AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 0:58

    Disons qu'on remplacera le poisson rouge quand Mary aura le dos tourné en temps voulu ! Je ne compte pas la protéger de tout mais son innocence est précieuse. Elle est déjà beaucoup trop mature pour son âge, je ne tiens pas à la faire grandir plus. Elle le fera toute seule, et avec mon aide à présent. Je prends mon rôle de mère très à coeur, parce que je sais que mon engagement n'était pas un coup de tête, mais un coup de coeur. C'est un truc de mère je pense, et je ne vais pas expliquer tout ça à Hobbes, je ne suis pas sûre qu'il comprenne.

    Nous partîmes tous les deux sur la plage. Je suis un peu moins expansive que lui, peut être un peu plus réservée aussi. C'est ma façon d'être. Je caressais son dos au travers du t-shirt toujours aussi indécent qu'il portait.
    Je me mis entre ses bras, face à la mer, ses mains autour de mon ventre. Pour une fois depuis longtemps je me sentais bien avec un homme. Je ne me sentais pas frustrée de devoir vivre dans son ombre, je n'en n'avais pas peur non plus.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 1:35

    Après avoir marché un petit moment en parlant de tout et de rien, ils arrivèrent sur la plage, quasiment déserte à cette heure. Pour le moment, il n'y avait pas de problème, pas encore d'horaire alors il fallait en profiter. Hobbes savait bien qu'il ne passerait certainement pas au premier plan dans la vie de Juliet mais ça va, son égo tenait encore le coup ^^ ! Non mais sérieusement, autant que ça puisse être étonnant, ça ne le dérangeait pas.
    Ses mains contre le ventre plat de Juliet, il remonta furtivement sa main en direction de la poitrine de la jeune femme puis l'embrassa dans le cou, perdu dans les cheveux blonds.
    Malgré ses airs de petit con et sa manière très peu délicate de faire comprendre les choses autant aux femmes qu'aux hommes, il tenait déjà suffisamment à Juliet pour ne pas la brusquer. Sait-on jamais, elle ne faisait plus confiance aux hommes. Parce que si on l'écoutait, ils seraient déjà très peu vêtus dans l'eau hein ! Mais si jamais ça tentait Juliet, il était partant alors en attendant, il profitait discrètement de sa poitrine et Dieu... Elle était aussi belle sous le tee-shirt visiblement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 2:14

    J'aurais pu passer ma journée là, à écouter le silence. Si si ! Parce que quand vous élevez une petite fille de deux ans, écouter le silence devient votre voeux le plus précieux. Voila pourquoi je tiens à mon labo, à ma bulle, ça me permet de me reconcentrer et de retrouver la force qu'il me faut pour être une mère convenable.
    Je sentais bien qu'il ne tenait plus vraiment le choc, un baiser équivaut toujours à la suite pour les hommes, encore une fois je ne me trompe pas. Ce n'est pas pour autant que j'envisage une relation sans rapports intimes, bien au contraire ! Je suis persuadée qu'il s'agit de la base du couple et surtout du notre avec Hobbes ^^
    Il remonta jusqu'à ma poitrine, on n'est juste pas seuls sur la plage... Il n'a honte de rien et quelque part j'admire cette décontraction, qui n'est pas mon cas.

    Hobbes, si tu veux une chambre d'hôtel, dis-le.

    Je suis plutôt cash, un peu trop, mais j'espérais en retour qu'il le soit tout autant, il n'avait pas autant de retenue tout à l'heure ^^

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 2:34

    Hobbes était un mec. Point. De toutes manières on avait pas besoin d'expliquer le pourquoi du comment, il suffisait simplement de dire qu'Hobbes était un mec et que donc par nature, il y avait des choses qu'il ne contrôlait pas ou qu'il ne voulait pas contrôler. Après, c'était la faute des femmes. Elles devaient bien se douter que quand on embrassait un mec, forcément lui ne pouvait pas s'arrêter là. Et puis pour Hobbes, avoir Juliet dans ses bras était déjà un appel au crime. C'était pas humain d'écouter le silence avec une si belle femme dans les bras !

    Une chambre d'hôtel... C'est terriblement tentant tu sais ! A toi de voir si tu en as le temps... et l'envie tant qu'à faire ! Je suis tout à toi.


    Il l'embrassa dans le cou avec amusement, laissant redescendre bien sagement ses mains sur son ventre. N'importe quel homme aurait attendu l'occasion et n'aurait pas parlé de ce genre de chose avec la femme qu'il a embrassé pour la première fois il y a de ça quelques minutes. Mais non, Hobbes était sacrément décalé par rapport à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 11:43

    Si notre histoire perdure, je sais d'avance que ce ne sera pas une partie jouée de façon normale. Hobbes n'a rien du type normal, ce serait plutôt comme si je sortais avec un petit jeune sorti de la fac, avec la même mentalité et la même façon de voir les choses. Quelque part c'est un côté qui m'intrigue. Il ne fera jamais rien de conventionnel, jamais rien comme les autres. Peut-être est-ce là le moyen de trouver un homme qui me corresponde ? De façon à ce qu'il soit non pas comme moi mais différent de tous les hommes que j'ai pu fréquenter. J'entends par là présent, et délicat. Pour une fois ! Enfin délicat... Je n'attends pas de lui qu'il sache s'y prendre pour me dire les choses, mais me les faire comprendre, par des gestes.
    Malgré lui il arrive à remonter dans mon estime. Il fait en fonction du temps et de l'envie que j'ai. Je le pensais moins prudent que ça ! Ca me rassure ^^

    Tu n'as pas l'impression que tout va super vite ?

    Relevant la tête vers lui en passant une main dans ses cheveux pour plonger mon regard dans le sien. Damit ! Il a les yeux aussi bleus que les miens, c'est pas bon du tout ça, comment je vais pouvoir lui dire non le jour où il me regarde comme ça ?
    Je baissa le regard, me remis dans ses bras, prenant sa main dans la mienne pour jouer avec ses doigts délicatement.

    Et puis merde, on n'a qu'une vie.

    Je me leva brusquement et l'emporta par le bras, enfin autant que je pu. En attendant qu'il m'emporte à son tour. J'ai envie de vivre, après tout ça arrive à Emma tout le temps ce genre de plans, alors pourquoi pas moi pour une fois ?!

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 13:27

    On se demandait clairement ce qu'Hobbes et Juliet faisaient ensemble. Parce qu'entre nous, si ils restaient ensemble plus d'une journée, ça n'allait pas être de tout repos tout le temps. Juliet était du genre plutôt réservée alors qu'Hobbes lui... Tant que ça lui plaisait et qu'il en avait envie, c'était largement suffisant.
    Il eut un sourire amusé à la question de la jeune femme. Pour lui, c'était un peu comme la logique des choses, il s'en fichait éperdument de brûler des étapes, au contraire, ça l'amusait plutôt.

    C'est pas toi qui disait tout à l'heure qu'on aurait pas toujours tout notre temps ?

    Il plongea son regard dans celui de la jeune femme, c'était pas humain d'avoir un regard pareil, il suffisait d'un peu de bonne volonté et il n'allait pas résister longtemps. C'était un homme, certes, mais quand même ! Et alors qu'il s'attendait à devoir l'enlever lui-même pour l'emmener à l'hôtel, elle se leva sans prévenir et le traîna sur quelques mètres. Dix secondes plus tard, c'était lui qui la traînait ^^ !

    Ils arrivèrent bien rapidement dans un bel hôtel le long des côtes. Dans un sens, il était bien content de ne pas à avoir du l'emmener chez lui. Le côté ultra-bordélique de son appartement ne devait pas vraiment correspondre à Juliet.

    Tu risques pas de sortir d'ici vivante !


    Ca... C'était dit ! Il claqua la porte d'une luxueuse chambre mais il n'avait d'yeux que pour Juliet pour l'instant. Hobbes attrapa la jeune femme par la taille, l'embrassant fougueusement tout en passant une main dans ses cheveux. Maintenant qu'ils étaient là, fallait pas lui demander de jouer au scrabble !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 13:35

    "C'est pas toi qui disait tout à l'heure qu'on aurait pas toujours tout notre temps ?"

    Il va juste falloir qu'il se fasse au fait qu'entre ce que je dis, et ce que je pense, il y a toujours une grande différence. Je suis une femme, ce n'est pas plus compliqué que ça. Enfin si, dans un sens une femme est compliquée par définition et... Vous voyez, je m'emballe ! Je ne contrôle plus rien dans ce genre de moments, bien que je n'en n'ai pas vécu beaucoup. Je n'ai connu que très peu d'hommes dans ma vie. J'ai été mariée durant quelques années, eu une histoire ou deux qui n'ont rien donné, plus celles de la fac et du lycée qui ne promettaient de toute façon aucun avenir.
    Il fini le chemin lui même en m'emmenant dans un hôtel très classe pour ses moyens. Je ne pensais pas qu'un informaticien pouvait gagner aussi bien sa vie. Mais pour tout avouer, son argent je m'en fous. Que son compte en banque soit vide ou plein m'est totalement égal, je ne suis pas une femme vénale et je ne l'ai jamais été.

    "Tu risques pas de sortir d'ici vivante !"

    Il faudrait pourtant Dom Juan.

    Si tu tiens à réitérer la chose ^^ Il va bien falloir qu'il prenne soin de moi s'il ne me veut pas à usage unique.
    Il me plaqua contre la porte en m'entourant de ses bras, je me sentais toute petite contre lui, il faut dire qu'il est baraqué le garçon. Je retira son t-shirt, poursuivant mes baisers fougueux, puis il retira le mien, sans autre forme de procès. Lui comme moi n'avons qu'une finalité : se découvrir.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 13:57

    Juliet était compliquée, ça, il l'avait compris depuis la veille ! Mais c'était peut-être ça qui avait d'abord attirer son attention chez la jeune femme. Déjà qu'une femme avait la sale tendance à compliquer TOUTES les choses, elle... C'était encore pire.
    Hobbes lui retira son t-shirt, se mordant les lèvres devant une telle vue puis reprit possession des lèvres de la jeune femme. La différence de carrure entre les deux l'amusait, il l'aurait facilement écrasé contre un mur sans que cela ne lui pose problème ! Mais loin de lui l'envie d'avoir une femme qui faisait du body building, ça cassait le mythe de l'homme fort.
    Puis il souleva Juliet comme s'il s'agissait d'un carton vide puis l'allongea sur le lit tout en se mettant au dessus d'elle. Ses lèvres découvraient peu à peu la peau douce de la jeune femme, sa bouche, sa joue, son cou puis sa clavicule alors que ses doigts jouaient avec le bouton de jean de Juliet. Jean qui ne fit pas long feu car bien rapidement, il l'aida à rejoindre un coin de la chambre. Elle était déjà belle habillée mais alors là... c'était tout bonnement incroyable. Et puis ils commençaient sérieusement à se dévêtir pour son plus grand plaisir ! Maintenant, la suite des événements était clair.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 14:20

    Je n'ai pas énormément de temps pour faire du sport mais j'ai toujours eu l'habitude de manger sainement, de faire attention à ce que je fais. Par parce que je souhaitais spécialement garder la ligne, plutôt parce que je me sentais mieux. Un esprit sain dans un corps sain. Enfin on se dit ça quand on ne se relève pas de la gueule de bois du siècle en promettant de ne pas recommencer le lendemain, pourtant à la fac, c'était bel et bien ce qui se passait. Jouer de la musique ne nous empêchait pas de boire un peu, ou de fumer un joint. Les musicos sont parfois pire que ces fils de bourge en droit international.
    Il me porta comme une plume, pour me déposer sur le lit. Je pense que 10 kg de plus ou de moins, il n'aurait pas vu la différence. Ce fossé physique entre nous est assez impressionnant. Ca change de mon ex mari ! C'est comme rouler en Clio puis passer à la Mercedes !
    Mon jean retrouva le sol, le sien aussi soit dit en passant. Il ne restait de nous plus que nos sous vêtements et mon regard se plongea plus intensément encore dans le sien que tout à l'heure. Je pouvais lire le désir dans ses yeux, c'est agréable de se faire désirer par un homme qui ne regarde pour l'instant que vous. Mes doigts parcoururent son visage, puis ses bras, son dos, ses fesses aussi, et puis le haut de ses jambes. Ma poitrine se gonflait de désir tendis que mes lèvres découvrait chaque parcelle de sa peau.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 21:22

    Hobbes était de ces gens capables de manger comme deux et de rester plutôt bien foutu. Bon, d'accord, pour entretenir un torse pareil, il fallait bien un petit abonnement dans un salle de sport et puis ça faisait du bien pour l'endurance ! Durant ses études, il avait porté beaucoup d'attention à sa musculature, il avait tout du petit con qui faisait sa loi avec ses amis et qui n'hésitait malheureusement pas à faire usage de la violence en cas de besoin. Mais ça donnait un peu plus de virilité voyez-vous.
    Il releva légèrement la tête, observant Juliet avec envie puis repoussa une mèche de cheveux qui barrait son visage. Il avait du la secouer un peu trop alors qu'ils étaient encore habillés, ça promettait. Hobbes laissa courir ses doigts sur la poitrine encore cachée de Juliet mais la patience n'avait jamais été son fort et il glissa discrètement sa main derrière elle pour le dégrafer, l'air innocent. Sérieusement, il n'aurait pas cru que dès le lendemain, ils en seraient déjà là dans une chambre d'hôtel mais il n'avait pas pu espérer mieux.

    Tu sais que c'est pas humain d'être aussi belle …


    Ses mains d'homme étaient affairé à découvrir petit à petit la poitrine de la jeune femme pendant qu'il l'embrassait doucement. Puis sa main descendit sur son ventre jusqu'à venir taquiner l'élastique de son shorty, passant sur ses petites fesses de temps en temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 21:57

    Non, effectivement je n'aurais pas imaginé me retrouver sous Hobbes dès le lendemain de notre rencontre. Je ne me serais pas imaginé m'y retrouver du tout d'ailleurs si on prend par là ! Et j'avais été loin d'être aimable, mais ça n'avait pas eu l'air de le perturber des masses... Je ne sais pas comment il est avec les autres et pour le moment j'essaie d'éviter de me poser la question. Le mieux est de ne rien savoir, au moins ça ne nous fait pas de mal, et nous ne nous sommes engagés à rien. Je pense qu'une fois le cap franchi, je vais commencer à avoir peur de revivre la même chose qu'avec Ed, bien qu'il semble totalement différent.

    "Tu sais que c'est pas humain d'être aussi belle …"

    Mon regard se mit à briller, je le regardais en souriant, mes yeux bleus relatant tout ce qu'il m'inspirait. Autant dire beaucoup de choses et pour le coup beaucoup de respect. Il aurait pu être beaucoup moins délicat, mais il semblait prendre les choses à coeur, lui aussi, malgré les apparences.

    Alors oublie que je le suis et ne te retiens pas.

    Par là j'entends émettre une quelconque pudeur par rapport à son ressenti. Les hommes sont comme ça, et lui particulièrement j'ai l'impression. Il ne veut pas se montrer vulnérable, mais avec moi il n'a rien à craindre.
    Sa main glissait sur mon ventre, je récupérais ses doigts dans les miens pour les caresser, avant de le guider à l'intérieur de mon sous vêtement, le laissant par la suite agir en caressant son bras, embrassant ses lèvres avec toujours autant de tendresse et d'affection.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 22:21

    Hobbes n'avait quasiment jamais eu une relation de longue durée. Sauf si on comptait les filles qui ne venaient que dans son lit et dont il connaissait que le nom et le numéro de portable. D'ordinaire, les filles, c'était un peu comme ça, histoire d'entretenir les choses et non parce qu'il y avait un quelconque sentiment d'amour entre les deux. Sauf que là, avec Juliet, il commençait à se demander ce qui viendrait par la suite, ce n'était pas son genre d'entretenir une relation qui se basait sur autre chose que sur le matelas. Mais adviendra que pourra ! Ils se débrouilleraient, ils étaient bien assez grands pour gérer leurs problèmes et tenir une relation, non ?
    Il eut un sourire amusé à la réponse de Juliet, qu'avez-vous fait à la Juliet moqueuse et ironique qui n'avait cessé de l'envoyer bouler dès que possible ?! Elle en était même très entreprenante lorsqu'elle se mit à guider sa main jusqu'à l'intérieur de son shorty. Non, promis, il ne l'avait pas drogué et n'avait rien mis dans son verre tout à l'heure !
    En bon homme qui se respecte, il ne se fit pas prier deux fois et commença à caresser l'intimité de la jeune femme en faisant des choses pas forcément très catholiques. Lui, il commençait sérieusement à regretter de ne pas avoir pris une taille de caleçon un peu plus grande ^^
    Redescendant son autre main libre, il fit descendre le shorty de Juliet, l'embrassant fougueusement. Ah... Il commençait à craquer, c'était un mec et impatient par nature, fallait pas s'étonner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 22:31

    Les relations de mon côté étaient sérieuses. Jamais un coup d'un soir. Je n'ai pas pour ainsi dire "vécu" ma jeunesse de ce côté là. Emma, ma meilleure amie, l'a très bien fait pour moi ! Elle est super forte dans ce genre de domaine. Parfait inconnu, ne rien se rappeler de lui en dehors de la couleur de ses yeux. Il me faut un peu plus que ça. Enfin en général. Etre un minimum rassurée, au moins. Question de principe !
    Il n'avait pas eu besoin de me faire boire, juste que je me rende compte qu'on n'a qu'une vie et qu'il serait bien d'en profiter. Il a totalement raison dans le fond, mais je ne sais pas si je fais bien ou non. Normalement oui.
    Ses doigts s'activèrent dans mon sous vêtement, je savais que je ne ferais pas long feu avec ça sur le dos, ce qui me faisait sourire. Il savait s'y prendre en plus ! J'étouffa quelques soupirs de plaisir dans son cou en me raccrochant à sa nuque.
    Mais tout bascula très vite, il me déshabilla entièrement et je fini par en faire de même. J'attrapa un préservatif dans mon sac à main, j'en ai toujours un sur moi, le contraire serait un comble pour une généticienne... Bon OK ça va ! C'est Emma qui m'a glissé celui-là la dernière fois en soirée. Il n'a jamais servi. Je mordilla sa lèvre inférieure et embrassa son torse. J'ouvris le contraceptif pour le mettre en place sur mon partenaire, le plus délicatement dont je fus capable, et croyez moi je suis calée dans ce domaine. Mes doigts glissèrent dans ses cheveux, le bout de mon nez glissa contre sa joue...

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 23:01

    Hobbes n'avait jamais été le genre de mec à qui on dicte ce qu'il doit faire, il ne l'a jamais été et ça n'était pas là de changer. Déjà au collège il se battait, pour les plus belles filles... Et ça ne s'est pas arrangé au lycée où il s'est retrouvé en pleine compétition pour être LE mec qui s'était – excusez le terme – tapé le plus de filles.
    Visiblement, ils devenaient tous les deux aussi impatients et ils finirent par retirer le dernier bout de tissu qui les séparait. Ah, le préservatif ! Heureusement qu'il y en avait encore une ici qui savait garder un peu de bon sens parce que sinon... un marmot en plus, ça le faisait moyen. Sans compter qu'il faudrait certainement un poisson rouge en plus.
    Il se mordit un peu violemment la lèvre inférieur quand Juliet s'affaira avec le contraceptif, si elle savait toujours s'y bien y faire, il allait devenir un grand ami de ces petites bêtes !
    Attrapant les mains de Juliet tout en l'embrassant sur le coin des lèvres, ils se rallongèrent sur le lit pendant qu'Hobbes s'introduisait doucement en elle pour qu'ils ne fassent plus qu'un. Et c'est là que la musculature rentre en jeu, il l'embrassa dans le creux du cou, accentuant ses coups de reins tout en essayant de retenir un peu ses soupirs de plaisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 23:26

    Dieu qu'il savait s'y prendre ! Je suis tombée sur du lourd là ! Je dois dire que je ne regrette absolument rien, au contraire. Effectivement je n'ai qu'une vie et j'en ai déjà passé la plus grande partie à me priver d'exister, par peur de déranger, par peur de mal faire. Et bien maintenant c'est fini. Je pense qu'en rencontrant un spécimen du genre, il allait me falloir explorer mes limites et apprendre à les côtoyer un peu plus souvent que prévu.
    Il entra en moi avec une délicatesse sans nom, une fois de plus je n'en fus qu'agréablement surprise. Je passais mes mains tendrement sur son dos, l'incitant à poursuivre, me raccrochant à son cou massif. Mes doigts parcoururent l'ensemble de sa musculature, puis le bas de son dos. Mes soupirs s'entendaient, je murmurais Kyle de ne pas s'arrêter en chemin, bien que ça ne doit sûrement pas le genre.
    Mes jambes entourèrent son corps et je bascula sur lui alors qu'il fut contraint de se retrouver assis, mes bras se refermèrent autour de sa nuque, front contre front, accentuant moi même ses coups de reins avec une langueur aussi tendre que ses baisers. Nos soufflent se mêlaient, nos corps s'harmonisaient l'un avec l'autre, nous étions en phase.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 23:41

    Au début, il avait eu un peu peur de casser Juliet en deux, il fallait la voir ! Une vraie brindille, si Hobbes lui retournait le bras elle aurait fait trois fois le tour de la pièce sans aucun souci. Mais finalement, elle semblait encore pouvoir marcher et avait toujours les jambes au bout des hanches.
    Il leva légèrement les yeux avec amusement en entendant Juliet lui demandait de ne pas partir, non mais ça, c'était loin d'être le genre ! Il n'avait pas du encaisser des remarques moqueuses pendant un bon moment pour se barrer en courant maintenant. Quel gâchis ! Hobbes mordilla l'oreille de la jeune femme pendant que sa respiration devenait un peu plus saccadée et entrecoupée de soupirs de plaisirs.
    Et là madame le fit basculer ! Elle commençait à prendre les choses en main et ça le faisait rire de la voir comme ça, un peu d'autorité ça ne faisait de mal à personne et il faut savoir ce qu'on veut dans la vie ! Ses doigts jouaient avec la poitrine de la jeune femme tandis que leurs respirations s'accéléraient et que le désir montait de plus en plus, laissant Hobbes avec une respiration entremêlée de soupirs de plus en plus fréquents . A force de se mordre la lèvre inférieur sous l'effet du plaisir, il allait s'arracher la lèvre, c'était bien parti ! Dans tous les cas, il ne se souvenait pas avoir eu autant de plaisir, peut-être parce qu'il y avec quelque chose de plus avec Juliet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 23:48

    Ce n'est pas une façon de dominer, plutôt une façon d'assumer ma féminité pour une fois. Sans avoir à obéir à un schéma bien précis ou avoir peur de changer la routine de base. Je vous épargnerais la vie sexuelle plutôt laborieuse de mon mariage. Tout être humain a besoin de ça mais il faut avouer que nos métiers respectifs avec Ed n'aidait en rien le fait de s'entendre comme il se doit. J'étais amoureuse de mon mari, avant de ne plus l'être que par habitude, avec Kyle ça semble déjà différent, il ne cherche pas à être le mec parfait, de toute façon il ne l'est pas. Il est ce qu'il est et l'assume totalement, j'aime beaucoup ça.
    Nos corps fermement joint l'un à l'autre, nos soupirs redoublants d'intensité, nos doigts qui se mêlent et se démêlent à leur tour... Une symbiose totale et une tendresse que je ne lui aurais pas soupçonné. Je n'avais plus la notion du temps mais je sais qu'il prenait le sien, j'aimais la façon qu'il avait de me toucher ou de me regarder.
    Mon corps s'agita petit à petit de spasmes, mes muscles se tendirent pour me couper le souffle, je me retrouva à nouveau sur le dos, ne lâchant pas mon étreinte.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 0:04

    Hobbes avait beau être le genre de mec tellement dragueur qu'on avait l'impression qu'il avait un égo qui dépassait bien trop la normale. Mais au fond, il savait bien ce qu'il était, un informaticien qui pirate des réseaux ultra-secrets pour se faire du blé. Rien que ça, ça expliquait pas mal de chose sur sa manière de voir les choses. Et il n'aimait pas les choses conventionnelles et avait un petit soucis avec les règles qu'il prenait un plaisir d'enfreindre malgré son âge. Parce qu'il ne s'était jamais calmé avec l'âge !
    La respiration erratique d'Hobbes se mêlait à celle de Juliet pendant qu'ils laissaient tous deux échappaient des soupirs qui en disaient long. Au moins, on pouvait dire que pour le moment, ils s'entendaient bien au lit. Et malgré tout c'est une chose importante dans une relation amoureuse, être capable de s'entendre physiquement, s'abandonner à l'autre.
    Il reposa doucement Juliet sur le dos pendant que tous les deux rejoignaient un point de non-retour. Hobbes l'embrassa du bout des lèvres, ses mains entourant son visage en nage et repoussant doucement quelques mèches. On dirait pas comme ça mais Hobbes était plutôt délicat dans ses gestes et ça montrait bien qu'il tenait à Juliet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 0:21

    Les conventions m'ont toujours rassurée. Etre encadrée par des règles me plaisaient, parce que j'étais au moins sûre de pouvoir me donner une ligne de conduite, avoir des barrières, pour me guider. Une façon de me rassurer et de combler le manque de confiance en moi. Je n'étais jamais sûre de réussir, je n'étais jamais sûre non plus de devenir quelqu'un jour.
    Professionnellement j'étais reconnue, mais personnellement ma vie amoureuse avait toujours été un fiasco. Parce que je me donnais trop, pas avec les bonnes personnes en plus de ça. Quand j'avais parlé de mon désir d'enfant à Jack, il avait fui pour ne plus jamais revenir. Au moins la réponse était claire. Ed n'en n'avait jamais voulu, un enfant représentait pour lui un frein à son ascension sociale.
    Nos atteignîmes le point de non retour ensemble. Mes tendons blanchissaient à force de serrer mon poing autour des draps. Et contre toute attente, il se montra encore plus délicat, même après. Je caressa ses bras en embrassant ses lèvres de la plus douce des manières, le dévorant du regard. Presque amoureusement. Cet homme venait de me faire changer d'avis sur les coups d'un soir. Enfin surtout les coups d'un après-midi là mais s'il pouvait devenir un peu plus régulier que ça, ça m'irait !

    Pourquoi tu me regardes comme ça ?

    Aussi tendrement, aussi amoureusement, aussi admirativement. Je n'avais jamais reçu un tel regard.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 0:39

    Quand on est gosse, on a une fâcheuse tendance à franchir bien joyeusement les limites. Il n'y a rien de plus excitant que les interdits, c'est une certaine façon de s'affirmer et de se faire remarquer. Généralement, ce genre de comportement s'arrête après 20 ans, mais Hobbes voyait ça autrement puisqu'il avait un malin plaisir à pirater à droite à gauche pour se faire de l'argent. C'était excitant et combien de fois il avait fait un bond de trente mètres en entendant un bruit suspect qui le sortait de sa transe informatique ?!
    Exultant son plaisir quasiment au même moment que Juliet, il lui caressa le visage du bout des doigts avant de l'embrasser. N'empêche, il s'étonnait lui-même dans le fond, ce n'était pas lui et il avait bien du mal à se reconnaître pour la simple et bonne raison qu'il ne se souvenait pas avoir ressenti ce genre de sentiment avec une autre femme.
    Hobbes pencha légèrement la tête en plongeant son regard dans celui de Juliet. Ses yeux auraient eu des dents, il n'aurait pas donner cher de sa peau ^^ !

    Je préférais quand tu te taisais hein !


    Sourire en coin. Allez, il fallait bien qu'il fasse un peu d'humour parce qu'il avait beau être du genre franc, quand on lui posait une question comme ça, fallait pas s'étonner ! Mais il reprit au bout de quelques secondes.

    Je te regarde comme ça parce que t'es incroyable et que je crois bien que ...je t'aime.


    Bon, là, c'est pareil. N'importe quel mec savait bien qu'on annonçait pas ça de but en blanc à une femme, c'était un coup à la faire fuir. Mais il fallait qu'il lui dise quoi ? Lui-même n'était pas certain de savoir ce qu'il ressentait réellement pour elle, il n'avait pas l'habitude, mais ça allait bien au-delà de l'amitié..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 0:56


    Alors je me doute que les grandes discutions de couple je les aurais souvent en solo. Mais si on projette d'être un couple, il va bien falloir que nous en mettions un coup non ? Chacun va devoir changer, moi comme lui, et je sais que je vais devoir faire pas mal d'efforts pour lui faire confiance, même si pour le moment il était super bien parti.
    Je me mis à sourire en même temps que lui, passant ma main sur sa joue, dévorant son visage d'un regard totalement admiratif.

    "
    Je te regarde comme ça parce que t'es incroyable et que je crois bien que ...je t'aime."

    Non, non tu m'aimes pas Kyle. Pas... Pas encore. Pas tout de suite.

    Ca me faisait peur maintenant tient ! Mais je ne reculais pas, bien au contraire. Je voulais juste qu'il évite de se sentir prisonnier tout de suite. Il s'engageait là, trop vite, trop vite pour lui en tout cas.

    Je ne veux pas que tu vois d'autres femmes si tu me vois moi.

    Une façon de lui demander l'exclusivité. Mais aussi ma façon détournée de lui dire que je tenais à lui et que je ne voulais qu'une relation en bonne et due forme. Qui implique fidélité et sentiments.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 1:11

    Hobbes avait un petit soucis avec les conversations sérieuses, surtout quand ça impliquait ce genre de choses comme les sentiments. Lui, il y allait franco sans vraiment se soucier de savoir si la personne était prête à l'entendre. En gros, il pensait un peu tout haut. Il secoua légèrement la tête, un air amusé au visage avant de poser un léger baiser sur sa tempe.

    D'accord, c'est pas grave, je t'aime plus ! Je t'aimerai demain si tu veux...

    Ah qu'est-ce qu'il fallait pas faire ! En attendant, il l'aimerait en silence et puis voilà, ça ferait l'affaire jusqu'à demain. Bon, il allait sérieusement se remettre en question ce soir parce qu'il ne réalisait peut-être pas ce qu'il faisait. Lui qui ne s'engageait jamais, il se lançait en plein dedans avec une mère célibataire, terriblement sexy certes. Il y réfléchirait peut-être plus tard mais pour le moment ça lui plaisait, l'idée d'aller un peu plus loin avec Juliet. Il passa son index le long du nez de Juliet, sourire aux lèvres.

    Tu sais... Je gagne au change dans ce cas-là !

    Franchement, il fallait qu'il apprenne à parler un peu plus sérieusement. Mais c'était vrai dans le fond, si il pouvait voir Juliet, les autres filles il s'en fichait. Quoiqu'il disait ça maintenant, c'était un mec et il trouverait certainement ça moins drôle devant une autre femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 1:25


    Je ferma les yeux en souriant légèrement quand il embrassa ma tempe, j'aimais beaucoup cette tendresse dont il faisait preuve, qu'on n'aurait pas lu dans son comportement au début. Mais je dois dire qu'il fait tout pour m'amadouer, sans avoir vraiment besoin de se forcer.

    "
    D'accord, c'est pas grave, je t'aime plus ! Je t'aimerai demain si tu veux..."

    Demain c'est bien !

    Je me lâche un peu moi aussi, j'apprends à prendre les choses avec plus de recul, un peu comme lui, puisque ça semble lui réussir. J'aimerais pouvoir lui ressembler un peu plus parfois.

    "
    Tu sais... Je gagne au change dans ce cas-là !"

    Alors continue de gagner, et aide-moi à retrouver mes fringues.

    Ceci-dit je n'ai pas bougé d'un centimètre, son visage toujours si près du mien, que j'embrasse sans me lasser depuis tout à l'heure.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 1:36

    Savoir faire des compromis, c'est vraiment le truc le plus important avec une femme. Même des compromis ridicules, elle pense avoir le dessus sur l'homme et c'est dans la poche ! Alors si il fallait attendre demain pour qu'elle accepte qu'il ait quelques sentiments pour elle et bien voilà, in the pocket ! Certains machos diraient que les femmes ressemblent à des enfants mais non, quand même, là on était en plein dans la discrimination quand même. Il pencha la tête et plaisanta, comme bien souvent...

    T'as intérêt à préparer ton portable à 00h, une déclaration d'amour en pleine nuit, ça en jette !

    Remarque, il l'avait déjà appelé à minuit passé hier soir et voilà où ils en étaient quelques heures plus tard. On se demandait ce qu'ils allaient faire demain tiens !

    Et si j'ai pas envie que tu partes ?


    Sourire amusé aux lèvres, il resta bien sagement installé au dessus d'elle tout en l'embrassant dès qu'il en avait l'occasion. Il n'avait aucune idée de l'heure qu'il pouvait bien être et il s'en fichait royalement, lui. D'accord, Juliet avait nettement plus de priorités que lui, d'ailleurs, ça renversait un peu le cliché du mec qui bosse 24h/24 ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mer 17 Aoû - 1:42


    Y en a beaucoup qui sont comme ça dès la première fois vous croyez ? Moi non, lui qui semblait si indépendant, il semble se révéler, demain ça ira sans doute mieux, il me faut une bonne nuit de sommeil pour comprendre ce qui m'arrive. Rien de telle que la nuit pour porter conseil.

    "T'as intérêt à préparer ton portable à 00h, une déclaration d'amour en pleine nuit, ça en jette !"

    Il paraît ouai, en tout cas je m'empêcha de relever. Je le prenais aux mots, on verrait bien. Je n'allais pas freiner une homme qui me prouvait aussi ouvertement tenir à moi.
    J'avais juste peur de trop y croire et de me planter.

    "Et si j'ai pas envie que tu partes ?"

    Alors tu m'attrapes mon portable, et je tente d'arranger ça.

    Ma main caressait son visage, mes yeux ne voyaient que les siens, ses cheveux ressemblaient plus à champs de bataille qu'autre chose et la folie que je mettais dans mes actes aujourd'hui me plaisait.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: LE PORT-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Sciences et Savoirs | Médecine