AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



MessageSujet: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Mer 13 Juil - 23:17


Addison Montgomery &Charles J. Murdock

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles fixait son verre de tequila comme s'il espérait y trouver la vérité à l'intérieur. Le brun avait ses lunettes sur le nez, une cigarette dans le coin de la bouche et sa main tremblante se posa sur la surface froide du verre, fixant le liquide avec une intensité folle. Il ne savait même pas ce qu'il fichait ici, il ne se rappelait même pas être sorti de son appartement après une énième dispute avec sa mère au téléphone. Encore.. Charles commençait à en avoir assez ... Ajouté à cela un coup de fil de son père, et il était parti au quart de tour, repoussant violemment les meubles de l'appartement. Bien sûr que Mrs Murdock avait été effrayé, n'importe qui digne de ce nom aurait été effrayé. Elle avait voulu en parler, comme si Charles avait envie d'en parler. Il n'y avait absolument rien à dire, il détestait son père et tout ce qu'il réprésentait, un point c'est tout. Alors le voilà, traînant dans un bar pour la troisième fois de la semaine, ayant l'air un peu perdu fixant son verre de tequila. Il poussa un soupir avant de l'avaler. Pourquoi est-ce qu'il se posait autant de question ? Il était miteux, était dans un bar miteux alors les choses allaient forcément ensemble ... Non ?

Charles repoussa ses lunettes un peu plus sur son nez tandis que le barman le servait une nouvelle fois. Les choses n'avaient pas toujours été aussi... bancales. Il avait réussi à être heureux à un moment donné.Charles alluma sa cigarette, se disant mentalement de se la fermer. Il n'allait pas commencer à penser à Julie maintenant ou il allait vraiment passer une bonne soirée. Et pourtant, c'était plus fort que lui, il ne pouvait pas s'en empêcher. Julie c'était un peu comme son poison personnel, comme sa drogue. C'était malsain, il se savait très bien mais ... Il ne pouvait pas contrôler ce qu'il ressentait c'était ... C'était comme lui demander de contrôler son inspiration ... Il ne pouvait pas, Julie est comme sa soeur, et avoir l'impression qu'elle l'oublie est horrible! Parfois il écrivait un parfois eh bien, il n'écrivait pas. C'était comme pour ses parents, parfois il avait envie de les voirs et il y avait d'autres moments ou il n'avait pas envie.

Torturé, Charles l'était totalement. Il s'accouda un peu plus sur le bar, le tissus de sa chemise râppant contre le bois du bar, ses lunettes glissant légérement sur son nez. Il ne savait pas à quoi il jouait ... Peut être que son père avait raison, il n'y avait plus rien pour lui ici à part l'ombre d'une amante passée ... Il ferait mieux de rentrer à Los Angeles et de tout oublier. Juste au moment où il se dit cela, la porte du bar s'ouvrit. Charles ne prêta pas attention au nouveau venu, trop occupé à allumer une autre cigarette. Ce fut avant que quelqu'un ne passe à côté de lui. Son corps la reconnut même avant ses yeux et, sans trop vraiment tenir debout, il lui attrapa le bras. Il cligna plusieurs fois des yeux, s'assurant que c'était bien elle ... S'assurant bien que c'était Addison, sa collège. Un des médecins de l'hôpital. Il n'en revenait pas qu'une femme de son genre traîne dans les bar le soir.

" Qu'est-ce que tu fabriques ici ? C'est pas un endroit pour une femme comme toi."

Elle devait aller très mal pour ce trouver la, à cette heure-ci. Surtout dans les bars ou les fou furieux rode! Bon c'est tout de même une femme mais on ne sait jamais. Aujourd'hui il n'était pas aller au travail, trop fatigué de la nuit dernière qu'il avait passer au bloc. Au moins il pouvait être sur qu'il ne passerait pas la soirée tout seul. En espérant qu'elle ne se rende pas compte qu'il est dans les vappes.. Etre bourré n'est pas un drâme de nos jours... Mais pour un médecin ça l'ai!

Petit + hors Rp :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 0:20

    Addison Forbes-Montgomery sortit du bloc opératoire, après une longue opération, particulièrement difficile. Dans ces moments là, elle était partagée. D'un côté elle était exténuée, ces chirurgies demandent une concentration extrême,et elle n'avait pas le droit à l'erreur. Et d'un autre côté, elle était franchement fière d'elle. Elle était quand même une gynécologue obstétricienne spécialisée en néo-natalité de renommée mondiale, et elle avait créé sa réputation toute seule.
    Elle n'avait pas envie de rentrer chez elle, personne ne l'y attendait. Qu'y ferait-elle ? Elle regarderait probablement la télévision, puis s'endormirait dans le sofa, trop à l'aise dans son jogging difforme pour bouger. Elle décida donc d'aller prendre un verre chez Joe. Addie se dirigea vers les vestiaires pour se changer. Elle enfila sa jupe et son top, troqua ses basket contre des chaussures à talons. Enfin, elle attrapa la trousse qu'elle gardait tout le temps dans son casier, elle contenait un peu de maquillage et du parfum. Elle maquilla à peine ses yeux, estompant juste la fatigue, déposa un rouge à lèvre framboise sur ses lèvres, et lâcha sa crinière fauve. (photo). Elle vaporisa quelques gouttes de parfum au creux de ses oreilles, elle était prête. Le Dr. Montgomery n'était pas du genre à se préparer pendant des heures. Elle le faisait vite, et bien. Si bien qu'elle attirait souvent l'attention sur elle, en particulier venant de la part de la gent masculine. Et ce n'était pas pour lui déplaire, elle aimait se sentir désirée. Peut être un peu trop d'ailleurs... Il fallait croire que la seule présence de son mari ne lui avait pas suffi... Il lui avait fallu un amant, et elle avait perdu les deux. C'était officiel, elle avait besoin d'un verre.

    La belle rousse entra chez Joe, suscitant comme à son habitude quelques regards. Elle se dirigea vers le bar sans y prêter attention. Alors qu'elle avançait, une main attrapa brusquement sa main, ce qui eut pour effet de la faire sursauter.

    La même chose que toi je suppose Charles... J'ai fini ma garde, et j'ai besoin d'un verre, vraiment.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 14:28

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles ne connaissait pas plus que sa le Dr Montgomery, leur relation n'était que professionelle, ils n'avaient jamais travaillés dans le même service, Charles lui est spécialisé en oncologie tandis que le Dr. Montgomery est gynécologue obstétricienne spécialisée en néo-natalité, deux spécialités différente, peut-être un jour seraient-il amenés à travailler ensemble, pour le plus grand plaisir de Charles, il aurait quelqu'un à embêter. C'était bien la première fois que Charles rencontrait Addison en dehors de l'hôpital, il l'a penser mariée avec des gosses. Mais apparement non, loin de là. Elle n'avait pas l'air d'aller très bien, peut-être une erreur médicale ou bien un tracas de la vie, Charles déterminé à savoir le problème de Addison, un de ses plus grand défaut.. La curiosité. Deux personnes allant mal ne pourraient que s'entendre, seulement si Charles y met du sien pour décrocher une conversation sans qu'elle finisse mal.. Mais ce soir Charles n'avait pas l'intention d'être très gentil, après deux disputes au téléphone et n'ayant plus de nouvelle de sa soeur, il était vraiment de mauvaise humeur. Il faut dire que Charles se sent mieux au boulot que chez lui, mais demain il retournerait travaillé et il oublierait ces deux disputes totalement débiles. Mais il n'avait pas l'intention non plus de rappeler sa mère, et encore moins son père! Les Murdock ont leur fierté, et quiconque parle avec un Murdock s'en rend vite compte. Revenons à l'instant présent: Charles regarda de haut en bas le Dr. Montgomery, il n'était pas habitué à la voir aussi joliement habillé. Lui était habitué à la blouse de médecin, qui ne met donc pas les formes en valeurs, une envie lui prit de sourire mais il s'abtsena. La nostalgie le reprit d'un coup sec, son verre était vide il fit signe au barman de lui resservir un verre de tequila.

Le barman le lui déposa devant lui, et Charles en bu une gorgée d'un coup sec. Puis voyant Addison debout à côté de lui, il tira un tabouret et lui tendit le verre à moitié plein.

"Je vois sa. Allez Dr. Montgomery assis toi et bois!"

Bon vous savez tous que Charles n'est pas très aimable, il faut s'y habitué. Le Dr. Montgomery devait avoir eu un petit aperçu au boulot, comment il se comportait avec ses collègues. Qui eux d'ailleurs n'ose rien dire à chaque attaque du fameux Murdock. Un mauvais caractère!

"Bon alors, que ce passe-t-il? C'est quoi ton problème? Ta pas à trainer dans les bars à une heure pareil! C'est pas un endroit pour une femme comme toi ici, tu le sais très bien d'ailleurs."

Charles devenait de plus en plus curieux et pas très aimable..
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 16:45

    Addison observa Charles longuement. Elle ne s'en était jamais rendu compte, mais il était très beau. C'était vraiment le genre d'homme qui lui plaisait. Brun, les yeux clairs, un brin mystérieux. Elle ne l'avais jamais vraiment remarqué au travail. En même temps, ils n'avait jamais travaillé réellement ensemble, elle en avait seulement entendu parler. Et franchement, ce qu'elle avait cru comprendre n'était pas fameux. Elle espérait le connaître un mieux ce soir, et casser ses aprioris.
    La rousse s'installa près du Dr. Murdock, et commanda un Bloody Mary.

    Tu ne me connais en rien, sur quoi tu te bases pour dire ça ?

    Il s'inquiétait pour elle, c'était déjà ça. Au moins une personne sur Terre qui se souciait de son sort. Mais Addison avait appris à ne plus faire confiance. On lui avait tant promis qu'on veillerait sur elle, Derek, Mark, Alex... Foutaises... Elle avala son verre presque d'une traite. Elle sentait l'alcool passer dans sa gorge et réchauffer sa cage thoracique. Mais pour elle, le Bloody Mary n'était pas assez fort, pas ce soir. Elle fit donc comme l'oncologue, et demanda à Joe une tequila. Cette fois ci, elle la but cul-sec. Ce n'était pas franchement raisonnable, mais elle s'en fichait. C'était tellement bon de s'oublier de temps en temps, de vivre sans penser aux conséquences... C'est bien ce qu'elle comptait faire ce soir. Et elle avait l'avantage de bien tenir l'alcool. Elle y était habituée à force.

    Oui, ça va... Enfin non... Enfin, la nostalgie qui revient me bouffer de l'intérieur...
    Et toi, qu'est ce que tu fais là ?

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 18:38

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Le Dr. Montgomery occupait maintenant la tabouret d'a côté. Charles n'aurait jamais penser ce retrouver dans un bar en compagnie du Dr. Montgomery, comme quoi tout peut arriver. Il s'étonne lui même des fois.. Il l'aurait sûrement envoyer balader si une inconnue était venue s'asseoir à côté de lui, mais pas Addison. Peut-être parce que c'est une jolie femme aussi. Mais elle aussi devait avoir entendue des sornettes à propos de lui, dans l'hôpital vive les rumeurs.. En priant qu'elle n'y croit pas. Charles reprit son verre dans les mains, et rebut une gorgée. Il était intrigué, il ne connaissait pas vraiment le Dr. Montgomery, il voulait apprendre à la connaître pourtant ce n'est pas dans son habitude de vouloir connaître du monde..

"Une femme médecin, c'est difficile d'en trouver dans les bars. Tu n'as vraiment pas peur des tordus qui peuvent s'y promener.."

Les verres de tequila commençait vraiment à lui taper sur le système, mais il savait encore ce qu'il disait. Addison bu son voir d'un coup sec, ce qui fit rire Charles. Il n'était pas habitué à voir des femmes boire d'un coup sec. Ca doit être une rigolotte cette Montgomery ce disait-il. La nostalgie qui nous bouffe à l'intérieur? Malheureusement Charles connaît sa aussi, tout Homme connaît sa.. Le malheur c'est juste le bonheur qui fait une pause comme on dit.

"Et bien après avoir galérer toute la journée, fallait bien que je m'occupe. Chasser mes souvenirs miteux quelques instants. Bon d'accord, se bourrer la gueule sa suffit pas mais pour quelques minutes de bonheur sans mauvaise humeur.. Il ce passe quoi de ton côté?"
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 20:45

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    Oh, on est chez Joe tu sais... Si tu regardes bien, la moitié de la salle est rempli de médecins ou d'infirmiers du SGH...

    Le bar de Joe était le repère de tous ceux qui travaillaient à l'hôpital. Il était juste à côté, et le patron était adorable. Tout pouvait arriver là bas, des amitiés naissaient, alors que d'autres se brisaient, des couples se formaient quand d'autres rompaient. C'était ça à l'Emerald City bar... rien n'était jamais prévu. Même cette soirée là... Sauf qu'Addison & Charles ne le savaient pas encore.

    Et ben... Pour faire court, J'me sentais pas de rentrer chez moi. J'ai eu une super longue journée, avec des opérations délicates et j'avais besoin d'un remontant. Et puis de toutes manières, j'ai rien ni personne qui m'attend chez moi. Alors que je rentre à 20h, ou ivre morte à 3heures, personne ne s'en souciera.

    Quand elle avait bu, Addison parlait beaucoup... Et elle ne pouvait pas lutter. Et puis, après tout, c'est Charles qui était venu lui parler en premier, elle n'avait rien à se reprocher.
    Elle regarda son verre vide, et dit à Joe :

    Joe, Un lemon drop s'il te plais.

    Joe : Ca sera le verre, ou les clefs...
    Addison soupira, puis lui tendit ses clefs à contrecœur. Ca sera le verre...


Hj : Désolée, le message précédent, j'me suis trompée de compte

Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 21:13

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

A l'intérieur de lui, Charles avait vraiment envie d'éclater de rire face aux bétises qu'il racontait. Il perdait vraiment la tête avec l'alcool. Biensur que le bar était fréquentable, presque tous les employés de l'hôpital s'y retrouvaient chaque soir, comme quoi l'alcool fait dire des bêtises. Faut vraiment que Charles se reprenne sur ce coup la. Mais bon, c'est aussi un moyen d'embêter le Dr. Montgomery. Taquiner, embêter c'est la même chose, c'est la passe-temps favoris de Charles.

"Idiote que tu es, je le sais très bien. Moyen de t'embêter, et ça a l'air de marcher."
Charles laissa échapper un petit rire moqueur, et son sourire ravageur pendant qu'on y est. Il avança son verre et fit signe à Joe de lui en remettre un dose, ce qu'il fit en une seconde de temps. Murdock prit son verre et en rebut une gorgée. Ce soir, il n'y avait pas grand monde dans le bar, limite désert. Mais bientôt le bar sera sûrement plein, ce que n'aime pas du tout Charles, ce sera donc le moment ou Murdock rentrera chez lui, comme à son habitude. Entendre des discussions différentes à droit et à gauche, l'horrifie.

"Ah ouai j'vois l'délire..Dure la vie pour les Montgomery alors!"

Charles n'était pas très gentil sur ce coup la. C'est la que Joe demanda à Addison si elle préférait le verre ou les clefs de sa voiture, et Addison lui donna les clefs pour avoir son verre. Etant saoul, Charles eu une mauvaise réaction, dans sa tête c'était "Ah ouai?! Il s'assure de sa sécurité et pas de la mienne? Que je me tu en voiture à cause de l'alcool il s'en fou!". Bon ok, Charles n'a jamais était aimable avec Joe mais il y a du favoritisme la dedans. Charles a mauvais caractère tout le monde le sait, il pense qu'à sa petite personne tout le monde le sait ça aussi! Il prit son verre et le termina d'un coup sec.


Ps: Oui j'ai vu, mais j'ai compris direct.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 22:02

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »



    Non... Pas pour les Montgomery, juste pour Addison...

    Son frère Archer, célèbre neurologue et écrivain vivait bien. Il avait une nouvelle fille dans son lit chaque soir, si ce n'est plus, et se contentait de ça. Mais Addison ne pouvait pas. Ce n'était pas son genre. Elle savait très bien qu'elle pouvait mener le même style de vie que Archy, mais elle se respectait trop pour cela. Elle avait besoin de Quelqu’un qui serait là pour que qu'elle puisse se blottir dans ses bras le soir, quand elle ne pourrait pas m’endormir, à qui elle puisse emprunter un vieux tee-shirt les jours où elle aurait le cafard. Quelqu’un qui saura lui redonner le sourire d’un simple baiser. Au fond, elle ne voulait pas le grand amour, pas pour l'instant. Elle l’avait, il n’y a pas si longtemps ; et elle l'avait perdu. Elle demandait juste une présence. Une présence gentille et douce, qui saurait être là pour elle. La belle rousse sentit sa gorge se nouer, et elle s'empressa de consommer son Lemon drop avant de se mettre à pleurer. Elle pleurait beaucoup, mais jamais en public.
    Elle avait déjà avalé un Bloody Mary, deux téquilas et un Lemon drop. Ca faisait beaucoup, elle commençait à sentir sa tête tourner. Et cette sensation ne la dérangeait pas plus que ça. Elle se sentait plus libre. Elle manqua de tomber de son tabouret, se rattrapant au bras de Charles pour retrouver l'équilibre. Ils se regardèrent dans les yeux, leurs visages à quelques centimètres l'un de l'autre. Leurs lèvres se rapprochèrent, doucement puis se joignirent, dans un baiser d'abord doux puis plus passionné. C'était une scène digne d'un film romantique...
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Jeu 14 Juil - 23:07

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles perdait un peu la tête, le monde tournait autour de lui. L'effet si bon de l'alcool, c'était bon de s'oublier un peu, de vivre sans penser aux conséquences... Il savait encore ce qu'il disait heureusement. Joe le regardait d'un mauvais oeil.

"Tu as un problème toi?"
Joe : Non non c'est bon.

Joe tourna les yeux et un sourire se dessina sur les lèvres de Charles. D'accord il était peu-être un peu méchant, mais il ne supporte pas quand les gens le regarde sans tourner les yeux une fois, c'est parfois même stressant pour certaines natures. Charles n'a pas vraiment l'habitude d'être très tolérant. Il est de nature agressive le plus souvent, il faut s'y faire. Au bout d'un moment Joe va bien finir par comprendre. Ici c'est Joe qui sert et c'est Charles qui paye, sa fonctionne comme ça et pas autrement, il n'y a pas de sourire. Tu paye le mec je ne vois pas pourquoi tu devrais lui sourire après, ceci est la mentalité du Murdock. Un vrai dur. Revenons à nos moutons. Addison avait déjà avalé un Bloody Mary, deux téquilas et un Lemon drop en peu de temps, sa allait être dur pour la suite.. Vive les vomissements si elle ne supporte pas l'alcool, pensa Charles. La Montgomery manqua de tomber de son tabouret, se rattrapant au bras de Charles pour retrouver l'équilibre. Ils se regardèrent dans les yeux, leurs visages à quelques centimètres l'un de l'autre. Leurs lèvres se rapprochèrent, doucement puis se joignirent, dans un baiser d'abord doux puis plus passionné. Charles ne savait pas vraiment ce qu'il renssentait à ce moment, il était sous l'emprise de l'alcool difficile d'en déduire. Tous ce qu'il sait, c'est qu'il ne voulait pas que ça s'arrête. Un peu d'affection de temps en temps manquait un peu au dur Murdock, mais au fond il peut être très tendre, il faut tout simplement savoir le prendre. La scène était digne d'un film romantique, d'ailleurs plusieurs regards fûrent tournés sur nos deux jeunes gens. Il recula son visage, mettant un terme au baiser.

"Tu es sur de toi Montgomery? Peut-être sous l'emprise de l'alcool mais pas un idiot quand même."

Un sourire ce dessina sur les lèvres de Murdock.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Ven 15 Juil - 0:50

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    Charles rompa leur baiser pour demander à Addison si elle était sûre d'elle. Elle n'avait pas bien compris la question à vrai dire... Elle répondit quand même, comme toujours. Elle trouvait toujours quelque chose à rétorquer, quelque soit la situation.

    Je suis toujours sûre de moi Murdock

    Et c'était vrai, Montgomery avait toujours confiance en elle. Elle se rapprocha plus de lui. Elle se tenait maintenant debout, entre les deux genoux du bel homme. Les bras de la rousse enserraient son cou et elle l'embrassa à nouveau, bien décidée à faire durer le plaisir. Finalement, la soirée se passait mieux que prévu. Et c'était loin d'être terminé.


    #Biiiiiiiiip"# Addison ouvrit les yeux, péniblement, réveillée par son bipper. Une migraine lui ravageait le crâne. #Biiiiiiiiiip#. Elle regarda autour d'elle, et attrapa le premier vêtement qu'elle trouva. Elle ne se formalisa pas du fait que ça soit une chemise d'homme. Pas à cet instant précis. #Biiiiiiiiiiip#. Elle trouva sa jupe et sortit le bipper de sa poche, avant de l'éteindre. Elle prit ensuite son téléphone et quitta la pièce. Montgomery appela l'hôpital, leur disant qu'elle n'était pas en état de travailler, et qu'ils devaient appeler quelqu'un d'autre. Elle retourna dans la chambre, en prenant le temps de regarder autour d'elle. Elle ne reconnaissait pas les lieux. En se remémorant les détails de la veille, elle en déduit qu'elle était chez Charles. Ses déductions furent vite confirmées par l'homme qui l'observait et se tenait dans le lit, près de là où elle était allongée encore 5 minutes auparavant. Elle retourna sur le matelas, et embrassa tendrement l'oncologue, puis roula sur le côté, installant sa tête au creux de l'épaule de celui-ci.

    Bonjour!

    Les souvenirs de la soirée de la veille lui revenaient peu à peu à l'esprit, la faisant sourire. C'était définitif, elle avait une vision complètement différente de Dr. Murdock que tous ses collègues.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Ven 15 Juil - 15:45

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Il était maintenant huit heure du matin et Charles lui était réveillé depuis sept heure environs. Lui étant très matinale, n'arrivait pas à dormir jusqu'à des dix, onze heure, il fallait qu'il bouge. Il était la dans son lit en compagnie du Dr. Montgomery. Jamais il n'aurait penser mais si, ça c'était bel et bien produit. Pourtant Charles n'est pas le genre d'homme à coucher avec n'importe qui.. Le bipeur de Addison se mit à retentir, heureusement pas le sien. D'un côté il avait envie d'aller bosser et de l'autre il n'en avait aucune envie.. Bosser pour sauver des vies, et d'un côté il avait vraiment la flemme de ce préparer, il le fallait bien. Déjà qu'hier il n'y était pas aller, il finirait par ce faire renvoyer au bout d'un moment. Sans voir qu'il était la, Addison se leva elle attrapa la chemise de Charles pour se couvrir et pris le téléphone. Charles pu entendre quelques mots.. Elle disait qu'aujourd'hui elle ne pourrait pas venir. Il aimerait en faire autant mais ça risque d'être un peu plus compliquer que ça.. Addison vu que Charles était réveillé, elle l'embrasse et vient se blottir contre lui, installant sa tête au creux de l'épaule de celui-ci.

"Bonjour. Bien dormis?"

Murdock avait un peu mal au crâne, mais c'était vraiment léger. A force de boire, il tenait mieux l'alcool.. Aucun vomissements, d'ailleurs ce qui l'a étonner. Il repensait à la soirée d'hier ce qui le fit sourire. Dans son malheur il avait quand même réussi à passer une bonne soirée. D'ailleurs ça lui fit penser qu'il devait appeler son père, en aurait-il le courage? Personne ne le sait. Les Murdock sont vraiment de sacrés spécimens.

"J'ai cru comprendre que tu ne vas pas bosser aujourd'hui?"
Charles entendit son vibreur de téléphone, il se demandait qui sa pouvait être. Il prit son téléphone et vit un sms de sa mère : "N'oublis pas d'appeler ton père ce soir. Bisous, bonne journée filston". C'était vraiment incroyable comment la mère de Charles était toujours derrière lui, elle ,n'arrivait pas à comprendre que son fils avait maintenant la trentaine. Complétement saouler, il reposa le téléphone et retourna son regard vers le Dr. Montgomery.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Ven 15 Juil - 16:23

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    Dormi ? Tu es plutôt bien placé pour savoir que je n'ai pas beaucoup Dormi...

    Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres de la rousse. Effectivement, ils n'avaient pas beaucoup dormi.
    Au fond, Addison se rendit compte qu'elle ne savait rien de Charles. Elle connaissait uniquement sa profession. Ce n'était pas vraiment son genre de coucher avec un inconnu le premier soir. Bien sur, ça lui était déjà arrivé, et pas qu'une fois. Mais elle préférait éviter. Elle était plutôt du genre sentimentale en fait.

    Impossible d'aller bosser aujourd'hui. J'ai un mal de crâne qui me transperce les tympans. De toutes façons j'suis pas de garde... Tu comptes vraiment aller au Seattle Grace toi ?

    Addie ne savait pas vraiment ce qu'elle allait faire aujourd'hui. Et actuellement, à 8 heures du matin. Ce n'était pas son plus grand souci. Elle se préoccupait plus de savoir si elle avait de l'aspirine dans son sac, et de savoir où étaient ses sous vêtements. Mais pour le moment, elle était bien installée dans le lit, et ça lui convenait !


Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Sam 16 Juil - 17:44

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


Après la réponse joliement dîtes par Addison, Charles lui rendit le sourire qui s'était déssinée sur les lèvres de la jolie Rousse. Question travail, Charles était obligé d'y aller. Déjà hier il avait inventé une excuse complétement bidon, alors il valait mieux pour lui qu'aujourd'hui il y soit à l'heure. Aujourd'hui Charles bossait de quinze heure jusqu'au petit matin. Pour le quinze heure, ils avaient été gentils quand même.

"Sachant qu'hier je n'y suis pas aller, il serait préférable que je me bouge.. Je ne commence qu'à quinze heure, tranquille quoi."

Un emploi du temps léger il avait. Sa dépendait des jours ou l'hôpital était bondé. En pleine nuit il fut même appellé pour des interventions parfois, mais c'était le métier. Et d'ailleurs ça ne dérangeait en rien le Dr. Murdock. A l'époque, il était partie en Afrique pour une mission humanitaire, il faut dire qu'il en a vraiment vu de toutes les couleurs. Et c'est d'ailleurs la bas qu'il a rencontrer son cher ami le Dr. Oxford.

"Alors Montgomery, café ou thé?"

Il prit son bippeur et le regarda quelques intants, et était d'ailleurs étonné de ne n'avoir rien reçu, tant mieux. Il le reposa, et regarda Addison tout en souriant.

Désolé pour cette "chose" nul.. J'ai vraiment pas eu d'inspi
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Sam 16 Juil - 18:19

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    En parlant de l'hôpital, Addison ne savait absolument pas comment ils se comporteraient après cette soirée. Elle ignorait si ils continueraient à se voir, si ils s'éviteraient comme la peste ou si il feraient comme si de rien n'était. Elle verrait bien comment lui agira.

    Café s'il te plais. Attends, je vais t'aider.

    Charles se leva et sortit de la chambre. Addison le suivit. Elle était toujours vêtue de sa chemise. Ca lui donnait un air incroyablement sexy. Le tissu s'arrêtait à mi cuisses, il était large et laissait apparaître une de ses épaules nues. Sa chevelure de feu était relevée en queue de cheval très floue puisque défaite dans la nuit. Quelques mèches lui tombaient sur le visage.
    Montgomery était très tactile et câline, elle l'a toujours été. Elle avança jusqu'à l'oncologue, passa ses bras autour de son cou et se rapprocha de lui jusqu’à ce que leurs lèvres ne soient plus qu'a quelques millimètres les unes des autres. Elle pouvait sentir le souffle de l'homme sur sa peau. Elle posa ses lèvres sur celles de Charles, et l'embrassa doucement. Elle avait besoin d'un peu de douceur et de tendresse dans sa vie en ce moment.
    Elle sourit en entendant le café qui bouillait dans la cafetière, puis relâcha son étreinte.
    Les deux s'installèrent cote à cote dans un sofa sur la terrasse. Addison frissonait, et elle se rapprocha du torse découvert de Murdock, profitant de la chaleur qui émanait de son corps et de celle que diffusait la tasse de café.
    Elle le regarda et demanda soudainement :
    Parle-moi de toi. Je ne sais rien sur toi après tout...
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Dim 17 Juil - 21:05

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles se leva du lit suivit de Addison. Il eu à peine le temps de mettre en marche la cafetière que le Dr. Montgomery avança jusqu'à l'oncologue, passa ses bras autour de son cou et se rapprocha de lui jusqu’à ce que leurs lèvres ne soient plus qu'a quelques millimètres les unes des autres. Charles remarqua que Addison était vêtue de sa chemise. Ca lui donnait un air incroyablement sexy. Le tissu s'arrêtait à mi cuisses, il était large et laissait apparaître une de ses épaules nues. Il remarquait que Addison était vraiment très tactile et affective, ce qui ne lui déplaîsait pas du tout! Il a toujours manquer d'affection, que çe soit en étant gamin qu'en étant adulte, il n'a jamais vraiment eu de chance avec les femmes, ou plutôt les femmes qui n'ont pas eu de chance avec lui! Mais arriver à un certains âge, il ne ce permetterait plus de briser des coeurs. C'est la que Addison lui demanda de parler de lui. Que pouvait-il répondre? Il ne savait pas vraiment quoi dire.

"Et bien je suis me prénomme Charles, oncologue au SGH. Pas très aimable comme mec, bon ok sa dépend avec qui! Pas eu de chance avec les femmes, délaissé par ses parents, et plus que saouler! Tu souhaites en savoir plus maintenant que tu sais déjà tout sa?"

Un sourire malicieux se déssina sur les lèvres du Dr. Murdock. Il lui en avait dit peu, mais pour lui c'était déjà beaucoup. Parler de lui d'habitude était impossible, il préférait qu'on ne sache rien de lui. Mais il n'allait pas refuser de répondre à la question de la jolie Addison voyons. La cafetière ce mit a clignoter, ce qui sinifiait que le café était prêt. Charles attrapa deux verres, prit deux cuillières à café dans un des tirroirs et deux sucres. Puis versa le café dans les deux tasses. Il regarda Addison et lui tendit la tasse.

"Voilà pour vous Montgomery!"

Aujourd'hui, l'oncologue était de bonne humeur, peut-être parce qu'il avait passer une bonne nuit. Pourtant même un petit mal de crâne lui aurait pourri sa journée mais la pas du tout. Il était même heureux d'entamé une nouvelle journée! Mais ce soir, au téléphone ça serait vraiment chaud.. Il avala une gorgée de café et le reposa, il prit son paquet de cigarette qui était poser sur la table et s'en alluma une.

"A toi de me raconter ta petite vie, aller parle moi de la jolie Addison Montgomery".
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Dim 17 Juil - 21:52

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    Addison ne pensait pas que l'oncologue répondrait quand elle lui a demandé de parler de lui. Elle le sentait plutôt discret et introverti. Sur sa vie privée du moins. Elle fut flattée d'obtenir ces informations, aussi sommaires soient elles.

    Pourquoi ne voudrai-je pas savoir la suite? Au contraire, tu m'intrigues encore plus.

    Elle dit ça toujours en souriant, caressant doucement le bras de Charles du bout des doigts. Elle aurait voulu que cette matinée dure toute la vie. Elle se sentait vraiment bien, et ça faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé.
    Il lui demandait de parler d'elle, ou comment casser l'ambiance. Enfin, peut être que ça lui ferait du bien d'en parler.
    Tu veux vraiment savoir ? Tu risques d'être déçu...

    Addison Forbes-Montgomery, ex Shepherd. Une infidélitéa ruiné mon mariage, enfin... C'était plus que ça si tu veux savoir. J'avais vraiment des sentiments pour les deux... Pour Derek, et pour Mark...
    Il avait un air un peu perplexe. Il était arrivé au SGH il y avait peu de temps, et il n'avait pas du s'informer de tous les ragôts qui planaient sur nous. Heureusement d'ailleurs. C'est une histoire plutôt compliquée si tu veux savoir... Pour faire court, Derek est venu ici, après nous avoir découvert, puis je l'ai suivi, pour essayer de me faire pardonner mais il avait déjà rencontré Meredith. Et puis Mark est arrivé, pour me récupérer aussi.
    Addison stoppa net. Elle sentait la nostalgie refaire surface, alors qu'elle s'était dissipée comme par magie depuis la soirée de la veille.
    Tu veux pas qu'on parle d'autre chose Charles ?
    Elle essaya de changer de sujet de conversation... Mais elle sentait l'homme intrigué.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Dim 17 Juil - 23:16

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles adorait éveiller la curiosité des gens, c'est la que l'on voyait le vrai fond de la personne. Et il n'aimait pas parler de lui, pour lui sa vie était tellement banale qu'il n'y avait rien à en dire. Des parents absents, seulement présents pour demander de l'argent à leur fils, dans ce domaine ils sont forts, plus aucune nouvelle de sa soeur. Peu d'amis et pas de femme. Son quotidien était toujours rythmé par les mêmes évènements, chaque années.. Du moins c'est ce qu'il penser! Puis Charles a peu d'amis, mais il ne s'en plaint pas!

"Tu en sais déjà de trop, crois moi."

Charles n'aurait jamais penser une seconde que Addison avait été mariée au Dr. Sheperd.. Et avait eu une liaison avec Sloan. Des découvertes vraiment.. Etranges. Charles était choquer, et ça ce lisait sur son visage. Le Dr. Montgomery avait tenter de reconquérir Sheperd, cette idée donnait envie de rire au Murdock. La moquerie, Charles connaissait! Mais un air nostalgique se lisait sur le visage de la jeune femme, Charles ne voulût pas en rajouter. Il était étonné de la situation, vraiment.

"Effectivement je n'étais pas au courant de tout sa.. Sa m'étonne, vraiment. Je ne t'aurais jamais imaginer mariée à Sheperd, et de plus avoir une liaison avec Sloan. C'est vraiment.. Etrange!"

Charles ne savait plus quoi dire vu la situation. La jeune femme avait l'air bouleversée. Il l'a prit dans ses bras, et lui embrassa le front.

"Oui on va parler d'autre chose, mais oublie toute ces histoires et passe à autre chose. T'a l'air forte Montgomery, alors prouve-le."
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Dim 17 Juil - 23:46

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    Il prit Addison dans se bras et l'embrassa sr le front. Celle-ci se serra contre lui, enfouissant sa tête dans le cou de l'homme. Elle était en position foetus, blottie contre lui, et avait calée sa respiration à celle de Charles. Elle se sentait rassurée, protégée.

    Merci Charles. Vraiment.
    J'peux pas être forte tout le temps tu sais. J'ai essayé, mais ma carapace me quitte quand je sors de l'hôpital. Ca me demande bien trop d'effort. Je ne peux plus.


    Elle se redressa légèrement, et l'embrassa tendrement, à nouveau. Elle préférait souvent les gestes et les actions aux mots. Même si elle trouvait que ceux-ci étaient également importants. Les paroles l'avaient tant déçue par le passé. Combien de fois son père lui avait qu'il serait là, et qu'il ne faisait pas surface. Mais c'était surtout les mots non-prononcés qui l'avaient blessée, en y réflechissant bien, sa mère ne lui avait jamais dit qu'elle l'aimait. C'étais surement pour ça qu'il y avait tant de distance entre elle et Bizzy.
    Elle chassa les pensées obscures qui envahissaient son esprit et essaya de trouver un nouveau sujet de conversation. Etant donné qu'il ne semblait pas décidé, et elle pouvait bien le comprendre, à en dire plus sur lui, elle ne trouva que la médecine.

    Pourquoi avoir choisi l'oncologie ?

    Oui, elle parlait beaucoup, mais elle redoutait le silence car il faisait resurgir sa triste réalité dans la tête de la rousse.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Lun 18 Juil - 20:46

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles était touché après ce que venait de lui dire Addison. Elle avait l'air si forte, une femme bien dans ses basckets. Du moins, c'est l'avis qu'elle donnait quand on la voyait au boulot. C'était comme lui, il donnait l'air d'un gros dur, mais quand on creuse un peut plus c'est un homme au coeur tendre. Il était arrivé dans l'hôpital depuis peu, et était déjà connu de tous le personnel, Charles et son mauvais caractère! Mais comme quoi, l'oncologue à un coeur avant tout le reste.

"Oui j'imagine. Mais reste forte quoi qu'il arrive. Ta vie est loin d'être finie, t'auras surement encore des déceptions crois moi. Le monde ou nous vivons aujourd'hui est peuplé de sans coeur.."

Le mot sans coeur était assez gros quand même, Charles éxagerait un peu. Addison ce redressa légèrement, et embrassa Charles à nouveau, ce qui ne déplaisait pas du tout à l'oncologue.

"J'ai choisis l'oncologie car la relation soignant-soigné qui n’est pas tout à fait la même que dans d’autres spécialités.Et puis aussi le côté soins palliatifs et accompagnement de fin de vie : quand on arrive au bout des traitements, il y a encore plein de choses à faire pour aider les gens à partir plus sereinement ,rapprochement familiaux, mariages à l’hôpital, voir qui s’occupera des enfants "après". Bref tous ces petits détails qui sont importans pour les patients même si médicalement sur le plan curatif il n’y a plus rien à faire."

C'était une réponse assez spéciale, mais claire.

"Et toi pourquoi as-tu choisis la gynécologie?".

Tout en lui posant la question, Charles passa sa main dans les cheveux de la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Lun 18 Juil - 21:48

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »


    "Le monde ou nous vivons aujourd'hui est peuplé de sans coeur.." Ca, Addison le savait plus que n'importe qui. Et bien souvent, c'était les personnes les plus proches de vos qui vous faisaient le plus de mal.

    Je te dirais bien qu'aider un enfant à naître c'est la chose la plus belle au monde. Que c'est un instant magiqueC'est un peu compliqué à expliquer... Je sais combien la vie de quelqu'un peut être compliquée. Combien son enfance peut être pourrie, alors qu'il n'a rien fait pour. Alors, c'est peut être un peu prétentieux de ma part, mais je voulais au moins m'assurer que leur naissance se passe bien, tu vois. J'veux être cette personne, la première à veiller sur vous dans votre vie, mais dont personne ne se souvient.
    Et puis, j'aime bien le contact avec les femmes enceintes. Pendant une grossesse, la seule personne à qui on fait vraiment confiance est son gynécologue. C'est la seule personne à qui on peut tout confier durant cette période, que ça soit personnellement ou médicalement parlant.


    Il ne fallait pas se leurrer, Addie aimait aussi la puissance qu'elle avait. Elle pouvait influencer ses patientes assez facilement. Mais elle ne faisait que ce qu'elle pensait être juste.
    Elle repensa à la réponse de l'oncologue. Elle n'aurait jamais pu choisir cette spécialité. Elle ne tiendrait jamais le coup. Le rousse supportait mal la mort. C'est aussi pour ça qu'elle avait choisi l’obstétrique. Elle aimait trop la vie.

    Un silence planait désormais, mais ce n'était pas un silence gênant, il était confortable. Charles passait sa main dans sa chevelure de feu. Ils étaient bien.
    Comme souvent dans ses moments là, Addie décida de parler, gâchant le si beau moment.

    On va où tous les deux Charles...?
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Sam 23 Juil - 20:46

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »

Charles attrapa sa tasse et bu une gorgée de café tout en écoutant attentivement ce que lui disait le Dr. Montgomery. Tout ça, était comment dire.. Passionant. Mettre un enfant au monde était la plus belle chose qu'il puisse arriver dans la vie, et en être le père était tout aussi magique. Charles comprenait pourquoi Addison avait choisi cette spécialité, c'était pas mal. Mais le Dr. Murdock, lui ne se serait jamais spécialisé là-dedans. Ca lui aurait trop rappeler qu'il était seul et sans enfant, ce qui est moyen pour un homme de son âge. Du moins c'est ce qu'il pense..

Les deux médecins était là, assis sur le canapé du salon, leur café à la main. C'était une matinée de rêve, Charles ne voulait plus que ça s'arrête.. Il était agréable de parler comme ça de temps en temps, oublié les tracas du quotidien, de ce demander qu'elle chemise il allait mettre.. C'est là que Addison lui demande ou est-ce qu'ils allaient tous les deux. Charles n'en avait aucune idée.

"Et bien je ne sais pas.. On verra bien par la suite écoute..."

Charles ne savait plus quoi dire, ni quoi faire. Il ne manquerait plus que ça que le Dr. Montgomery tombe amoureuse. Le Murdock commençait à se prendre la tête pour des bêtises, il stoppa ça net. Et n'y pensa plus. Il profitait de ce moment qu'il partageait avec Addison. Il finissa son café d'une gorgée.
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   Dim 24 Juil - 12:39

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus »



C'était exactement le genre de réponse qu' Addison voulait entendre. Une réponse ouvert et évasive qui laisserait libre cours à leurs imaginations respectives. Elle n'avais pas envie de se prendre la tête, son esprit était bien trop occupé pour le moment. Elle voulait une relation simple et spontanée, et quelqu'un avec qui elle n'aurait pas de comptes à rendre. Mais parallèlement, ce qu'avait dit Charles lui fit un peu peur. Il avait parlé avec tant de recul et de distance... Addie était du genre à s'attacher facilement. Très facilement, Trop facilement. Et bien souvent elle voyait son petit coeur déjà bien fragile se briser en des milliers de morceaux délicats sans rien pouvoir y faire. Alors il faudrait qu'elle se fixe des limites avec Murdock, qu'elle établisse en barrière psychologique, qu'elle se persuade que leur histoire est purement sexuelle. Mais tout ça était faux... Depuis douze heures qu'ils se connaissaient - sans compter les 3 regards dans le SGH - il en savait beaucoup plus sur elle que bon nombre de ses amies. Il connaissait ses faiblesses... Elle s'empressa de chasser cette idée de sa tête, et se répéta intérieurement qu'il ne fallait pas qu'elle s'attache, qu'il ne fallait pas qu'elle souffre, encore une fois.

Elle se contenta de sourire, et de se blottir un peu plus contre lui. Elle enfouit sa tête dans le creux du cou de son amant, le réchauffant de son souffle chaud, le chatouillant de quelques baisers qu'elle déposait ça et là.

T'as pas froid Murdock ? Moi je gèle sur place...


Hj : j'étais pluôt fière du rp, jusqu'à ce que j'écrive la dernière phrase... J'avoue elle craint un peu, mais c'est tout ce que j'ai trouvé !
Revenir en haut Aller en bas



MessageSujet: Re: « Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery   

Revenir en haut Aller en bas
 

« Un ou deux verres ça va, mais trois ou quatre ça ne va plus » - Addison Montgomery

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: CHEZ JOE-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit