AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les années ne changent pas une réelle amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 2:14

    Ellen, fidèle à elle même, je ne change pas, c'est la vie qui change, et les circonstances. Les constantes sont tenaces. Tout d'abord il y a Aaron et associé à lui il y a eu une vie sentimentale foireuse, mais je dois y être abonnée, je dois aimer ça au final, sinon je n'y reviendrais pas !
    Pour l'heure, la seule chose qui ne doit pas changer est le fait que je sois maman, comblée, bien que ça n'ait pas toujours été le cas. Jules vient ici très régulièrement, dnas le parc de l'hôpital, trop régulièrement à mon goût. Beaucoup de contrôles pour vérifier que la greffe prenne bien. Sans oublier les immunodépresseurs et tout ce qui va avec. Mais ce petit bout de 4 ans garde la pêche et un sens de la réparti bien à lui, je l'ai pas loupé mon fils ! Ma fille non plus remarque. Sacha, 2 mois à peine, prend le soleil dans sa poussette. Le soleil est rare ici, il faut en profiter, de toute façon laisser enfermer mon fils dans l'hôpital est à présent impensable, il ne tient pas en place.
    Je fume ma cigarette, lunettes Chanel sur les yeux, jambes croisées, tailleur italien, quelques dossiers à côté de moi, berçant la petite en secouant doucement la poussette. Elle ne supporte pas de rester en place elle non plus, et est partie pour avoir mon caractère. Ce qui n'est pas glorieux !

    Jules, tu vas bousiller ton jean à faire ça là ! Descend !

    Je gueule toujours autant oui ^^ Mais son jean il s'en tape mon fils, lui il bouge, la machine elle lave, et maman elle lui prend la tête. Il parle trop, et il cerne trop bien le monde qui l'entoure.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 2:30

Spoiler:
 

    Meredith n'avait rien oublié de ses connaissances ou de son lourd passé. S'éloigner quelques mois, quelques années, n'y avait rien changé. Elle le savait. Mais elle était partie avec cet espoir de pouvoir laisser sur la route un peu du bagage, qui pesait si lourd sur ses épaules, en retournant en France. Ca avait été peine perdue. Depuis qu'elle était revenue, elle errait aux abords de l'hôpital sans jamais encore oser y entrer, mais c'était son lieu, son endroit, celui où elle avait grandi et où elle se sentait bien. Tous les jours, elle venait faire un petit tour dans le parc. Un tour rapide, pour ne pas être reconnue, par peur des yeux des gens, de se faire reconnaître. Elle ne se sentait plus Meredith Grey à l'intérieur. Elle était devenue Meredith, tout court.

    Il faisait plutôt soleil cet après-midi là, et grâce à l'argent que sa mère lui avait légué en mourant, Meredith pouvait survivre sans avoir à se préoccuper de son avenir professionnel. Car elle avait oublié la médecine, ou la médecine l'avait abandonnée. Un manque qu'elle n'osait pas s'avouer, et dont la peur trop grande de refaire face à toutes ces responsabilités lui faisait vite oublier ce qu'elle ressentait.
    Comme à ses nouvelles habitudes, donc, elle faisait le tour du parc, jean basket, sac négligé sur l'épaule, et lunettes de soleil pour rester incognito. Parfois, elle venait courir. Aujourd'hui elle n'avait pas eu l'envie.

    Elle passa derrière le banc d'Ellen et cru reconnaître sa voix ; elle hésita un instant. Son coeur faisait des bonds énormes dans sa poitrine sous le coup de l'émotion. Comment réagir? Elle était partie sans donner de nouvelles. Comment revenir? Comment expliquer? Elle ne s'en sentait pas la force. Pourtant, elle était figée, là, derrière ce banc, et n'arrivait plus à bouger. Ellen était une de ses meilleures amies et tout le manque qu'elle avait pu éprouver lui retombait dessus d'un seul bloc. Un bloc qui la retenait au sol et qui venait de lui couper les jambes.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 2:45

    Tenir le choc à l'époque du lycée, alors que je n'étais guère plus âgée que 13 ans à l'heure de ma rentrée en première année, avait été difficile, mais j'avais réussis, à m'intégrer dans un premier temps, grâce à Meredith et Juliet. Mes deux meilleures amies. Nous nous étions bien trouvées dans le genre filles de bourges. Encore que les parents de Juliet restaient les plus cools. Mais nos parents avec Mer étaient sans arrêts sur leurs dossiers. On s'en remet, la preuve. Aujourd'hui je fais tout pour combler le manque que j'ai pu ressentir, et le reporter sur Jules. Ca semble lui réussir.
    Il jouait tout seul comme un grand sur les jeux en bois, seulement il n'est pas si grand et moi je suis super flippée. Et ça commence à le gaver, mais il ne le formule pas encore si explicitement, il n'ose pas ^^
    Assise sur le banc, je prête attention à ce qui se passe autour, à Sacha qui dort dans sa poussette, ah ben non, qui ne dort plus ! Cette gamine est faite sur batteries bioniques, ce n'est pas possible autrement. Elle ne dort pratiquement jamais. Avec Aaron on a été assez surpris au départ, mais il paraît que c'est normal, elle récupère très vite, plus vite que nous en tout cas ^^

    Jamais tu dors toi ? T'as encore faim ?

    C'est une rente ! Moi qui ne me voyait entourée que de monstres psychopates à longueur de journées, pour une fois je parle comme une vraie maman, et ça me fait faire une pause. J'ai envie de connaître mes enfants, leurs préférences, et tout ce qui va avec. Je ne veux rien louper.
    Je me lève et emporte un bavoir, tout en faisant tomber le doudou, la petite dans les bras. Là va falloir optimiser.

    Et merde.

    Je me calmerais sur le langage quand elle commencera à parler, remarque j'ai dis la même chose pour Jules. Je ramassa donc le doudou, me tournant sur le banc, tombant nez à nez avec...

    Merediiiiiiiiiiiith !!!

    Je la pris dans mes bras, explosant les tympans de tout le monde.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 2:55

    « Merediiiiiiiiiiiith !!! » Le cri résonnait encore dans ses oreilles quand Ellen la prit dans ses bras. Tout semblait si naturel, elle aurait du s'en douter, connaissant son amie. Tout était si... soudain. Jamais elle n'aurait pensé la croiser ici, ni la retrouver avec... deux bébés dans les bras. Se laissant faire, elle finit par se décrisper légèrement. Au moins, Ellen n'avait pas l'air de lui en vouloir. Elle resserra ses bras comme elle put autour du corps de son amie. Ca faisait du bien de retrouver des gens proches. Elle s'était sentie très seule depuis son retour à Seattle, n'ayant osé appeler personne, pas même Richard. Encore moins Derek.

    Ellen, je...

    L'émotion lui donnait les larmes aux yeux et lui coupait la gorge. Que dire? Elle se rendit compte qu'elle tremblait et se détacha de son amie pour ne pas qu'elle s'en aperçoive. Le doudou étant à nouveau tombé, Meredith le ramassa pour le tendre à Ellen. Malgré elle, elle ne pouvait cacher sa surprise devant ce bébé dont elle ne connaissait pas l'existence. Les yeux plein d'interrogations, elle réussit enfin à décrocher un sourire à son amie. Le bébé la regardait avec des yeux grands ouverts. Elle était magnifique. Pour se débarrasser, elle enfouit portable et bouteille d'eau dans son sac et posa le tout par terre.

    Qui est cette charmante demoiselle?


    Elle souriait au bébé qui serrait à présent de toute sa petite force son index dans sa main minuscule.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 3:02

    Pour moi tout était naturel. Elle avait eu besoin de partir et même si ça avait été dur pour moi, elle était là maintenant, de retour. J'ai toujours pris les choses de façon très naturelle. Je ne suis pas rancunière, je ne pense pas pouvoir en vouloir à Mer pour avoir fait le choix de s'isoler pour se retrouver un peu avec elle même, c'est un besoin et un sentiment humain.
    Elle était ma meilleure amie et le restera sans doute toujours, qu'elle soit ici ou pas. Elle reste dans ma tête, dans un petit coin de celle ci, dans le borde ambiant et je la ressors dans mes souvenirs quand j'en ai besoin.


    Alors j'te présente Sacha. Le caractère de sa mère, le physique de son père et une future adolescence à nous faire pâlir toutes les trois avec Juliet.


    Je souris largement. Je me sentais plus femme, même de visage j'avais mûris, merci mon ex futur mari. Enfin c'est compliqué. Ca l'a toujours été avec Aaron remarque.
    En tout cas Mer semblait fatiguée au possible, on a juste l'impression qu'elle vient de se taper l'Everest trois fois de suite.


    Je veux que tu me racontes tout.
    Reposant ma fille dans le berceau en vérifiant que Jules soit toujours là. Jules ton jean !

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 12:05

    C'était comme si ces deux années n'avaient pas existé. Elles se retrouvaient là, toutes les deux, et parlaient comme si de rien n'était, comme si elles s'étaient quitté la veille. Cela faisait énormément de bien à Meredith. Elle se mit à rendre ses sourires à Ellen. Elle la trouvait changée. Plus épanouie, plus femme, plus responsable. Quelque chose qu'elle ressentait. Et elle, avait-elle changé? Elle savait que oui, mais elle ne saurait dire en quoi. Cela n'altérait en rien ses échanges avec sa vieille amie, au contraire. Ellen s'essaya sur le banc, Meredith l'y rejoint après que le bébé ait lâché son doigt, tirant sur son sac à dos pour le placer entre ses jambes.

    « Alors j'te présente Sacha. Le caractère de sa mère, le physique de son père et une future adolescence à nous faire pâlir toutes les trois avec Juliet. » Effectivement, Meredith reconnaissait sur le visage du bébé les traits d'Aaron. Elle ne connaissait pas bien le mari d'Ellen, car leur histoire était plutôt compliquée, mais elle l'avait croisé assez de fois pour le remarquer.

    Et Jules? Ne me dit pas que c'est lui, le petit garçon là-bas.

    Incroyable comme il avait grandit. Elle était partie, il était encore tout petit, et voilà qu'il faisait des cascades en jean. Impossible qu'il la reconnaisse après tout ce temps. Pourtant, elle mourait d'envie de lui faire un bisou. Lui aussi lui avait manqué, malgré son manque d'aisance avec les enfants. « Je veux que tu me racontes tout. » Tout, cela semblait impossible à raconter. Il pouvait se passer plein de choses en deux années. Pourtant, il lui semblait qu'elle n'avait rien à raconter. Un peu gênée, elle s'amusait avec la lanière de son sac à dos en répondant.

    Je suis retournée en France.

    Les yeux perdus dans le vide, puis de retour face à son amie à qui elle adressa un sourire, Meredith repensa à ces années d'adolescence où elles avaient parcourut ce pays à deux. C'était sans doute pour cela qu'elle y était retournée.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 13:44

    Ah mon fils. La vérité mon fils ! Je le surprotégeais comme une mama italienne, ou bien une mère juive avec ses fils. Je ne saurais dire pourquoi c'est ainsi, mais ça l'est. Sûrement que ses premières années ont été beaucoup plus difficiles que celles prévues pour un petit garçon désiré comme lui à la base. Sacha il n'y a pas de problème, c'est bel et bien un accident mais Aaron en est amoureux. Moi je dis que son Oedipe il est pas bouclé, mais j'aime l'idée !
    Je le regardais se foutre de mes conseils, oui alors son jean il n'en n'a strictement rien à foutre, excusez moi d'être aussi crue mais c'est la vérité. Qu'est-ce-que ça peut bien lui faire de bousiller un truc que j'adore ? Les fringues sont faites pour être usées non ?

    Le petit blond avec les yeux bleus et le pull tout crade que je viens juste de lui mettre ? Si si, c'est mon fils. Jules ! Viens dire bonjour bébé ! Et arrête avec la terre !

    Je crois que je devrais arrêter de l'engueuler à coups de "bébé", "mon amour", ça ne marche pas, et il a peur de rien ce gosse. Cependant il courut vers nous, trempé, en nage, il se dépense, il se rattrape, ça me rassure, je préfère le voir comme ça. Naturellement il fit un bisou à Meredith. Je lui en parlais souvent, d'elle comme de Juliet. Elles étaient mes meilleures amies et j'avais besoin de ça pour garder un équilibre. Même si elle n'était pas là, il était au courant de ses racines et de sa toute petite enfance.

    Maman j'ai soif. Et puis j'ai faim aussi. Je pourra goûter ?

    Je pourrais chéri.

    Mais je pourra quand même ?

    On a abandonné l'idée de le reprendre avec Aaron. Il ne daigne pas accepter que la conjugaison puisse être ainsi et pas comme il l'entend. C'est un combat qu'on ne gagnera pas !

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 13:55

    « Le petit blond avec les yeux bleus et le pull tout crade que je viens juste de lui mettre ? Si si, c'est mon fils. Jules ! Viens dire bonjour bébé ! Et arrête avec la terre ! » Pas de doutes, c'était le fils d'Ellen, toujours aussi vif et rigolo. Meredith le regarda courir en souriant. Avoir des enfants, elle n'y avait jamais vraiment pensé, même si Derek en avait montré l'envie par le passé. Elle avait bien trop peur de reproduire le schéma de sa mère, de ne pas être à la hauteur. Devoir s'occuper à vie de quelqu'un d'autre que soi représentait une peur énorme pour elle. Pourtant, quand elle voyait à quel point Ellen était heureuse, il lui arrivait de se demander, et pourquoi pas moi, un jour, peut-être.

    Elle reçut le baiser du petit garçon en se penchant à sa hauteur, se demandant s'il l'avait reconnue ou pas. Encore une émotion forte. Elle n'avait plus de contact physique avec personne depuis longtemps, à part les amants qu'elle avait pu avoir à Paris. Mais là encore, il ne s'agissait que de sexe et non de sentiments. Elle avait peur de ne plus rien ressentir à force de se renfermer comme elle le faisait, et cette rencontre infortunée lui permettait de se rendre compte que ce n'était pas le cas. Elle était encore bien humaine. Elle laissa tranquillement Ellen donner à manger à son fils avant de reprendre le fils de la conversation.

    Il te ressemble toujours autant.

    Le caractère speed, l'esprit buté, et sportif, c'était Ellen tout craché. Elle connaissait sa meilleure amie par coeur. Voyant le petit garçon boire, elle retira la bouteille de son sac à dos et en avala une gorgée avant de la ranger.

    Je suis restée à Paris deux ans. J'ai arrêté la médecine.


    Elle craignait un peu la réaction d'Ellen. La médecine avait toujours fait partie de sa vie, et personne ne l'avait jamais imaginée faire quoi que ce soit d'autre, et pourtant elle avait baissé les bras. Vivre dans l'ombre d'une femme comme Elise Grey était trop lourd à supporter. Surtout que Meredith avait toujours été fragile.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 14:02

    C'est le compliment que je préfère, "ton fils te ressemble", j'en suis très fière, je pense que c'est le lot de toutes les mamans, mais moi particulièrement. Jules et moi avons toujours été fusionnels et Meredith peut en témoigner, d'ailleurs heureusement qu'elle était là quand ça n'allait pas. Au début, quand je venais d'accoucher, qu'Aaron s'absentait souvent...
    Je fini par donner à goûter à mon fils, une bonne alimentation était primordiale dans son traitement. Lui qui mangeait comme quatre avait fini par ne plus rien avaler pendant trois jours, des fois plus. Maintenant cette époque semblait derrière lui. J'ose espérer tout du moins.

    T'as tout arrêté ?

    Me tournant vers elle, laissant Jules se battre avec le paquet de gâteaux. Ca me surprenait qu'elle laisse tomber sa passion, la médecine semblait être toute sa vie. Et elle n'avait toujours vécu que pour ça, la seule ombre au tableau était qu'elle devait marcher sur les traces de sa mère et n'importe qui sait qu'Elise Grey était brillante, mais instransigeante.

    Qu'est-ce-que tu fais en ce moment ?

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 14:26

    « T'as tout arrêté ? » C'est dans ces moments-là que Meredith n'était plus sûre, qu'elle hésitait. Elle avait toujours eu du mal à faire des choix, mais celui-ci elle l'avait pris seule, loin de tout et tout le monde, et c'était peut-être la première fois finalement qu'une chose pareille lui arrivait. Elle hocha la tête, un peu honteuse. Sans la médecine, elle perdait un peu de son identité, et ne savait pas vraiment qui elle était au fond. Elle avait été « la fille de » depuis son plus jeune âge, et aujourd'hui elle devait se reconstruire une identité propre. A elle. Rien qu'à elle.

    « Qu'est-ce-que tu fais en ce moment ? » La question piège. Elle n'était rentrée à Seattle que depuis quelques semaines et elle ne faisait pas grand chose de ses journées. Des courses, un peu de sport, et puis venir trainer autour de l'hopital constituaient ses plus grandes occupations. C'est pourquoi elle décida de répondre, avec une légère moue souriante pour cacher son gêne :

    Pas grand chose.

    Pas grand chose ne faisait pas non plus partie de ses habitudes. Elle était habituée à être débordée par son travail au Seattle Grace en tant qu'interne, à ne pas avoir de temps pour elle. Aujourd'hui c'était tout l'inverse. Comment pouvait-on changer de vie à ce point? En était-elle plus heureuse pour autant? Elle n'en était même pas sûre. En fait, elle était encore plus perdue qu'avant son départ. Mais elle n'osait pas se l'avouer. Elle décida de rebondir en posant à son tour une question à son amie.

    Et toi, le FBI?

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 14:36

    La situation semblait loin d'être facile pour Meredith. Moi qui avait toujours connue une fille pleine d'énergie, passionnée par la médecine, ou une activité quelconque pourvu que ça bouge, je ne sais pas ce que ses journées pouvaient donner. Toujours est-il que s'occuper ne lui ferait sans doute pas de mal, mais quoi ? Elle avait sûrement des passions, enfin au plus loin que je m'en souvienne ça restait les garçons et la médecine. Je me doute que pour le côté physique de la chose, elle s'en sortait bien.

    Toujours pareil. Je suis en poste depuis 8 ans maintenant. Agent spécial Ellen Gibson, profiler à la BAU de Quantico. On se dit qu'un jour on finira par ne plus avoir de boulot, mais c'est pas vrai, ça empire de jour en jour. Mais je me suis calmée, pour les petits...

    Mon fils reparti jouer, trois gâteaux en main. Il assure sa survie ce môme, j'aime ce côté là ^^ J'aime savoir qu'il a de l'appétit, de la répartie aussi. J'aime simplement savoir qu'il vit comme les autres. Comme tous les petits garçons de son âge.

    Jules sort à peine de l'hôpital. Leucémie. Il y est resté 8 mois.

    Ce n'est pas à un médecin que je vais expliquer le traitement. Greffe de moelle osseuse, donc liste d'attente durant des mois.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 14:43

    Meredith écoutait Ellen parler en lui souriant doucement, profitant pleinement de ce moment de retrouvailles et de la douceur de l'après-midi. Sous les arbres du parc, la température était idéale, et un petit vent frais venait caresser leurs visages de temps à autre. « Jules sort à peine de l'hôpital. Leucémie. Il y est resté 8 mois. » Son visage se ferma aussitôt tandis que son regard se portait vers Jules. C'était décidément un sacré petit bonhomme pour avoir reprit du poil de la bête si vite. Meredith posa une de ses mains sur celles d'Ellen pour lui montrer à quel point cela la touchait. Elle avait toujours eu du mal avec les mots intimes, et pourtant elle aurait aimé trouver ceux pour dire ce qu'elle ressentait à cet instant précis.

    Parler médecine avait allumé quelque chose dans ses yeux. Elle retrouvait son élément. Leucémie, elle connaissait le cas bien sûr, elle en avait vu à l'hopital, mais ce n'était jamais la même chose lorsque c'était un proche qui était touché.

    Comment s'est passée la greffe?


    La question lui brûlait les lèvres. C'était comme tendre une bouteille de gin à un alcoolique. Se rendait-elle seulement compte de tout ça? Pas le moins du monde. Elle attribuait les pincements de son coeur à l'émotion des retrouvailles, et à rien d'autre.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 14:48

    On a eu beaucoup de mal à trouver un donneur. Finalement un des chirugiens de l'hôpital a été compatible. Teddy Altman. C'est la marraine de la petite.

    8 mois durant lesquels j'ai erré, plus ou moins difficilement. Je n'étais que l'ombre de moi même, enceinte qui plus est, et Morgan et Garcia à la BAU qui ne cessaient de me conseiller de prendre du temps pour moi. J'aurais sans doute dû les écouter. Mais ne pas contrarier les fous, ça les rends dingue. Je ne suis pas un prototype de docilité, ils ont fini par me foutre en congés maternité bien avant l'heure tellement j'étais chiante. Enceinte, sous hormones, rajouté à mon caractère habituel, c'est la médaille du courage qu'ils ont mérités !


    Tu as rencontré quelqu'un en France ?


    Des plans cul, des amis, l'homme de sa vie. Elle s'était toujours débrouillée mieux que moi pour ce genre de choses, moi je restais sur mes exs, le réchauffé devait être mon truc, je ne sais pas. Toujours attirée par des hommes plus âgés, ce qui n'évitait pas le fait que je souffre. Mais si vous voyez la panoplie de canons que Mer a pu se lever ! On en avait fait tout un album à l'époque du lycée ^^

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 14:56

    « On a eu beaucoup de mal à trouver un donneur. Finalement un des chirugiens de l'hôpital a été compatible. Teddy Altman. C'est la marraine de la petite. » Teddy Altman. Ce nom lui était inconnu. L'hopital devait avoir bien changé en deux ans. Les internes avaient du se succéder, les chirurgiens tout autant. Elle se demandait même si Richard était encore là. Elle avait souvent pensé à lui au cours de ces deux ans. Il faut dire qu'elle s'était toujours refusée à s'avouer son attachement à cet homme qui voulait être pour elle comme un père de substitution. Huit mois qui avaient dû être extrêmement difficile. Meredith se trouva égoïste tout d'un coup. Elle avait laissé sa meilleure amie vivre des moments affreux sans être là pour l'aider. Elle resserra sa main autour de la sienne.

    Je suis désolée de ne pas avoir été là.

    Ellen ne semblait pas lui en tenir rigueur. Comme de rien d'ailleurs. Elle n'était pas du genre rancunière. « Tu as rencontré quelqu'un en France ? » Changer de sujet, elle la connaissait par coeur, éviter de revivre ces moments de douleur et repartir sur un sujet léger, comme elles savaient faire. Meredith comprit tout de suite le message et alimenta les ragots.

    J'ai fait des rencontres... intéressantes.

    Elle souriait d'un air coquin. Des amants, elle en avait eu plusieurs. Aucune rencontre sérieuse, aucune histoire, juste des plans d'un soir et le plus souvent grâce à la tequila qui l'aidait à se déhancher. A vrai dire, elle n'avait cessé de penser à Derek, mais ne sachant absolument pas ce qu'il devenait, elle s'était résignée à tirer une croix dessus.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 15:03

    Mer, ne compte pas sur moi pour te reprocher quoi que ce soit, tu sais que j'en suis incapable.

    La rancune n'était pas un de mes défauts, déjà plus jeune quand il arrivait que l'on s'engueule, j'étais la première à revenir, et à tenter de me faire pardonner. Nous étions des gamines, moi en particulier et le sentiment d'appartenance que me procuraient mes amis n'avait pas de prix. Sans elles je n'étais pas grand chose. Oh il y avait bien Néo, mon grand frère, mais en dehors de ses plans cul, de ses soirées étudiantes et de sa musique il n'y avait pas grand chose. Il a toujours été très indépendant et le serait sans doute toujours.

    J'ai toujours dis que les petits Français envoyaient du lourd.

    Me mettant à rire ensuite en croisant le regard de Meredith. Un peu de légèreté ne faisait pas mal dans ce genre de conversation. Je retrouvais ma meilleure amie, loin de moi l'envie de nous mettre à pleurer !

    Si t'es libre on va déjeuner ? Faut que je le nourrisse sinon il le répète à son père, il parle super bien maintenant ^^

    Je nourris mon fils quatre fois par jour, pas de soucis ! Il me le demande de toute façon. Ce n'est pas le genre à sauter un repas. Aaron est beaucoup plus cool aussi.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 15:12

    « J'ai toujours dis que les petits Français envoyaient du lourd. » Meredith se mit à rire avec Ellen. Déjà à l'époque, elles avaient trouvé en France tout ce qui convenait à leurs goûts et elles ne s'étaient pas fait prier pour se dénuder dans les bras de français ténébreux. Meredith avait retrouvé ça en passant deux ans à Paris, il faut dire que l'accent anglais a toujours eu ce don de rendre la moindre parole sexy, et elle en avait profité.

    « Si t'es libre on va déjeuner ? » Pour être libre, elle l'était totalement. Elle n'avait rien de prévu pour la journée, à part s'engloutir une pizza devant des séries télé débiles. C'est donc pleine d'enthousiasme qu'elle accepta la proposition de son amie, attrapant tout de suite son sac sur son épaule.

    Et comment. On se fait un italien?


    Elle savait que cela ferait plaisir à Ellen, d'après ses origines, et elle avait très très envie d'une pizza. Elles seraient encore plus aisées à discuter dans un resto, et Meredith n'avait plus envie de la quitter maintenant qu'elles venaient tout juste de se retrouver.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 15:45

    Ah mes origines... Sûrement pour ça que mon caractère était si difficile à vivre. Je suis la pure italienne au niveau réflexion. J'envoie bouler, je réfléchis après. Une chose après l'autre, d'abord on fait une connerie, ensuite on réfléchi ^^ Et ça ne plaît pas toujours à la BAU. J'ai un tempérament plutôt sanguin, je fonce tête baissée, je vois ensuite ce qu'il se passe. Malheureusement ça ne m'aide pas toujours. J'admire le calme et la patience de Meredith pour ça justement. Elle a toujours su prendre les choses avec philosophie. Calme, patience, détermination...


    Un italien !


    Ma foi, c'était notre rituel après chaque examen avec Mer au temps du lycée. Pendant les révisions on se tapait chinois, ensuite c'était italien. Nous avions nos petites habitudes et on ne les laissait pas tomber.
    Je fini par appeler Jules, qui nous rejoignit, pas spécialement affamé mais l'idée de rester tout seul ne l'enchantait pas. Et puis il est toujours partant pour des pâtes ou une pizza mon fils. Les origines de sa mère semblent lui réussir.
    Nous partîmes sur le port, prendre une table dans un petit italien où j'avais mes habitudes. Je déposa le cosy de Sacha contre la fenêtre, au bout de la banquette et m'y assis ensuite. Jules se mit fièrement aux côtés de Meredith.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Sam 6 Aoû - 19:56

    Elles avaient passé tout le trajet à parler mecs, spécialement les français, leurs petits derrières sexys et leur french kiss, et tout ce qui va avec, et elles avaient beaucoup ri. Parler des garçons étaient leur sujet favori au lycée, et ça n'avait pas beaucoup changé depuis. Malgré leur côté féministe, elles devaient s'avouer qu'elles ne pouvaient pas s'en passer. Meredith lui raconta les amants qu'elle avait eu pendant deux ans, avoua quelques noms bien français du genre Xavier ou François, dont elles s'amusèrent. Elle avait passé tout le trajet de l'hôpital au restaurant à tenir la main de Jules, et c'est tout naturellement qu'elle lui réserva une place de choix à ses côtés. Le sujet étant lancé, Meredith en profita pour continuer.

    Et, avec Aaron? Comment ça se passe?

    C'était ça être bonnes copines, pouvoir parler de tout sans aucun tabou. Meredith savait par avance qu'Ellen lui dirait tout, même sur le plan sexuel. Elles ne s'étaient jamais rien caché. Et elle espérait ainsi un peu, secrètement, que la jeune femme aborderait le sujet Derek. Elle était curieuse de savoir ce qui avait pu se passer dans la vie du quarantenaire en deux ans. Il devait déjà sûrement avoir retrouvé quelqu'un. Et il devait probablement lui en vouloir à mort.
    Le serveur apporta les boissons qu'elles avaient commandé.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 13:39

    Ah les français... Meredith et moi sommes capables de vous sortir une thèse sur le sujet. Mais je ne suis pas sûre que ça passe devant un jury. Pourtant nous maîtrisons le sujet ! Croyez-moi. Les hommes en général, nous les maîtrisons. Nous pratiquons depuis quelques années maintenant, et nous ne nous en sortons pas trop mal. Nous les grandes féministes, encore que je sois bien plus branchée droit de vote et tout le bordel. Je me suis toujours battue pour la place de la femme, un peu moins pour celle des hommes ^^ La parité ne devrait même pas être discutée, et je remercie la BAU de nous le prouver. Nous sommes à peu près à nombre égal.
    Engageons nous sur le sujet Aaron... Un sujet qui les a longtemps laissées perplexes. Pourquoi m'engager avec un homme de 15 ans mon aîné ? Mon boss qui plus est, je n'ai de toute façon jamais fait les choses à moitié.

    Ben ça colle plutôt bien comme tu vois. Désignant ma fille du menton. On s'est remis ensemble peu avant la naissance de la petite. On s'était séparée quelques semaines avant que j'apprenne être enceinte de lui. Entre temps il y a eu Lucas. Le grand Lucas Turner.

    Sourire en coin. Lucas Turner, athlète reconnu dans le milieu du football pour être l'un des plus beaux et surtout plus couru des joueurs.

    Ca n'a duré qu'un temps, il était prêt à assumer Jules et la petite, mais c'était pas Aaron. Enfin tu vois.

    Ma tendance à n'avoir qu'Aaron pour référence avait toujours mis mes amies hors d'elles. Pourtant il était le bon, la preuve. Il avait décidé de se racheter, de changer, et aujourd'hui il l'avait fait. Ses relations avec Jules avaient changées en bien, il était raide dingue de sa fille, et de moi ^^

    Tu as des nouvelles de Derek ?

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 13:56

    « Le grand Lucas Turner. » Je n'en revenais pas. Je n'étais pas calée dans le monde du football, ce n'était pas un sport qui m'intéressait, mais Ellen savait me montrer les canons de beauté de ce monde et je dois dire qu'elle avait pour cela un certain talent. Aucun doute sur le fait qu'elle pouvait avoir qui elle voulait quand elle voulait, elle le prouvait déjà à la fac, aujourd'hui rien n'avait changé. J'ouvrais la bouche de surprise, avant de me mettre à sourire.

    Non. LE Lucas Turner?

    « Ca n'a duré qu'un temps, il était prêt à assumer Jules et la petite, mais c'était pas Aaron. Enfin tu vois. » Je voyais, oui. J'imaginais. J'avais toujours eu du mal à comprendre son amour pour ce type et elle le mien pour Derek, il faut dire que l'on vivait toutes les deux des histories compliquées, mais on se respectait et on s'aidait, c'était le principal. Le fait était qu'elle était toujours avec lui, elle, alors que je m'étais enfuie comme une voleuse sans donner la moindre explication à Derek. Comme prévu, il entra dans la conversation. « Tu as des nouvelles de Derek ? » Je ne pu m'empêcher de rougir un peu. J'agissais toujours comme une gamine de quinze ans avec lui; moi qui pensait faire le tri dans mes pensées en m'éloignant, je me rendais compte qu'elles étaient toujours aussi chaotiques.

    Non. Il ne sait pas que je suis rentrée. Tout comme il ne savait pas que j'étais partie.

    Rester neutre au maximum, ne rien montrer, sinon c'était foutu, Ellen ne me lâcherait pas sur le sujet. J'espérais qu'elle me donne des nouvelles de lui sans que j'ai à en demander.


__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 20:58

    Ben ouai, LE Lucas Turner, et il vaut sa réputation.

    Ce qui m'avait séduite chez lui en premier lieu avait été sa douceur avec Jules. Nous avions couché ensemble dès le premier soir, je ne dis pas que ce sont des choses qui se font ! Mais disons que ça fait parti de ce qui me décrit. Je n'ai jamais eu froid aux yeux, et étant célibataire, rien ne me retenait, encore moins ma morale si élastique. Je ne considérais pas être un aimant à amants, plutôt un aimant à emmerde si vraiment il avait fallu que j'attire quelque chose. J'étais plutôt calée pour ça d'ailleurs ^^

    Pour tout t'avouer nous non plus. Je n'ai pas insisté, je me suis dis qu'il aurait envie de se retrouver un peu tout seul, et qu'il reviendrait quand il en ressentirait le besoin.

    Comme je n'avais pas insisté sur Meredith. Elle était partie, sans laisser d'adresse, mais je n'avais pas tenue à la déranger dans sa quête d'elle même. Sa démarche avait été personnelle et je respectais ça.

    Tu parles de moi, mais dans le genre amours foireuses tu t'es pas planté non plus !

    Me mettant à rire, aucun sujet tabou, c'est ce que j'aimais dans notre relation.

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 22:37

    Ellen n'avait pas dit grand chose sur Derek et cela me frustrait un peu. J'aurai aimé savoir s'il avait refait sa vie, s'il était toujours au SGH, s'il avait toujours la caravane. Autant de questions qui resteraient sans réponse. Car non, elle n'irait pas le voir, elle n'en avait pas le courage malgré l'envie qui lui tournait le ventre. « Tu parles de moi, mais dans le genre amours foireuses tu t'es pas planté non plus ! » Je me mis à rire avec elle. Elle avait un don pour ça, me ramener les pieds sur terre.

    Mon histoire n'était pas foireuse, disons que c'est moi qui ait tout foiré.


    Il fallait être claire. C'est moi qui avait rendu les choses compliquées avec Derek, à cause de ce manque de confiance que j'éprouvais depuis qu'il m'avait trahie en me cachant qu'il était marié. Quelque chose c'était cassé ce jour-là, qui n'était jamais revenu depuis, même s'il y avait eu des périodes de clémence, la plupart du temps mes doutes m'avaient poussée à fuir. Et si Derek n'avait pas cherché à me retenir tout ce temps, je serai passée à côté de plein de jolis moments. Jules commençait à s'impatienter, le serveur vint prendre nos commandes; le petit garçon en profita pour me demander de lui faire un dessin avec les crayons offerts par le restaurant. J'étais loin d'avoir des talents de dessinatrice, mais pour lui faire plaisir je commençais à essayer de dessiner un chien.

    Vous habitez toujours votre appartement?

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 22:55

    Je reste fixée sur l'idée qu'il faille être deux pour foutre en l'air un couple. Si l'une des parties s'accroche plus que l'autre, on peut tout surmonter, la preuve, Aaron et moi, ça n'a jamais été facile, et pourtant nous en sommes là pour le moment. Peut être que ça ne durera pas, mais il faut y croire, j'espère qu'il suffit d'y croire pour que ça marche. Nous avons une approche différente de notre histoire avec Aaron à présent, peut être que ça a suffit à changer la donne, je n'en sais rien.

    Toujours. Tu me connais, j'ai toujours eu besoin d'un point d'attache, et puis c'est mieux pour les petits.

    J'ai toujours eu besoin d'un port où m'ancrer. Peut être depuis que je suis à la BAU. Je me sens vite perdue, il me faut savoir où me retrouver. Je n'aurais pas eu le coeur à laissé cet appartement, il a une histoire maintenant et j'ai franchement besoin de m'y retrouver le soir. Jules y a ses repères, Sacha aura les mêmes.

    C'est pas plutôt un lapin que t'es en train de nous pondre là ?

    C'est un canard ? Questionna Jules.

    Meredith est naze en dessin, elle est bonne en maths au moins ^^

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meredith Grey
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 23:03

    Concentrée sur mon dessin, j'aquiessais à ce que me disais Ellen. Desdsiner un chien en jaune n'avait pas du être une bonne idée. « C'est pas plutôt un lapin que t'es en train de nous pondre là ? » Je hoche la tête pour dire non, je m'attaquais aux pattes, il ne fallait pas que je me loupe. « C'est un canard ? » Là, je me mis à rire franchement.

    C'est un... canard, exactement !

    Je lançais un regard à Ellen, amusée. Je savais qu'elle n'était pas dupe. J'avais toujours eu un bon feeling avec Jules. Je l'avais gardé pas mal de fois pour arranger Ellen lors de rendez-vous avec son amoureux, et le petit garçon avait toujours été plutôt sympa avec moi. J'avais plus de mal avec les bébés. Je lâchais le crayon jaune pour prendre le orange et faire un bec.

    Et voilà. Un canard. Coin-coin!


    Je pinçais doucement le ventre de Jules pour le chatouiller, rigolant plus que lui. Le serveur décida d'arriver à ce moment là pour nous servir. On le remercia tous chaque fois qu'il déposa une assiette.

    Hum, ça a l'air bon! Je crois que je vais manger dans ton assiette.

    Et je piquais une bouchée à Jules pour le faire enrager.

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ellen Gibson
Fondatrice & FBI's Woman

☞ MESSAGES : 10352


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR:

MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   Dim 7 Aoû - 23:14

    Je suis plus que pitoyable en dessin, alors je ne relève pas les talents médiocres de Mer. Disons que le seul talent que je n'ai jamais prouvé dans ma jeunesse eut été de taguer la porte du bureau du proviseur. Ce n'était pas du grand art, mais ça avait eu le mérite de faire gueuler mes parents, ils étaient là pour une fois ! Je suis assez fan de l'idée d'emmerder le monde sans rien risquer d'autre que la réputation des Richardson.
    Jules riait de bon coeur, il avait toujours beaucoup apprécié Meredith, quoi qu'il en soit il la connaissait depuis tout petit, et avait passé pas mal de temps avec elle. Une fois avec Derek dans leur caravane. Je ne sais pas ce qu'ils avaient en tête mais apparemment je pourrais me venter plus tard de les avoir fait participer à son éducation sexuelle.
    Elle piqua dans son assiette, loin de s'en offusquer, mon fils tenta de piquer assez de choses dans sa fourchette pour la faire manger, il est partageur, généreux, ça a toujours été le cas.

    J'as le droit de goûter dans ton assiette moi aussi ?

    On oublie les conjugaisons foireuses, il est encore petit !

    Tu vas me garder quand maman et papa ils ira travailler tata ?

__________________________

Ellen GIBSON

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Les années ne changent pas une réelle amitié   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les années ne changent pas une réelle amitié

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: LE PARC-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit