AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A brand New smile (Mary)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



MessageSujet: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 14:54

    Je quitte mon studio à 7h 50. Encore une journée de travail qui commence.
    Après être passé voir mes patients en post-op, je m'arrête au bureau des infirmières. J'ai une nouvelle patiente aujourd'hui. Enfin, c'est un petit bout de chou de deux ans et demi habitué à l’hôpital. Je demande son dossier, et le lis en diagonale. J'aime connaître les cas dont je m'occupe avant de rentrer dans la chambre. Mary Clancy : Greffe du coeur, incendie dans une maison, mère décédée des suites de ses brûlures.
    Attends une minute, Mary CLANCY ? Clancy comme Alexandra Clancy ? C'est logique... quand j'étais en Irak, j'ai reçu un mail disant qu'elle avait eu une petite fille, puis un second, quelques mois plus tard me disant qu'elle était morte. Alex était ma meilleure amie au lycée. Puis nous avons toutes deux déménagé, pour aller faire nos études, et peu à peu, nous nous sommes perdues de vue. Maintenant je dois m'occuper de se fille. Je rentre dans la chambre de la petite avec une petite boule au ventre.

    Bonjour Mary ! Je m'appelle Teddy, je suis ton nouveau médecin. C'est moi qui vais m'occuper de toi maintenant. Tu es toute seule ?
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 15:08

    Cela faisait peu de temps que Mary était sortie de l'hôpital, pas une sortie d'une journée, une vraie sortie. La sortie qui lui avait laissé le droit d'aller vivre avec sa nouvelle maman, sa Juliet. Parce que oui, sur ce point-là, Mary était possessive. Et ça l'arrangeait bien que Juliet n'ait pas de mec dans sa vie, au moins, elle l'avait pour elle toute seule ^^
    Elle s'habituait petit à petit à sa nouvelle vie en dehors de l'hôpital, toutes ses nouvelles habitudes et ce n'était pas toujours facile quand vous aviez vécu une très bonne partie de votre vie entre 4 murs d'un hôpital.
    Aujourd'hui elle devait retourner à l'hôpital pour quelques vérifications, ça ne la dérangeait pas le moins du monde, elle adorait l'hôpital et de toute manière elle était amenée à y revenir souvent puisque Juliet y travaillait.
    Assise sur le lit qui serait le sien le temps de la journée, Mary s'amusait avec son doudou. Ils étaient totalement inséparables et l'emmenait partout avec elle. Forcément, le pauvre était dans un état un peu spécial mais Mary s'en fichait royalement. Levant la tête au bruit de la porte, la petite fille crut d'abord que c'était Juliet mais non, une nouvelle tête. Cela dit, Mary était plutôt sociable alors elle n'allait pas se murer dans un silence profond. Sourire aux lèvres, elle acquiesça joyeusement.

    -B'jour ! Oui, toute seule, toute seule ! 'uliet elle t'availle !


    Et Mary avait bien décidé que plus tard, elle ferait le même travail que Juliet même si elle n'était pas sûre d'avoir vraiment compris le principe.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 16:04

    Juliet ? Qui est Juliet ?

    Il me semble que j'ai déjà entendu ce nom... Juliet Burke il me semble. Oui ! Elle est généticienne dans l'hôpital, mais je ne l'ai jamais encore rencontrée.

    Mary ? Tu veux bien que je t'examine un peu ?

    Je sors mon stéthoscope et le pose contre son petit coeur. Sans que j'ai besoin de lui demander, elle inspire profondément. Cela se voit dans ses habitudes qu'elle est restée longtemps. Elle est très à l'aise et anticipe les mouvements des médecins. Je prends ensuite sa tension, et fais les tests de routine. Après avoir fait tout ça, je remarque une petite note coincée dans la couverture du dossier de Mary : "Merci de biper le Dr Burke une fois les examens terminés"
    C'est confirmé, cette Juliet est bien le Dr Burke.

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 16:17

    Mary fronça ses petits sourcils avec amusement. Elle avait l'habitude qu'on sache qui était Juliet, quand elle vivait encore à l'hôpital la petite fille ne faisait que de parler d'elle alors forcément... Tout le monde était au courant de tout.

    - C'est ma mamaaaan !


    Elle n'avait pas pu s'empêcher de le dire avec un sourire jusqu'aux oreilles. Mary grandissait et les souvenirs de sa toute petite enfance en compagnie de sa mère biologique se faisait de plus en plus rare. En revanche, elle n'appelait pas Juliet, Maman. Enfin, pas encore puisque la petite fille ne savait pas vraiment ce qu'elle devait dire pour le moment. C'était sa maman, qu'elle appelait Juliet... Elle était logique cette gosse. Hochant vaguement la tête, elle se laissa faire, relevant son petit tee-shirt qui cachait sa cicatrice. Elle avait l'habitude, elle avait passé des mois ici alors forcément, on apprend vite. Même si elle détestait tout ce qui ressemblait de près ou de loin à une aiguille. Nombreuses avaient été les fois où elle avait carrément arraché sa perfusion pour aller se balader dans les couloirs... J'vous jure ^^

    - Y marche bien hein oui ?!


    C'était son nouveau petit coeur qui lui permettait maintenant de vivre un peu plus comme une petite fille de son âge même si elle n'avait pas encore compris comment elle l'avait eu et que forcément, de l'autre côté il y avait eu une famille déchirée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 21:26

    Je suis bien obligée de prendre Mary avec moi le mercredi. Il n'y a pas d'école et je refuse de la laisser à une nounou, passer la journée loin de moi ne lui convient pas et moi non plus pour être honnête. Je ne suis pas catégorique d'habitude et même plutôt raisonnable mais Mary et moi nous approvoisons petit à petit et je dois dire que le fait de pouvoir la voir quand j'en ai envie m'enchante. Je passe la voir entre deux patients, de plus elle a ses examens à faire, un contrôle régulier et rigoureux, qui prend pas mal de temps. Une fois par semaine, on s'est mit d'accord sur le mercredi. C'est le docteur Altman qui la suit, elle a un sacré feeling avec les enfants d'après ce que je sais, elle suit le cas du petit Jules.
    J'ai demandé à être bipée quand les examens de Mary sont terminés. Je viens de l'adopter, même si le parcours n'a pas été de tout repos, nous sommes chacune rassurée sur le fait que nous avons une situation correcte. Je suis là pour elle, pour la protéger, et pour l'aimer, peu importe qu'elle soit ma fille biologique ou non, mais ce sont des questions auxquelles je me devrais de répondre dans quelques années. Pour l'instant elle est encore insouciante.
    Je passe au distributeur pour ramener un goûter à Mary, un gâteau au chocolat comme elle les aime, tous les enfants aiment le chocolat. Et puis elle n'a pas encore eu le temps de manger correctement.
    Je tape discrètement à la porte de la chambre en souriant, je ne veux pas interrompre la consultation du docteur Altman. Quand elle me fait signe qu'elle a fini, je rentre, et embrasse Mary tendrement sur le front en la prennant dans mes bras.

    Ca va mon ange ? Regarde ce que je t'ai ramené.

    Un peu de chocolat et Mary est aux anges. Je me tourne alors vers le chirurgien cardiaque.

    Tout va bien ?

    Je sais que la greffe prend, mais mon domaine c'est la génétique.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 22:04

    Bonjour Madame Burke, je suis Teddy, Teddy Altman, chirurgien en cardio-thoracie. Enchantée.
    C'est moi qui ai repris le cas de Mary.
    Concernant les résultats, ils sont bons. La greffe a bien pris, il y a encore quelques irrégularités au niveau du pouls, mais ça devrait passer. Il faut quand même continuer à faire des check-up régulièrement, mais normalement il n'y aura pas de complications.


    J'essaye de me montrer professionnelle. Je veux renvoyer une bonne image à ma collègue. C'est important pour moi. Je fais un sourire à Mary.
    Et toi Mary, comment tu te sens depuis que tu as quitté l’hôpital ? Tu as mal quelque part ?
    J'écoute attentivement la réponse de la petite. Elle est décidément trop mignonne. Je me tourne ensuite vers sa mère adoptive.

    Avec vous des questions particulière Dr. Burke ?
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 22:21

Depuis que Mary avait quitté l'hôpital pour le confort de la maison de Juliet, elle avait du aller à l'école. Une grande première pour la petite fille qui n'y avait jamais été. Mais ça lui plaisait, selon ses humeurs. Elle pouvait très bien avoir envie d'y aller et être prête à partir bien trop à l'avance ou alors tout le contraire, à pleurnicher pour un rien ^^ ! Pour couronner le tout, la petite fille testait sa nouvelle maman pour savoir un peu ce qu'elle avait le droit ou non de faire. Parce qu'il était clair qu'il y avait nettement plus de bêtises possibles dans une maison que dans une chambre d'hôpital.
Mary ne se rendait pas compte de tout, elle était petite et certaines choses de la vie la dépassaient totalement. La mort de sa mère, sa greffe de coeur, son adoption, ça faisait beaucoup de choses sur une petite vie de deux ans et demi. Mais Mary prenait les choses comme elles venaient sans souci, elle s'était battue pour sa greffe et ça lui suffisait pour le moment. Plus tard, quand elle serait suffisament grande pour comprendre, ça risquait d'être un peu plus compliqué.
Elle s'était laissé faire pendant les examens, comme tous les mercredi passés et à venir, quand la porte s'ouvrit sur Juliet. Héhé, trop forte ! Elle tendit ses bras vers elle, bien contente de la retrouver mine de rien. Elle détestait ne pas la voir et les retrouvailles même quelques heures après, était toujours un moment plus qu'agréable pour Mary.

Ouiiii !


De toute manière, Mary allait toujours bien. Du moins c'est ce qu'elle disait bien souvent. Elle pouvait très bien dire que ça allait et être au bord des larmes deux minutes après.

Miam ! Du totolat !

Sourire aux lèvres elle ouvrit l'emballage du gâteau au chocolat. Qu'est-ce qu'elle avait pu en manger ici... Ca et des pâtes, elle pouvait partir faire le tour du monde. Occupée à manger son gâteau, elle écouta vaguement la discussion des deux médecins, relevant la tête à la question de Teddy.

' a va bien ! Et euuh... non, j'ai pas mal !


Et même si ça avait été le cas, elle ne l'aurait pas dit. C'était bien Mary ça. Même avant sa greffe, même exténuée elle voulait continuer de jouer. Se battant avec son gâteau, elle leva les yeux vers Juliet pour lui faire une grimace au chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 23:14

    Aucune. Mais appelez-moi Juliet, je ne suis qu'une mère comme les autres dans ce cas là.

    Angoissée au possible pour le moindre bobo, même si ce n'est pas la mienne. Mary et moi ça s'était fait très naturellement, à son arrivée ici. J'occupais les fonctions de pédiatre, ce que je fais toujours tout en couplant ça avec de la gynécologie et ma spécialité : la génétique. Créer la vie à partir d'embryons, pouvoir redonner espoir à certains parents est une activité qui me comble. Maintenant j'ai Mary et elle et moi sommes à présent indissociable.
    Elle teste toute sorte de choses en ce moment, comme mes limites. Mais elles sont larges, j'ai beaucoup de patience et je prend le temps de lui expliquer le pourquoi du comment au lieu de la punir. Ca ne sert à rien, ça la rend malheureuse et moi aussi par la même occasion. Je me demande comment Ed, mon ex mari, brillant généticien très connu dans le monde, aurait réagit. Lui ne voulait pas d'enfants, je m'y étais plié durant les 12 années de mariage nous ayant liées. Maintenant je suis libre et mes envies de materner sont intenses, Mary me comble.
    Je repose ma fille sur le lit, debout, et passe ma main dans ses cheveux en la tenant de peur qu'elle ne perde l'équilibre.

    Elle vient de rentrer à l'école, ça ne risque rien pour la greffe ?

    Le rejet est aussi bien physique que psychologique et en ce moment ma fille teste une nouvelle façon de vivre, qui lui convient plus ou moins, selon les jours. Mais je fini toujours par gagner, de toute façon je vais la chercher aussi souvent que possible.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mar 21 Juin - 23:51

    Mary est restée un moment en chambre stérile, puis il lui a fallu du temps avant de sortir définitivement de l'hôpital. Elle ne risque rien à cause de l'école ou des autres enfants. Les seuls problèmes qui pourraient survenir sont internes. mais pour l'instant, son organisme a bien intégré le nouveau coeur.
    Je suis assez impressionnée de voir comment la greffe a bien pris dans un corps si petit. C'est d'ailleurs très rare les interventions cardiaque de ce type sur des jeunes enfants comme elle. Ah les progrès de la médecine, ça ne va jamais cesser de me fasciner. J'ai beau avoir fais plus de 10 ans d'études dans ce domaine, je trouve toujours ça magique.

    J'ai été ravie de vous rencontrer Juliet, il faudrait qu'on prenne un café un de ces jours, histoire de faire une vraie présentation entre collègues cette fois. A bientôt ! Au revoir Mary !

    Je regarde la petite, lui sourie puis tourne les talons et quitte la chambre.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mer 22 Juin - 0:06

La curiosité de Mary n'était pas une nouveauté et ça ne s'arrangeait pas avec l'âge. D'autant plus maintenant qu'elle avait devant elle tout un univers, elle ne se gênait pas. Alors les crayons qu'elle avait essayé de mettre dans la prise d'électricité, les touches du téléphone, tous les jouets qu'elle sortait et qu'elle ne touchait qu'à peine... Heureusement pour elle, Juliet préférait lui expliquer les choses que de la disputer et ça arrangeait grandement la petite.
Juliet et Mary, c'était une grande histoire. Surtout aux yeux de la petite fille. Il y avait eu des hauts et des bas mais finalement, ça valait le coup. Maintenant, elles étaient ensemble pour la vie et Juliet allait en baver dans une petite dizaine d'années vu le caractère de Mary. Pour le moment, la petite fille avait besoin d'être maternée et Juliet faisait ça à merveille. C'était sa maman maintenant et surtout depuis que les souvenirs de sa mère biologique étaient devenus si lointains qu'ils lui paraissaient totalement irréels. Elle, elle s'en fichait royalement de savoir de quel ventre elle venait, elle ne savait même pas comment ça marchait d'ailleurs ces histoires-là. Elle allait poser la question à Juliet, un de ces quatre. Debout sur le lit, elle n'avait pas pu s'empêcher de manger une bonne partie de son gâteau. Les repas n'étaient pas son fort, les goûters beaucoup plus.
Curieuse, elle écoutait maintenant les deux femmes. Bah non, aujourd'hui elle avait décidé que l'école c'était nul et elle aurait bien aimé que Teddy lui fasse une petite dispense de quelques semaines. Parce qu'elle avait un caractère de petit chef et ça ne semblait pas plaire à tous ses camarades de classes... Voyant Teddy partir, elle lui fit un grand sourire et un petit coucou en prime avant de se tourner vers Juliet

L'ait mal au vent' !

Petit air de chien battu qui essaye de ne pas rire, Mary essayait bien de préparer son coup pour demain. Qui ne tente rien n'a rien ! Mais niveau comédie, elle était pas terrible. D'ici trois minutes elle allait oublié son mal de ventre imaginaire et sauter partout. Elle avait bien envie d'avoir le dernier mot, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 23 Juin - 0:09

    Le nouveau truc de Mary c'est de sécher l'école quand elle le peut. Pourtant c'est un truc d'ado ça non ? Je n'ose même pas imaginer à quoi ressemblera sa crise d'ado. La mienne je ne suis pas sûre de l'avoir faite pour être honnête. Ou alors enfermée dans une bibliothèque, entourée de bouquins et de révisions. J'adorais l'école et j'étais très studieuse. Très discrète, limite transparente. Ca m'allait très bien, j'avais quelques copines au primaire, c'est le plus loin dont je me souvienne. Au collège c'était différent, il n'y avait que mes études qui comptaient et au lycée j'étais l'intello de la classe qui se faisait bien voir par les populaires parce que je les aidais volontiers à réviser.
    Mais Mary est beaucoup moins discrète que moi ! Son truc à elle c'est de se positionner en leader ! Alors ça ne plaît pas à tout le monde, comme toute hiérarchie. Mais c'est son tempérament, je préfère la laisser s'exprimer, et elle a beaucoup de choses à dire. Moi du moment qu'elle est heureuse ça me va.

    Hin hin, je commence à la connaître celle là. Il y a école demain mon ange.

    Je la pris dans mes bras, l'embrassant dans le cou en caressant son dos. La pause tendresse habituelle, à chaque fois qu'on se retrouvait, même une heure après !

    On va finir de goûter à la cafétéria ?

    Je n'ai pas eu le temps de prendre mon café, préférant venir vérifier le moral de ma petite puce.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 23 Juin - 0:47

On aurait pu croire que Mary serait devenue le genre de petite fille discrète en compagnie des autres, après tout, des mois dans un hôpital sans voir des inconnus. Mais c'était tout le contraire, elle était bien décidée à se faire entendre et l'idée qu'on lui dise ce qu'elle devait faire l'ennuyait fermement. Forcément, elle s'était heurtée à quelques obstacles en particulier avec une autre petite fille de son âge qui n'était pas prête non plus à laisser sa place. Même pas trois ans... Ca va chier dans quelques années, il y a pas d'autre mot.
Juliet avait un caractère différent et ça ne faisait pas de mal à Mary. Cela dit il y avait aussi une différence d'âge importante ce qui jouait pas mal non plus. Juliet était plus posée tandis que Mary était bien partie pour s'emporter rapidement sans réfléchir à grand chose.

Maiiiiiis... c'nul l'école ! Veux pu yaller !


Il y avait des jours où l'idée de défendre son territoire à l'école l'amusait, d'autre où elle aurait bien préféré rester dans les bras de Juliet toute la journée. En revanche la petite fille arrêta bien rapidement de se plaindre lorsqu'elle se retrouva dans les bras de Juliet. Elle attendait ça depuis la dernière fois qu'elles s'étaient quittés. Mary avait beau avoir du caractère, elle n'en était pas moins câline et réclamait son câlin dès que possible sans négociation possible. D'ailleurs, elle ne s'était pas gênée l'autre nuit, à 4h du matin, de rejoindre Juliet dans son lit en pleurnichant pour avoir son câlin.

Ouiiiiiiii ! L'ai faim encore !

Et le mal de ventre ? Ah bah... Il referait un petit tour ce soir ^^ Mary resta dans les bras de Juliet jusqu'à la cafétaria, heureusement pour la jeune femme, Mary était un poids plume.

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 23 Juin - 11:21

    Après être allée voir la petite Mary, qui soit dit en passant, ressemble comme deux gouttes d'eau à Alex; je vais voir deux patients en post-op. J'ai enfin fini ma ronde, et je vais pouvoir m'octroyer une pause. Je me dirige vers la cafétéria et me commande un chocolat chaud ainsi qu'un brownie au chocolat. Je me retourne et me cherche une place libre des yeux, puis aperçois le Dr. Burke qui me fais des grands signes de la mains. Je me rapproche d'elle et m'assois sur la chaise libre devant elle.
    On fait les présentations en bonne et due forme ? Teddy, titulaire en cardio ! Je suis arrivée en ville il y a quelques semaines et je n'ai pas encore eu le temps de rencontrer tous mes collègues. Enchantée !

    Cette femme est d'une douceur incroyable, elle sait y faire avec les gens. Elle a l'air un peu timide, mais très gentille. Je fais un sourire à Mary qui se tortille sur sa chaise en mangeant son gâteau. Elle est trop chou, même si elle semble être plutôt casse-cou avec un caractère bien trempé.
    C'est décidément ce qu'il me manque, un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 23 Juin - 13:59

    Le meilleur moyen de canaliser Mary est de lui faire manger du chocolat. Je connais la tactique maintenant. Elle ne mange pas beaucoup, mais les gâteaux au chocolat sont une arme redoutable pour elle, je peux lui faire faire n'importe quoi pour un peu de ça. C'est une façon comme une autre de voir les choses. Je suis contre la "discipline" pure et dure. Je ne vois pas l'interêt de conditionner les enfants sans leur expliquer ce qu'il en est. Ils sont à un âge où ils ont besoin de comprendre le monde dans lequel ils vivent. Les codes et les valeurs sociales. Alors je tente comme je peux de lui inculquer, en lui expliquant patiemment, et puis quand elle me fait ses petits yeux, je ne peux pas résister, et elle le sait ! C'est pas juste !
    Nous nous rendons donc à la cafétéria. Elle est toujours en train de bouger ma petite, mais ça fait parti de son charme. Je préfère la voir comme ça. Ca prouve qu'elle est en bonne santé et qu'elle a de l'énergie à revendre ! Un enfant se remet toujours plus vite, mais elle m'impressionne toujours autant.
    Le docteur Altman vient nous rejoindre. Et se présente.

    Juliet Burke. Spécialiste en génétique. Mais pédiatre et obstrétricienne le temps que le poste ne retrouve un titulaire.

    Lui tendant la main à mon tour en lui serrant. J'aime la solitude de mon labo, parce que je peux rester des heures à étudier, comparer, chercher, sans toujours trouver.
    Sa phrase m'interpelle. Un enfant lui manque. Je me retrouve un peu dans ses paroles, c'est ce qu'il me manquait aussi. Un homme je n'y pensais pas vraiment après mon divorce, mais un enfant c'est ce qu'il manquait à mon équilibre.

    C'est un problème physiologique ?

    Elle pourrait très bien être stérile. Ou manquer d'un homme, ou tout simplement de temps. Chirurgien en cardio ce n'est pas rien !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 23 Juin - 14:13

    Non, rien de ce côté là... Enfin à ce que je sache. Non, ma vie est un peu compliquée... Et puis, je rentre de 3 ans en Irak, j'étais médecin de guerre, donc bon...
    Et puis, excusez moi, je ne pensais pas l'avoir dis tout haut... J'ai plutôt l'habitude d'être seule, donc de temps en temps je parle à voix haute sans m'en rendre compte.


    Je me sens toute confuse, c'est pas trop mon genre de faire ce type de réflexions... Même penser à ma vie de famille désastreuse, j'évite.

    Vous connaissiez Alexandra Clancy, Juliet?

    Ça me fait bizarre de parler d'Alex au passé, je ne m'y fais toujours pas. En fin de compte, ça aurait été plus logique que ça soit moi qui y passe. Servir 3 ans en Irak, en plein coeur des combats, sans parler d'avant, et de mon trauma. Mais c'est con, hein. Un incendie, juste un incendie.

    Oui, elle était ma meilleure amie au lycée.

    Je sens une larme perler sur ma joue. je l'arrête de mon pouce. Tu ne pleurera pas aujourd'hui Teddy, pas comme avec Ellen. Une fois, mais pas deux.

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 23 Juin - 14:30

    Mary était bien incapable de tenir en place sur une chaise. Petite, elle n'avait pas cette possibilité puisqu'elle fatiguait beaucoup trop vite alors maintenant elle prenait sa revanche. Quoique, le soir elle ne faisait pas long-feu et elle s'endormait un peu partout, surtout dans les bras de Juliet.
    Assise à genoux sur sa chaise, elle était occupée à massacrer son gâteau plus qu'à le manger, c'était son grand truc ça, jouer avec la nourriture : ses gâteaux de pâtes au ketchup, sa bouillie de gâteau au chocolat... Elle fit un petit sourire en coin à Teddy qui était venue les rejoindre quelques minutes plus tard puis les écouta, curieuse. Bon, d'accord, il y avait des choses qu'elle ne comprenait pas vraiment mais c'était loin de la déranger. Rapidement, elle retourna à son gâteau mais releva bien vite la tête à la question de Teddy. Alexandra Clancy ? Elle avait bien reconnu son nom, en revanche le prénom lui était inconnu ou presque.

    Bah nan, moi c'est Mary !

    Non, sérieusement, elle avait rien compris sur ce coup-là. Elle préféra donc lancer un petit regard interrogateur, un sourcil froncé en direction de Juliet et Teddy. Pour le coup, elle ne comprenait pas vraiment, où alors elle ne le voulait pas. Après tout, Alexandra, c'était un prénom commun et elle avait très bien pu l'entendre n'importe où. Penchant la tête, elle fronça les sourcils en voyant Teddy essuyait une larme. On n'échappait pas aux regards de Mary. Ni à ses questions.

    C'qui ?

    Non parce que franchement, l'ambiance en avait pris un coup et Mary avait beau ne pas comprendre vraiment, elle avait bien remarqué qu'il y avait quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Lun 27 Juin - 11:18

    Elle revenait de trois ans de service en Irak, moi d'un divorce foireux, nos vies respectives ne nous avaient pas aidées à devenir mère. Mais aujourd'hui tout était possible, la preuve, je viens d'adopter Mary et je suis très heureuse avec elle, plus que je n'aurais pu le penser. Je me rends compte avoir un énorme équilibre depuis qu'elle est dans ma vie. J'ai des horaires, encore plus fixes qu'à mon habitude, parce que déjà Ed était du genre à vouloir une vie carrée, alors je m'y pliais, mais avec Mary, c'est son bien être qui en dépend. Une petite fille de son âge a besoin d'un cadre, bien que je ne veuille pas le rendre trop stricte. Manger une heure plus tard le vendredi soir ne fera pas d'elle une délinquante.

    La maman de Mary.

    Oui je conaissais Alexandra Clancy. Pour la simple et bonne raison que c'était la mère de la petite fille que je venais d'adopter. Je ne l'avais pas rencontré, Mary était apparue dans ma vie juste après l'incendie.
    Je passa ma main dans les cheveux de ma fille en écoutant Teddy. Puis fini par poser une main sur la sienne. Je comprenais que ce soit difficile. Bien sûr.

    Vous savez il n'est jamais trop tard pour avoir un enfant. Avoir un père c'est mieux mais ce n'est pas indispensable.

    La preuve avec Mary, je n'avais pas d'homme dans ma vie mais elle semblait plutôt bien s'en sortir.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Lun 27 Juin - 13:08

    Je sais. Je sens mon coeur se serrer, et comme souvent dans ces cas là, je prends une grande inspiration. Et j'y songe de plus en plus souvent. Mais je ne veux pas refaire les même erreurs que ma mère. J'ai eu une enfance atroce, ponctuée de déceptions qui vous fendent plus le coeur les unes que les autres. Je ne veux pas de ça pour mon enfant.
    Je me garde bien de raconter l'épisode de mes 17 ans. Je l'ai dis une fois à Ellen, c'est déjà bien assez.
    J'ai une vision plutôt traditionnelle de la famille, une maman, un papa et un, deux ou trois enfant. Certains diront que je suis dépassée, ou trop naïve... Mais pour moi c'est l'idéal que je n'ai pas eu et que je veux offrir à un enfant.
    Penser à ça me fait broyer du noir, et je n'aime pas ça. Certains aiment être mélancoliques, mais je déteste ça. J'essaye de changer de sujet...

    Mais au fait, Juliet, commet se fait-il qu'en un mois au SGH nous ne nous sommes pas croisées une fois ?

    C'est vrai, j'ai déjà rencontré la plupart des titulaires, et aussi plusieur internes et résidents. Mais jamais Juliet Burke. Cette femme est... mystérieuse. Et je n'arrive pas à déceler quoi que ce soit dans son attitude, ses geste, ou son regard. Habituellement, après 5 minutes de conversation avec quelqu'un je réussis à me faire une opinion souvent juste et fondée sur quelqu'un. Il parait que j'ai un don pour voir la vraie nature des gens. Mais là, rien. Elle m'intrigue encore plus, je veux en savoir davantage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mer 29 Juin - 2:37

    Je passe beaucoup de temps dans mon labo. C'est de là que je viens. J'étais chercheuse à la Miami Central Search avec mon mari. Edmund Burke.

    Ed est connu de tous, un peu comme Harper Avery. Seulement sa branche à lui est la fécondation. La génétique. Je n'ai pas toujours adhéré à ses plans plus branchés fric qu'humanité. Mais j'ai appris à m'y faire et surtout à me concentrer sur mes objectifs à moi. Donner la vie, sans la détruire. Pouvoir voir le sourire des parents, leur apprendre qu'ils vont l'être à leur tour alors que la nature les en avait privé. C'est une façon d'être utile.

    Je suis passée de chercheuse à gynéco et pédiatre à temps partiel. C'est comme ça que j'ai rencontré Mary, et puis j'ai fini par l'adopter. Ca fait tout juste trois semaines. Hein chérie ?

    Passant ma main tendrement dans ses cheveux. Bien plus que trois semaines que nous nous suivons. Ca fait même quelques mois. J'ai commencé par être son médecin avant de finir par être déchargée du cas parce que j'en devenais trop proche.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Sam 2 Juil - 23:36

  • Mary était restée silencieuse mais sans pour autant s'arrêter de bouger. Elle n'arrêtait jamais et même quand elle réfléchissait, la chaise était une torture pour elle ^^ La petite fille avait bien fini par comprendre que Teddy avait connu sa mère, bien avant qu'elle ne naisse mais les souvenirs de sa mère biologique étaient devenus flous pour Mary. Pourtant la petite savait bien que Juliet n'était pas sa mère biologique et qu'elle n'était donc pas sortie de son ventre. Même si Mary ne comprenait rien à cela et qu'elle ne savait même pas qu'il fallait normalement être à deux pour faire ça.
    Parce que Mary n'avait jamais eu de père, que ce soit avec Alexandra ou Juliet. Elle avait grandit dans un univers totalement maternel et continuait d'y grandir. L'autorité paternelle, elle ne connaissait pas non plus et ça l'arrangeait grandement. C'est aussi pour cela que son contact avec la gente masculine n'était pas simple et qu'elle n'était pas aussi à l'aise que la normale. Avoir vécu avec une mère divorcée, dans un hôpital à 3/4 composé de femmes et être adoptée par une femme divorcée, non, ça n'aidait pas à ce niveau-là.

    - Ca fait t'oiiiis semaines que l'habite avec 'uliet !


    Montrant deux petits doigts avec un grand sourire, elle était toute fière de ça n'empêche. Bon, compter et associer le bon nombre de doigts, c'était à revoir. D'ailleurs, elle parlait de semaines mais la notion du temps et elle, ça faisait deux.

    - Et même ça fait longtemps longtemps on s'connaît ! Même ça fait des années !


    Ayant fini son gâteau, elle s'installa contre Juliet, son index dans la bouche tout en écoutant attentivement la conversation, l'air de rien. Elle était très câline, surtout avec Juliet alors elle ne perdait jamais une occasion d'aller se coller à elle.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Dim 3 Juil - 22:24

    Vous semblez très complices toutes les deux, vous avez de la chance de vous être trouvées.

    Je dis ça sincèrement, mais ça n'enlève pas la pointe de jalousie que j'éprouve. Et dans ces moments là, je suis totalement égoïste, intérieurement. Mais qu'est-ce qu'elle peut bien avoir de plus que moi ? Nous sommes toutes deux médecins, blondes et avons sensiblement le même âge. Mon bipper vibre dans ma poche. C'est une urgence. En me levant à la hâte je dis :

    Désolée Juliet, une urgence, a bientôt !

    Je file aux urgence et tente de réanimer un jeune homme, en vain. Heure du décès, 16h45. Je déteste devoir prononcer ces mots. Mais ça fait partie du métier. La pire partie est la suivante, devoir l'annoncer à la famille. Il n'avait que vingt ans. Sa mère est en pleurs devant moi. Ce n'est pas toujours facile d'avoir un enfant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Lun 4 Juil - 10:17

    Mary n'a aucune notion du temps, elle est encore bien trop jeune pour ça. On l'acquiert sur les coups de 6 ou 7 ans, et encore. De toute façon elle a bien le temps de se rendre compte que je ne tiens aucun horaire particulier parce que mes gardes varient en fonction des besoins de l'hôpital. Les médecins, comme les chirurgiens, n'ont pas le temps de prévoir une vie de famille comme leurs gardes à l'hôpital, parce qu'il suffit d'une urgence, une seule urgence, pour tout foutre en l'air. J'espère que ça n'affectera pas Mary plus tard, quand elle grandira. Pour le moment elle ne se rend compte de rien. J'appelle la nounou si je dois partir en pleine nuit, et quand elle se réveille, je suis revenue. Du moins j'essaie. L'année prochaine, quand elle rentrera à l'école, je ne veux pas perturber son sommeil, alors je lui expliquerais que si ce n'est pas moi qui la dépose à l'école, je viendrais la chercher, quoi qu'il arrive. Je l'ai adopté pour m'engager vis à vis d'elle. M'engager à l'élever et à ne jamais l'abandonner. J'y suis bien trop attachée.
    Elle se love contre moi, en hurlant à qui veut bien l'entendre que nous nous connaissons depuis des années. Ce n'est pas tout à fait ça mais bientôt ça le sera.

    Oui Teddy, à bientôt.

    Je la gratifie d'un sourire et serre Mary contre moi. Je sais ce que veut dire une urgence. J'espère ne pas en avoir pour pouvoir profiter de Mary. D'ailleurs je me lève, débarasse mon café et son papier de gâteau. Prend une bouteille d'eau minérale pour remplir son biberon au besoin et la récupère dans mes bras.

    Il nous reste une petite demi heure pour aller jouer au parc avant de retourner dans la chambre. On descend ?

    Le parc de l'hôpital est son domaine de prédilection, elle le connaît par coeur et adore y passer son temps.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Lun 4 Juil - 16:23

Les horaires, ce n'était pas le fort de Mary. Pourtant durant son long séjour à l'hôpital, les repas étaient servis toujours à la même heure, les visites aussi... Bref, tout était suffisament organisé pour le bien-être des patients mais aussi des médecins. En revanche depuis son retour à une vie plus normale, elle se laissait aller à un nouveau rythme de vie. Une vie un peu moins cadrée qui était loin de déranger Mary. Elle deviendrait une future bordélique, c'était quasiment certain. Tout au moins, pour le moment, elle se plaisait dans son bordel. Effet secondaire d'un séjour à l'hôpital ^^
Au fil des jours elle avait commencé à apprécier sa chambre, la voyant moins comme une punition qu'avant et forcément, elle y jouait et ça finissait rapidement en joyeux foutoir. En tout cas elle y mettait du coeur.
Sourire aux lèvres, elle agita sa petite main en direction de Teddy lorsque celle-ci partit rapidement. Mary avait l'habitude, tout le monde courrait ici.

- Ouiiiiiii !

Ah le parc... Une grande histoire d'amour ! Bien calée dans les bras de Juliet, elle têta son pouce légèrement pendant qu'elles se dirigeaient vers le parc. Mary n'était pas très tétine mais son pouce, c'était quelque chose. Comme son doudou.
Arrivées au parc, Mary ne tarda pas à s'aventurer un peu, ce parc elle le connaissait comme sa poche mais ça ne l'empêchait de paniquer dès que Juliet disparaissait de son champ de vision.
Se laissant tomber dans l'herbe, elle essaya d'attraper une petite fleur mais manque de bol, elle était concurrencée par une guêpe... Se relevant à toute hâte, elle se précipita en direction de Juliet pour finalement trébucher et s'étaler dans l'herbe, incapable de tenir correctement sur ses jambes.

- Baaaaa' ! Avait un truc y f"sait Bzzzzzzzz !

Elle avait beau avoir tendance à ramasser n'importe quelle bête, les guêpes ne lui plaisaient pas tant que ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Mer 6 Juil - 16:37

    Je m'émerveillais toujours autant de voir que Mary évoluait selon sa génétique. Bon c'est mon métier, normal que je me rende compte de certaines choses. Je sais que j'en découvrirais tous les jours, et ça me plaît. Elle a une personnalité bien à elle, bien personnelle. Et je me complais à la faire composer avec la mienne. Je suis très posée, très calme et surtout très patiente, et puis Mary avait du temps à rattraper avec la vie normale. Alors elle découvrait son monde petit à petit et sa chambre elle commençait grandement à s'y faire et à s'y plaire. Les jouets partout ne me posait pas de problème. Elle avait 3 ans bientôt, heureusement qu'elle jouait. Et puis je rangeais un peu le soir quand j'avais le temps, elle aime tout foutre par terre et trier selon ses envies. Ca me fait rire de la voir se perdre au milieu des jouets.
    Nous voila dans le parc, je m'assis sur un banc avec un ou deux dossiers, laissant Mary prendre l'air. Après une série d'examens comme ça c'était indispensable pour une petite fille de son âge. Elle revint vers moi, manquant de se faire piquer par une guêpe.

    Touche pas bébé, ça pique ça.

    Je sorti une lingette et lui essuya le visage et les mains.

    Une pizza ce soir ? On pourrait aller voir les bateaux sur les quais. Ca te plairait ?

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   Jeu 7 Juil - 19:41

Mary rattrapait doucement le temps qu'elle avait perdu. Mine de rien, une paire de mois dans un hôpital à son âge, ça représente un sacré bout de vie. Il ne faut pas se voiler la face, on s'épanouit bien plus facilement dans un contexte familial normal que dans un hôpital. D'accord, pour le contexte familial totalement normal, on repassera puisqu'elle n'avait pas de père. Chose qui ne la dérangeait pas la moins du monde, elle n'en avait jamais eu et les hommes... C'était pas son fort. Ils avaient souvent tendance à l'effrayer plus qu'autre chose. De toute manière elle était très bien avec Juliet et au moins elle était certaine de trouver de la place dans le lit de sa mère en plein milieu de la nuit.
La capacité de la petite fille à se salir en trois minutes était terrible, ses idées farfelues passaient bien avant ses vêtements, c'était sûr.

- Un 'pillon y pique !

Pour elle, tous les insectes qui volaient étaient des papillons... La petite fille râla au contact de la lingette, elle détestait ça c'était pas nouveau. Dans tous les cas, elle était bien contact d'être dehors un peu, les examens c'étaient bien gentils mais se tenir tranquille quasiment toute la journée c'était... terrible.

- Beuuuuuu'k ! 'uste les bateaux !


Tant que ça ressemblait pas de près ou de loin à des pâtes, elle râlait. Si il y avait bien une chose sur laquelle elle était plutôt chiante, c'était la nourriture. Les pâtes et le chocolat, ça lui allait très bien. Mais généralement, elle râlait pour la forme et mangeait quand même.

- A n'y va maintenant ?


On l'aurait écouté, il y aurait un petit moment qu'elle aurait cherché à échapper aux examens ^^
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: A brand New smile (Mary)   

Revenir en haut Aller en bas
 

A brand New smile (Mary)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: LA CHAMBRE DES PATIENTS-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit