se remet à pleurer de plus belle.
    Ellen !? Ellen, regarde moi ! Qu'est ce qu'il y a ?
    Aussitôt, je pense à Jules... Mais non, si il lui était arrivé quelque chose, l'hôpital m'aurait bipée, je leur ai demandé de le faire. Et puis, il est en chambre stérile, il ne peut pas lui arriver grand chose. Sacha est là, dans mes bras, et semble aller bien. J'en déduis alors qu'il y a eu un problème avec Aaron, mais n'avance rien. J'avance ma main droite et lui prend la sienne. Nous restons un long moment comme ça, sans qui rien ne perturbe notre silence.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 20:02

    Je sais que j'aurais dû appeler avant de venir, débarquer chez les gens à pas d'heure ne se fait pas, il est plus de 21 h, et si elle est là c'est que c'est son jour de repos, j'arrive même à lui planter sa soirée ! Dieu merci elle n'est pas avec un homme, là je m'en serais voulue ! Mais vu la tenu qu'elle arbore, elle n'est pas en compagnie masculine, ou alors pas dans l'optique de le draguer. Elle a la même tenue que moi quand j'en ai raz le bol et que je veux qu'on me foute la paix ^^ On se comprend entre filles.
    Je rentre, elle prend Sacha et se montre très douce avec moi, me laisse prendre mon temps. Je prends une grande inspiration et un coussin pour le serrer contre moi, laissant mes larmes couler. De rage ? D'indignation ? De raz le bol ? De tout je pense.

    Je me suis engueulée avec Aaron...

    Je prends une grande inspiration à nouveau, tentant de sécher mes larmes, sans grand succès cependant... Je sanglote, secouée de spasmes. Je n'ai pas pour habitude de me laisser abattre mais là je pense que c'est aussi la fatigue et un gros coup de blues.

    Je suis désolée de débarquer comme ça, je savais pas où aller.

    Alors allons chez le médecin qui sauve déjà la vie de tes gosses, elle en fait pas assez pour toi en ce moment, faut en plus que tu lui prennes ses soirées ! Bravo Ellen ^^

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 22:38

    Ne t'en fais pas Ellen, tu as bien fais, vraiment. Je suis là, tu m'entends ? Je suis là...

    Je la prends dans mes bras doucement, en faisant attention à Sacha qui est toujours dans mes bras. Même si sa situation m’attriste au plus au point, une partie de moi est contente qu'elle soit venue sonner à ma porte. Elle habite à Seattle depuis un bout de temps déjà, et doit connaître beaucoup de monde. Mais non, c'est dans mon canapé et mes bras qu'elle a choisi de se consoler, moi, la chirurgienne de son fils qu'elle connait depuis deux semaines. C'est officiel, on a dépassé la simple relation Médecin-Patient. La petite s'est endormie dans mes bras, elle est encore plus adorable quand elle dort... C'est cliché, mais vrai. Je me lève me dirige vers ma chambre et pose le bébé au milieu de mon grand lit et la couvre. En revenant vers le salon, je m'arrête devant mon mini-bar, et prends une bouteille et deux verres.

    Get27, c'est bien ça ?


    Quand on est mal, l'alcool, ça aide. Ça, ça me connait. Je me lève et déplie le clic-clac du salon. Puis je le recouvre d'un draps, et sors du placard un plaide et un oreiller. Je retourne dans ma chambre et prends un pyjama dans ma penderie, que je pose sur la table, devant la jeune maman. Elle me regarde d'un air interloqué.

    Franchement Ellen, tu ne crois quand même pas que je vais te laisser rentrer chez toi ? Maintenant, raconte moi, c'est bon de parler...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 22:51

    Je me sers contre elle, ça fait du bien d'avoir une amie à qui parler. J'ai pas mal d'amis, mais j'évite de mêler mes collègues de boulot à tout ça, parce que je ne veux pas paraître faible, et puis c'est comme ma famille, on ne veut pas dire ce qui ne va pas, on veut se montrer ford, je n'ai pas peur d'être jugée par Teddy, je ne sais pas pourquoi, elle a un sacré feeling avec les gosses et moi. Elle devrait nous adopter tient ^^ Tous autant qu'on est !
    Je ravale mes sanglots en essuyant mes joues, puis la laisse aller coucher la petite. Elle est médecin, elle ne risque rien ! Je sais que même si elle n'est pas maman, elle saura penser à toute la sécurité. Et puis elle sait que je suis flipée pour deux.
    Elle revient avec deux verres en main. Et une bouteille. Oui non mais alors là c'est une soirée sans contraintes, juste des petits bobos de filles.

    T'aurais pas un truc un peu plus fort ? Genre... Vodka ? Tequila ? Peut importe mais que ça finisse en A. Que je me mette minable...

    M'allongeant sur le canapé en envoyant ma tête et mes cheveux en arrière. Oui je déprime ! Et alors ?! Pourquoi ça devrait appartenir aux mecs le principe de se bourrer la gueule parce qu'on a un coup de mou ?
    Mais alors le coup du pyjama elle me le copiera. Je récupère le short et le pull difforme, on dirait moi, c'est flippant. Un short de foot comme j'avais l'habitude d'en porter. Sans gênes, et puis après tout nous sommes entre femmes, je retire mon tailleur pour le jeter dans un coin et enfiler mon déguisement de "plein le dos !". Un short et un pull de la fac.
    Je prends sur moi, enquille un verre entier, me crispant sous le coup de l'alcool, puis me décide à parler.

    Je me suis engueulée avec Aaron, encore une fois... Ca devient trop fréquent. J'y arrive plus. Je peux plus le rassurer, je suis pas assez forte. Avant je lui suffisais, mais maintenant...


__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 23:33

    C'est normal tu sais... Tu as eu énormément de pression, avec la naissance de Sacha, et puis Jules, et notre compatibilité. Tu ne peux pas avoir tout ce poids sur tes épaule, et faut relâcher la pression de temps en temps.

    Je ne sais pas vraiment quoi lui répondre... Quand il faut rassurer des patients, sur des complications ou effets secondaires, je m'en sors plutôt bien. Mais dès qu'on quitte le domaine médical, je suis beaucoup moins compétente.

    Sinon, parle moi de la relation d'Aaron avec les enfants, enfin surtout avec Jules. Je sais que ton fils et toi êtes très proches, et ça influe beaucoup sur le ressenti face à la maladie...

    Voilà que je parle comme un psy... Pauvre Ellen, elle aurait pu mieux tomber quand même
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Lun 20 Juin - 23:50

    Relâcher la pression ? Si je me mets à le faire ça va pas finir comme il faudrait, je me connais, quand je suis sous pression je me conduis comme la dernière des gamines. Comme aller me taper une femme en perdant au strip poker au casino du coin. Si si ! Quand Aaron m'a quitté, j'ai fais un peu tout et n'importe quoi. Peut être la jeunesse que je n'ai pas vécu me joue-t-elle des tous. C'est fort possible. Il me manque une certaine maturité au fond. Je n'ai que 24 ans. Je suis une gamine si on prend par là, il y en a encore qui sont chez leurs parents ! Mais je dois dire que si j'avais dû rester avec les miens, je les aurais tués bien avant !
    Assise en tailleur sur le canapé, face à Teddy, plaid sur les genoux. Je bois directement à la bouteille, que je lui fais passer.

    C'est Aaron qui m'a demandé de lui faire un enfant. Seulement quand il est né, il n'a plus assumé. Je pense que ça lui faisait peur. Il avait peur de reproduire le schéma familial dans lequel il avait grandit sûrement. Il est parti. En France, pendant des mois. Je l'ai élevée toute seule. J'étais pas prête, j'étais qu'une gamine. Je ne savais même pas ce que le mot éducation devait signifier. Alors j'ai fais ce que j'ai pu, avec ce que j'avais. QUand il est parti j'ai été promue chef d'équipe à la BAU. Mais je m'en sortais pas. Jules c'était tout ce qui me restait d'Aaron. Alors forcément c'est devenu ma raison de vivre. Je vis au travers lui depuis qu'il est né...

    Je sais que je ne devrais pas me focaliser comme ça, mais c'est le passé qui fait ça, je n'ai pas franchement eu le choix, la vie m'y a poussé et je ne regrette pas de faire passer mon fils avant, au contraire. Il me le rend bien. C'est toute ma tête ce gosse. Et puis il est drôle, il me fait rire, même malade il trouve une énergie débordante.

    T'as jamais pensé à avoir des enfants ?

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 0:37

    Moi ? Si, bien sur. Mais je n'ai pas encore trouvé mon homme... Et je me vois mal élever un gosse toute seule. Et puis, je pense que... que je ne serai pas une aussi bonne mère que toi... J'attrape la bouteille qu'elle tient entre ses genoux et bois une grosse gorgée au goulot.
    J'ai eu une enfance... bizarre, et je ne veux pas reproduire ce que j'ai vécu. Mon père a quitté ma mère quand j'avais 3 ans et elle a mis longtemps, très longtemps à s'en remettre. Puis elle a fréquenté un paquet d'hommes... Il restaient juste le temps que je m'y attache, puis repartaient comme ils étaient arrivés, brisant au passage le coeur de ma mère et le mien. Puis elle a été enceinte, encore. J'avais 8 ans. Elle n'a jamais su qui était le père d'Emily. Dès sa naissance, je me suis jurée de la protéger, de lui éviter toutes les désillusions que j'avais connues. J'étais vachement mûre pour mon âge. Puis il y a eu la fameuse histoire... Donc je suis partie.
    Je sais que c'est complètement con, mais j'ai peur d'hériter ça de ma mère, je ne veux pas gâcher une enfance, comme ma mère a gâche la mienne.


    C'est a mon tour de pleurer. Je vais finir aussi mal qu'elle si ça continue...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 7:44

    Je n'ai rien d'une bonne mère, même les aimer je ne sais pas le faire, je les aime trop, alors je les étouffe, et quand Jules sera grand, il sera soit vieux garçon parce que je ne l'aurais pas laissé vivre sa vie à temps, soit renfermé sur lui même. Enfin ça c'est dans l'hypothèse où il continu de développer le caractère d'Aaron. S'il avait le mien, il aura des tas de copines qu'il jettera ensuite, ce sera un playboy, en lequel on ne croira pas forcément après 35 ans. Mais après tout pourquoi pas ! Mon fils il a toutes les chances de réussir, sauf si je suis au milieu ^^
    L'alcool commence à faire effet, je me sens toute bizarre, mais légère, joviale. Ca me rappelle mes soirées étudiantes. Oui bon OK à cette époque je n'avais que 14 et les autres un peu plus mais ça reste de bons souvenirs ! J'étais beaucoup trop en avance sur mon époque moi.
    J'essuya les larmes sur ses joues, collant mon front au sien, oui je perds l'équilibre même sur le canapé, ça ne présage rien de bon ^^ Surtout à cette heure là.

    Tu sais la seule fois où ma mère a daigné m'engueuler ? Et par là j'entends que ça me perturbe encore. J'avais deux meilleures amies au lycée, j'étais pas bien grande. On a fait une descente dans le dortoir des garçons. Jusque là rien de bien étrange en Californie. Mais on s'est faite choper avec un pack de bière. Ma mère m'a jeté comme jamais elle n'a osé le faire parce que j'avais acheté de la bière bon marché. Elle gueulait comme quoi les Richardson ne s'abaissaient pas à ce genre de choses. Que si on voulait se bourrer la gueule, qu'on le fasse avec une bouteille a plus de 100 $, sinon ça valait pas le coup. J'avais 13 ans Teddy !
    Alors crois-moi, tu seras toujours une bonne mère. Et ton éducation ne peut pas être si bizarre que celle-là. Parce que les pouffiasses que mon père s'envoyait à l'arrière de sa limousine, sur la banquette en cuir, on pouvait les compter avec un cahier des charges.


    Bourrée, je le suis, ça y est ! Je tiens mon index contre mon front en dodelinant sur le canapé, ça ne présage rien de bon pour demain ça ^^
    J'essui à nouveau ses larmes, elle ne pleurera pas face à moi, je vais la rebooster moi !

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 12:12

    Elle a quand même réussi à me faire rire, bourrée comme elle est. Son index sur le front, elle est toute chancelante au milieu du clic-clac. Je dois avouer quand dans le genre ivre, je dois être pas mal non plus... Nous restons encore un peu à discuter, peut être 10 minutes ou peut être une heure. Quand on est bourrées on ne voit pas le temps passer. Elle me raconte des anecdotes sur sa jeunesse dorée en Californie, et je lui parle un peu des amants de ma mère, puis de l'Irak. Nous sommes bien installées dans le lit amovible et bientôt, nous ne sommes plus capables de tenir une conversation tant l'alcool nous est monté à la tête. Je remonte le son de la télé, restée allumée jusqu'alors. Je ne sais pas ce que nous regardons, mais c'est juste pour nous tenir compagnie. D'ailleurs, nous ne tardons pas à nous endormir, tête contre tête, dans une position inconfortable, mais nos corps et nos esprits sont anesthésiés par la boisson.

    Je suis réveillée le lendemain matin, enfin vu l'heure a laquelle on s'est couchées on ne peut pas parler de lendemain... Donc, je suis réveillée par un cri de bébé. J'ai d'abord du mal à remettre les évènements dans l'ordre dans ma tête. Je tourne la tête, Ellen s'est déjà levée prendre Sacha.
    Je me mets debout, et me rassois rapidement, mauvaise idée. J'ai un mal de crâne à vous fendre la tête. J'attrape une boite d'aspirine et en sors deux, un pour Ellen et un pour moi. Je me doute bien qu'elle est dans le même état que moi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 12:22

    Avant quand j'étais "jeune" ou plutôt insouciante et complètement con, je pouvais descendre des litres d'alcool sans craindre le lendemain d'avoir mal à la tête, je n'avais pas à me lever, si je voulais sécher mes cours pour rester au lit personne ne s'en inquiétait, ma jeunesse ressemble à ça. Sex, drugs and rock'n'roll.
    Mais aujourd'hui j'ai des enfants, et oui, la vie de maman n'a rien à voir avec l'insouciance, au contraire. C'est du stress de jour, comme de nuit. Pour n'importe quoi. J'arrive à culpabiliser durant trois jours parce que Jules est tombé en courant, c'est pour vous dire ! Je savais que le réveil serait dur, c'est l'jeu ma pauv' Lucette, je n'ai plus le choix que de devenir responsable ou non. Et ce matin c'est ma fille qui me réveil. L'instinct maternel fait des miracles. Parce qu'au temps du lycée, mon portable pouvait sonner, HURLER, je ne l'entendais pas, même sous l'oreiller. Aujourd'hui le moindre éternuement me réveille.
    J'ai retrouvé la chambre de Teddy et je me suis allongée à côté de Sacha. Elle n'a pas daigné se rendormir, en même temps elle a peut-être faim... Me voila donc debout, la petite dans les bras, en train de faire son biberon, heureusement que je n'ai pas perdu la main.
    Je vois mon amie se lever, et se rasseoir, qu'elle se rassure, j'ai fais la même chose ^^

    Je pensais pas ta vodka si forte, j'ai plus l'habitude.

    Je souris et fit tomber deux aspirines dans un bol d'eau. J'en bus quelques gorgés pour le faire passer à Teddy ensuite, une main occupée par le biberon de Sacha, ma fille au creux du coude.

    Tu prends ton service à quelle heure ?

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 12:34

    Moi non plus, j'aurai jamais pu croire qu'elle était comme ça... Et puis, ça fait trois ans que je ne m'étais pas pris de cuite, alors imagines !
    En Irak, on ne pouvait pas se permettre, on devait être opérationnels tout le temps... On buvait un verre de temps à autre, un peu plus à Noël ou le jour de l'an, mais ça s'arrêtait là.

    Je prends ma garde à 19h, et je finis demain à 19h. C'est la dernière avant de me faire hospitaliser pour la greffe. Heureusement qu'elle n'est pas matinale, je sais pas comment j'aurais fais. Tu veux qu'on fasse quelque chose d'ici ce soir ?

    Ca fait plus mois que je suis à Seattle, et de la ville je n'ai presque vu que l’hôpital et son quartier... Quand je travaille, ben, je travaille, et quand je suis de repos, je me repose chez moi. Faut pas s'étonner après de ne trouver personne.
    Je m'approche de Sacha et lui fais un sourire, elle est trop mignonne. Elle entoure mon index de la petite main et continue à téter son biberon. Morfale va.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 12:46

    Mes dernières cuites remontent à la période où Aaron m'avait quittée. Après tout j'étais seule, alors autant s'amuser non ? Ah j'avais rattrapé toutes les soirées que j'aurais dû faire à Los Angeles ! Mais se mettre minable va un temps, on fini par se réveiller un matin en se demandant ce que ça nous apporte vraiment. Tout le monde a eu sa période "jeune con" et on en sort, plus ou moins ravis, toujours est-il qu'il y a certaines choses qu'on préfèrerait que nos gosses ignorent.
    L'alcool ne me réussit pas vraiment. Je fini par passer la fin de la soirée dans les toilettes, avec un volontaire pour me rammener. Je suis une petite nature, qui a une bonne descente !
    Je suis en congés maternité pour le moment, alors j'ai toutes mes journées. Et puis ça m'évite d'avoir à croiser Aaron. On s'est engueulés hier soir, et il a dû repartir à la BAU juste après que je sois partie, pour y passer la nuit. Je suis sûre qu'il va finir par payer un loyer dans les locaux pour pouvoir y faire son appartement. Ca en devient flippant !

    Je...

    Mon téléphone se met à sonner. Putain de nouvelle génération ! On n'est jamais tranquilles. Je décroche, la bouche pâteuse. Je n'aime pas me sentir comme ça, tout ce que je veux c'est dormir !

    Mr le procureur ? L'... L'affaire Loisel, heu... Les closes ont été fixées non ? Le cas d'appel ? Je croyais que ce n'était pas plaidable. Si, les lois françaises l'autorisent mais il a été jugé dans l'Etat de New-York alors... Très bien, je fais de mon mieux Mr le procureur. A tout à l'heure.

    Je raccroche et jette mon téléphone sur le canapé.

    Et merde.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 13:01

    Qu'est ce qu'il se passe Ellen ? Tu dois partir ? Tu es en congé maternité quand même...

    En écoutant sa réponse, je me dirige vers l'entrée, et prends sur le meuble mon trousseau de clés. J'en décroche une qui ouvre l'apart' , je m'étais dis qu'elle pourrait servir un jour ou l'autre, j'ai bien fais de la faire en double .^^
    Je lance la clef en direction d'Ellen en lui disant :
    Ben, quoi ? Je suis de garde ce soir, et je ne pense pas que tu comptes rentrer chez toi... Alors la question ne se pose même pas ! Hors de questions que tu ailles à l'hôtel...
    J'ai toujours eu un tempérament plutôt hospitalier... J'aime quand il y a du monde à la maison? Peut être que c'est parce que je déteste être seule, depuis mes 17 ans du moins. Les mauvais souvenirs resurgissent à nouveau. Il avait dit quoi le psy ? Penser à quelque chose qui vous fasse sourire et qui puisse vous faire oublier momentanément l’évènement... Je repense à Ellen hier, avec son index sur le front, c'était vraiment comique ça.
    Je me dirige vers mon placard.
    Tu veux des fringues ? On doit faire plus ou moins la même taille.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 20:22

    J'avais complètement oublié ce dossier. C'est un tueur en série, 27 victimes, un mode opératoire que je t'épargnerais, mais une grosse affaire qui traîne depuis des mois, il vient de reçevoir le droit en appel. Je suis avocate.

    Ca j'avais oublié de lui préciser. Je suis en train de chercher frénétiquement de quoi me sapper. Ma fille que je viens de reposer dans un coin du canapé ne bronche pas. Pour l'instant ! Parce que je sens que son frère à côté, c'est du gâteau, elle va nous en faire voir, elle a déjà le même caractère que moi.
    Je récupère la clé au vol, je n'ai pas eu le choix pour le coup ^^ Et qu'elle s'estime heureuse que mes réflexes soient aussi bons, merci le FBI ! Je la regarde avec des yeux ronds avant qu'elle ne m'explique.

    Un jour tu regretteras d'avoir dis ça !

    De ne pas me laisser aller à l'hôtel. Je débarque nombreuse moi, on est deux ! Mon ton est ironique et je la menace du doigt. Elle se met à rire à mon instar. Même si au fond j'ai peur que la situation avec Aaron ne s'arrange pas de si tôt. Elle me propose des fringues. Oui ça peut aider, je vais éviter de débarquer en sous vêtements, je ne suis pas sûre que tout le monde apprécie !

    T'aurais un tailleur ? Enfin un truc qui fasse un peu habillé, professionnel tu vois. Pas le genre à tomber par terre tellement t'es belle dedans. Et je sais que c'est vrai parce que je t'ai vu porter cette petit Gucci au bal de charité. Collection Printemps/Ete 2006.

    Elle me regarde alors avec des yeux ronds.

    Quoi ? Ma mère est créatrice j'te rappelle ! Les maisons Richardson.

    Très connues dans le monde de la mode, et respectée. De toute façon ma mère n'est douée que pour le boulot.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 21:11

    Un tailleur... ça doit être trouvable. Par contre je ne te garantis pas la marque, là je n'y connais rien. Moi tant que ça me plait et que ça me va a peu près, je prends.
    Tu sais quoi ? Sers toi toi même dans l'armoire, ça ira plus vite!


    Je prends un jean et un tee-shirt, puis m'écarte pour lui laisser la place.

    Je vais prendre une douche, je fais vite comme ça tu pourras un prendre une aussi avant de partir.

    J'entre dans la salle de bain, et ne prends même pas la peine de fermer à clef. J'attache mes cheveux blonds en chignon au dessus de ma tête pour ne pas les mouiller, me déshabille rapidement et pénètre dans la cabine. L'eau est tiède et je profite de chaque goutte qui tombe sur ma peau. Je me savonne rapidement, me rince directement à l'eau froide et sors. Je m'habille, et enlève l’élastique dans mes cheveux, puis quitte la salle de bains.

    Voilà, tu peux y aller Ellen, il y a une serviette accrochée sur la porte.

    Sacha se met à pleurer, devançant sa mère, je la prends et la berce.

    Vas-y, je m'en occupe. Et puis si tu veux, je peux la garder aujourd'hui, le temps que tu reviennes! Tu vas pas l'emmener avec toi quand même ... Faudrait juste que tu sois revenue à 18h 45, avant ma garde...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 22:11

    Tu sais les marques, tout ce que j'en ai retenu c'est qu'on ne parle que de ça dans les brunchs le dimanche. Mais au final, c'est même pas les couturiers qui font leurs modèles, c'est de l'arnaque pure et dure.

    Oui je parle comme une fille de bourge là ^^ Mais c'est vrai au fond, je connais les ficelles du métier, je les connais assez pour ne pas souhaiter en faire parti. Je suis plus intègre que ça j'imagine, et ça me rassure parce que ce n'est pas ce qui étouffe les gens beaux et pleins de frics de Los Angeles.
    Je me sers donc dans l'armoire, Teddy va prendre une douche, le temps que je ne trouve mon bonheur. En fait le mariage parfait devrait être avec une femme, et on aurait un homme de temps en temps pour le côté "physique" de la chose, moi ça m'irait très bien !

    Merci.

    Je prends les affaires que je trouve, un pantalon à coupe italienne, la paire de talons que je lui piquerais bien et une veste ceintrée, pour la chemise je me sers aussi, elle a des goûts géniaux ! J'ai l'impression d'être au lycée et d'échanger des vêtements avec une copine de chambre. Ca fait du bien de faire comme si j'étais insouciante.
    Elle récupère Sacha et me propose de la garder.

    T'en fais pas, je fais au plus vite. Je l'enferme moi même s'il le faut mais il est hors de question que je ne sorte tard de cette audiance. De toute façon le dossier est bouclé, il ne peut pas faire appel avec les lois américaines. S'il demande à être jugé en France ça s'adaptera mais pour ça il faut une dérogation et ça prendra des mois. Je suis spécialisée dans le droit internationnal. Je pourrais même le suivre en Europe.

    Avec un sourire de peste qui fait bien comprendre que je ne le lâcherais pas.
    Je file me doucher, laissant la porte ouverte moi aussi. Après tout nous sommes faites de la même manière et deux femmes sont moins pudiques que deux hommes. Il n'y a pas d'ambiguïté entre nous. Nous sommes toutes les deux attirées par les hommes. J'en ressors presque prête. Juste un coup de crayon que je mets devant la glace dans le couloir.

    S'il y a le moindre soucis tu m'appelles, surtout tu n'hésites pas d'accord ? J'ai mon portable, tu as les couches, le sac à langer, les biberons, le lait et... Je crois que c'est bon.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 22:50

    Ne t'en fais pas, je m'occuperai bien d'elle.

    Je regarde Ellen partir. Je ne pensais pas avoir des vêtements comme ça dans mon armoire, elle est vraiment magnifique. Ou alors, c'est elle qui sait bien les assortir, je sais pas. Et puis, y'a de quoi vous rendre jalouse quand même, elle vient d'accoucher et elle a déjà retrouvé sa taille, elle rentre dans mon 36.
    Sacha ne me laisse pas plongée dans mes pensées bien longtemps, et se met à pleurer. Elle a du coffre cette gamine. Je la prends dans mes bras, attrape le sac qui contient le biberon et le lait, et me dirige vers la cuisine. Je lui prépare un biberon, machinalement et m'installe dans mon fauteuil pour lui donner à manger. J'allume la télé, ça tombe bien, une rediffusion de Lipstick Jungle, j'adore. Le petite est une vorace, un vrai estomac sur pattes ! Elle descend tout le lait d'un seul coup et s'étonne presque quand il n'y a plus rien. Quand elle a fini, je retourne à la cuisine et me prépare un mini-sandwich jambon beurre, et croyez moi, avec un bébé dans les bras, c'est pas facile.
    Je décide d'aller faire un tour dans le parc avec Sacha. Je prends la poussette qu'Elle a laissé dans l'entrée. Nous sortons et nous baladons pendant une bonne heure. Vers 15 heures, Sacha s'endort et je décide de rentrer au studio. Je la couche dans mon lit comme la veille et me réinstalle devant la télé.
    Au bout d'un moment, j'entends des clés tourner dans ma serrure puis des talons claquer sur le sol.
    Ellen ! Alors, cette audience ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 23:00

    Le plus dur dans le fait de devenir parent c'est de s'organiser autrement. Alors naturellement, tout du moins physiquement, le corps s'adapte à la naissance d'un enfant. L'utérus grandit, tout ça, mais la coordination des gestes hein ??? Comment on se nourrit avec un gamin dans les bras ? Ben comme quand on est une femme d'affaire et qu'on téléphone tout le temps, on se débrouille avec une main. Je sais à quel point c'est difficile de saisir le principe, mais une fois qu'on a appris à s'organiser, ça roule tout seul.
    Laisser ma fllle à Teddy son seul jour de repos me pose soucis, parce que ce n'est pas son rôle, mais en plus parce qu'en tant que chirurgien, elle n'a de vie privée que durant ces jours là. Au fond ça ne la dérange pas plus que ça, elle me l'a fait comprendre, mais quand même, elle est chirurgien ! En contreparti va falloir que je lui présente des hommes, je pense que je suis encore capable de ça. C'est moi qui casait mon frère ^^ Bon OK, plus par soucis de choisir ma belle soeur qu'autre chose mais quand même !
    Je rentre en refermant la porte derrière moi. Un bruit métallique se fait entendre quand je pose les clés sur la console de l'entrée. Epuisée, je retire mes chaussures, être une femme est un défi quotidien !

    Ce procureur est un brave connard. Il m'a fait retourner à New-York pour un duplicata de compte rendu d'audiance. Ils ont inventés le fax maintenant !

    Oui je suis énervée, mais ça ne dure que quelques minutes, je suis comme ça, très speed, presque usante ^^

    Elle dort ? Ca s'est bien passé ?

    Et maintenant je m'inquiète, ça devait arriver de toute façon. Et je trouve que j'ai été raisonnable. Une minute trente avant de flipper, c'est beau ça Ellen.

    Je te prépare quelques chose à manger ? En guise de remerciement, enfin si t'es pas trop exigeante et que tu te contente du niveau de cuisine d'une étudiante sortant de fac de droit.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 23:18

    Oui elle dort, je l'ai emmenée faire un tour au parc, ça l'a fatiguée. Elle a été adorable, mais elle a de la voix ta gosse ! Elle tient de sa maman ? ^^
    Quelque chose à manger... Pourquoi pas !

    Je disais plus ça pour lui faire plaisir que par faim. J'ai mangé avant de sortir, et j'ai bu un chocolat chaud de chez Starbucks, comme je les aime. Je regarde l'heure : 18 heure, ça va, il me reste 45 minutes devant moi et je suis déjà habillée. J'observe Ellen prendre possession de ma cuisine. Je crois que jamais personne n'a été aussi à l'aise qu'elle chez moi. Je n'ai jamais vécu avec un homme dans un appartement "officiel" on va dire. Bien sur, j'ai déjà eu des relations, plus ou moins longues, mais on a toujours gardé nos appartement respectifs en se faisant des visites plus ou moins fréquentes et plus ou moins longues.
    Même si j'ai envie qu'elle se rabiboche avec Aaron - même si je ne l'apprécie pas trop, il reste toujours le père de ses deux enfants - j'aime bien la savoir ici. Enfin, surtout ne pas me savoir seule dans mon studio sans aucune activité sociale à proprement parler.

    Après avoir mangé ce qu'elle m'a préparé, je me mets un trait de crayon devant le miroir du couloir. J'ai l'impression de revivre la situation de tout à l'heure, sauf que c'était elle qui partait. Nous avons les même habitudes.

    Ellen, je vais à l'hôpital, je te verrai sûrement là bas demain, si tu viens voir Jules ! Sinon, ben je rentre demain à 19h ! Fais ce que tu veux, le studio est à toi, sers toi dans le frigo et les placards, et dans mon armoire à fringues aussi ! Bref, fais comme chez toi !

    En sortant, je repense à la journée d'aujourd'hui j'ai adoré passer du temps avec Sacha... Et me dis qu'un enfant est la chose principale qu'il manque à ma vie. Je ne serai peut être pas une si mauvaise mère !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mar 21 Juin - 23:33

    Je me mets à rire, ma fille a de la voix ? Elle ne m'a jamais entendu gueuler à la BAU ^^ Ou contre un suspect en salle d'interrogatoire, là elle saura que ce que ça veut dire !

    Elle a prit mon caractère, je suis assez fière de ça d'ailleurs. Jules c'est tout Aaron. Il me ressemble c'est déjà pas mal. Mais je crois que Sacha est partie comme son père. Une petite brune aux yeux bleus/verts, elle va faire des ravages !

    Je suis très fière de mes enfants, quand ma fille ramènera son premier petit copain, mon mari tombera de haut. Et son complexe d'Oedipe en prendra un sacré coup ! Mon père n'a pas réagit quand il a retrouvé mon premier petit copain dans le même lit que moi, dans ma propre chambre. C'est à peine s'il a réagit, le seul soucis c'est que j'avais 13 ans ^^ Oui bon ben je suis précoce !

    J'attends que Sacha se réveille et je vous rejoins. Tu l'embrasses pour moi ? Tu lui dis que je l'aime et que je pense très très fort à lui. Et si tu croises Aaron ben tu lui dis que... Tu lui dis rien.

    Ma mine se ferme et je lui fais dos, trafiquant avec plus ou moins de conviction l'attache de mon dossier.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mer 22 Juin - 2:31

    J'arrive à l'hôpital et commence ma garde. La journée a été plutôt calme apparemment.
    Je fais ma ronde et m'arrête voir Jules. C'est un peu compliqué, il faut mettre une combinaison et tout, mais je fais un effort, il n'a déjà pas beaucoup de visites.
    Bonjour bonhomme ! Comment tu vas aujourd'hui ? Ta maman m'a demandé de te dire qu'elle arrive. Dès que Sacha se réveille, elles viennent toutes les deux te voir. Ah, et aussi, elle t'aime très fort et pense beaucoup à toi. Tu veux que je l'attende avec toi ?

    Je préviens les infirmières que je suis dans la chambre de Jules, et leur demande de me biper si on a besoin de moi.
    Je me retourne vers Jules et lui sourie. C'est vrai qu'il ressemble beaucoup à Ellen, il a la même teinte de cheveux, les mêmes taches de rousseur et le même petit air... coquin?
    Alors, pressé d'être a après demain, pour la greffe ? Tu n'as pas trop peur, non ?

    Ah, j'oubliais, c'est un petit garçons, et les petits garçons n'ont jamais peur! Sauf peut être le soir, dans leur lit quand les monstres débarquent. Mais je m'égare. Je dois avouer que je suis anxieuse aussi pour l'opération. Pas pour moi, je sais que je ne cours presque aucun risque. J'ai peu pour Jules et pour Ellen aussi. Et si la greffe ne prenait pas ? Ils seraient tous deux anéantis.
    Quand on parle du loup, justement. Ellen arrive, vêtue de la même combinaison ridicule que moi. Sacha n'a pas pu entrer, c'est trop risqué pour son frère, il n'a plus aucune immunité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mer 22 Juin - 7:42

    Jules passait ses journées en chambre stérile, il n'avait déjà pas grande liberté de mouvement mais en ce moment c'est pire, vivement que tout soit fini, mais ça touche à sa fin, nous avons une solution et pleins de perspectives d'avenir s'ouvrent à nous. Il va s'accrocher, j'y crois, parce qu'il a une force de caractère hors du commun. C'est lui qui parvenait à me faire sortir la tête de l'eau, quand il voyait que je ne parvenais plus à me lever le matin, parce que le moral n'y était pas, parce que je ne pouvais plus me battre contre un ennemi que je n'identifiais pas : la solitude.
    Ce petit bonhomme en a déjà beaucoup traversé et pourtant il parvient à garder le sourire, c'est ça qui m'interpelle chez les enfants. Comment se fait-il qu'ils arrivent à vous mettre une telle leçon de vie à tout juste 4 ans ? En tout cas ça a le mérite de me surprendre tous les jours un peu plus.
    Quand il voit arriver Teddy, Jules lui tend les bras en souriant légèrement. Puis se love contre elle. C'est une présence qu'il apprécie et en plus de ça elle est féminine. Il est toujours beaucoup plus à l'aise avec les femmes, je le conçois, il en a toujours été exclusivement entouré.
    Il répond positivement à la demande de Teddy en hochant la tête, puis l'écoute, la moindre de ses paroles le berce.

    Mais non, moi je suis un super héro, comme papa !

    Nous lui avions expliqué le principe de notre travail : arrêter des méchants. Nous passons 12 h sur 24 à courrir après les tueurs en série, il a bien fallu mettre des termes sur cette activité afin qu'il le comprenne non ? Et puis il est loin d'être bête, il sait qu'on ne le laisse pas aussi souvent par plaisir, au contraire. Depuis que j'ai Jules, le fait de passer plus de 8 h par jour au boulot me tord le ventre. Je n'aime pas le savoir loin de moi, c'est aussi simple que ça.
    Je fini par les rejoindre, Sacha est avec Garcia, JJ et Emily, je pense qu'elles en ont pour un moment, parce que les filles ont suivit ma grossesse comme une perle ! On avait presque l'impression de faire un bébé à plusieurs ^^
    Je passa ma main dans le dos de mon fils qui finit par me tendre les bras aussi. Je le serra contre moi, l'embrassant partout sur le visage, m'asseyant sur le lit.

    Pas trop fatigué mon coeur ?

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mer 22 Juin - 11:24

    A ce stade, la fatigue est normale. Il n'a plus d'anticorps, pour ne pas qu'il rejette le greffon. Après demain, je me fais hospitaliser dans la matinée et la greffe aura normalement lieu en début d’après midi. Nous serons tous deux sous anesthésie générale. Ensuite, je devrai passer deux nuits à l'hôpital, et Jules retournera en chambre stérile quelques temps. Ça devrait prendre environ une semaine. Quand son taux d'anticorps sera remonté et que la greffe aura commencé à prendre, il pourra retourner en chambre normale. Mais il est fort ce p'tit bonhomme, il va se débrouiller comme un chef avec ma moelle osseuse !
    Je lui sourie et lui tends ma main pour qu'il tape dedans. Il frappe de toutes ses force -déjà amoindries- avec sa petite paume, et me fais un sourire encore plus grand que le mien. Je suis contente d'être compatible avec lui. Je l'aurai fais pour n'importe qui, bien sure, je m'étais inscrite ! Mais je suis heureuse de pouvoir aider le petit Jules. Il n'a que 4 ans, et encore la vie devant lui. Non, rectification, il pourra enfin avoir la vie devant lui.

    Ellen, qu'est ce qu'il y a qui ne va pas ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   Mer 22 Juin - 11:35

    Nous sommes au pied du mur, la situation va changer radicalement, prendre un virage à 90°, je n'ai d'autre choix que d'y faire face, pour mon fils dans un premier temps, il le mérite et il est prêt à tout ça, je sais que lui comme moi n'aspire qu'à retrouver une liberté certaine, pouvoir aller à l'école comme tous les enfants de son âge, se faire des copains autre que malades, et me faire criser comme avant, encore que je suis super cool. Le rangement de la chambre, c'est ce pourquoi j'ai envie de me battre tous les jours maintenant. Cette petite habitude insignifiante qui ne veut rien dire de plus que la vie est normale. Et que comme toute maman qui ne peut plus rentrer dans la chambre de son fils pour y ranger son linge, je râlerais pour la forme, histoire de voir si ma crédulité est toujours aussi nule.
    Le délais de visite est limité à 15 minutes pour la famille, qu'on s'estime heureux. Seulement ce temps passe très vite. Nous sommes obligés de sortir, et moi je serre mon fils contre moi, lui jurant de revenir au plus vite, le rassurant. Quelques larmes m'échappent quand je retrouve le couloir, de nouveau vêtue en civile.

    Ca va... Aaron ne répond pas à mes appels.

    Mon mari ou mon ex mari, c'est la même chose, est maître de mes émotions, tout comme mes enfants. Mais il peut décider si je déprime ou non, si je passerais une journée comme les autres ou au contraire, soucieuse. Ca fait parti du jeu j'imagine. Le rôle de la femme mariée.
    Je sors devant l'hôpital, allume une cigarette comme si ma vie en dépendait. Il est plus de 20 h, il fait nuit et un froid polaire en cette saison.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Get over it (Teddy)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Get over it (Teddy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: Studio de Teddy Altman-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit