AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Katyń ; « We drink the fatal drop..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



MessageSujet: Katyń ; « We drink the fatal drop..   Dim 1 Avr - 19:23



(c) tumblr.
Katyń Agnieszka Orzechowska

Je m'appelle Orzechowska Katyń. Je suis née le 29 Octobre 1975 en Polognne pour être plus précis. Quand Je n'étais encore qu'un enfant mon rêve c'était de pouvoir rêver... Je vis à Seattle depuis maintenant 4 ans. Mon métier ? C'est très simple, Je suis libraire et prostituée pour arrondir les fins de mois, ou bien poussée par quelqu'un ?. Difficile de parler de moi sans parler de mon caractère...Je suis...malsaine, indécente, dépendante, passionnée, mystérieuse, torturée, troublante, déroutante, solitaire, folle, douce, protectrice, séductrice, libertine, enfantine, hautaine, froide, distante, orgueilleuse, fière.... Ma vie amoureuse elle, toute une histoire, pour le moment, Je suis seule. Pour conclure, J'annonce que J'appartiens au groupe : « Open your Eyes ».


Tell me something


(c) tumblr.
Tu le regardes. Toi, enfantine. Toi, Reine et Ruine. Tu voudrais cesser son geste. La tendre violence qui caresse. Mais tu restes là. Interdite. Fiévreuse malgré toi. Tu soupires. Souffle. Tes muscles se raidissent. Ta mâchoire mord à l’étau. Alors, tu fermes les yeux pour ne pas crier. Sa voix se meurt, lorsqu’il hésite enfin. Le temps soudain ne devient qu’une longue attente. Les secondes mortelles, folâtres, défilent sans recours. Et, tu comptes inlassablement. Un, deux, trois, quatre… Tu n’éprouves bientôt plus le poids de son corps contre le tien. Son souffle effleure ta gorge. Effleure ton heure. « Allez-y ! » C’est un appel. Un supplice insoutenable. Tes doigts s’agrippent avec frénésie à sa chevelure de jais. « Allez-y… » Il sourit, tu le devines derrière tes paupières. Tu enlaces ses épaules. Resserre tes jambes autour de lui. Et, interrompant ta respiration une fraction de seconde, il s’immisce, se glisse en toi. Des larmes lacèrent ta peau blafarde. Mais tu ne peux nier le plaisir amer. Tes échos, bientôt, se mêlent à la nuit. Que fais-tu, douce enfant du néant ? Seulement toi-même tu ne sais, ce qui chaque soir te pousse aux vices, depuis un an…

Ses mains se font rudes. Ses à-coups douloureux. Tes ongles grattent le sol glacial. Et, c’est l’intégralité de ton corps qui se retrouve secoué par des sanglots menaçants. « Stop ! » Enfin, tu prends conscience, peut-être. Comme à chacune de vos rencontres. Que fais-tu ici ? Pourquoi t’infliges-tu cela ? Alors tu tentes vainement de le repousser. Tu voudrais seulement te recroqueviller. Te laisser mourir. Mais son désir est trop grand. Ta force bien trop fragile. Petite chose égarée. Tétanisée. Tu attends. Que l’intrusion se résigne. Que le soleil enfin se dessine…

« Katyń… Comme l’illustre massacre des Polonais il y a de cela quelques années. » Ses doigts effleurent ton visage. Tu frémis. Tremblante sous le poids du froid. Sous le poids… du noir ? « Certaine personne ne trouve leur plaisir que dans la douleur. » Cette constatation te révulse. Tu remues la tête avec rage. « Non, je ne suis pas ainsi ! » Son rire rauque et mesquin lézarde les murs. Tandis qu’il remonte lentement la dentelle de ta robe. Un soupire te prend le corps. Tu te mords la langue. « Tu es à moi. » Non ! Tu ne veux pas. Mais tu es faible. Si faible face à l’immensité noirceur prônant ses prunelles. « Je veux… te faire découvrir mon monde. Katyń. » Tu ne comprends pas. Ou fais-tu seulement celle qui ne le veut pas ?...


« Promenons-nous dans les bois, pendant que le loup n’y est pas… » Ton rire raisonne à travers la forêt baignée d’obscurité et de silence. Virevoltant telle une danseuse étoile, tu observes avec amusement le rebord dentelé de ta robe suivre le mouvement de tes jambes. Le monde endormi, te paraît bien vaste en cette fraîche soirée. Des larmes viennent ciseler ta peau glaciale, tandis que tu te laisses sombrer au sol. Un gémissement animal s’extirpe de ton corps voûté. La faim dévastatrice qui te poignarde l’estomac te rend cinglée. Alors tu te roules au sol. Enfant capricieuse. Implorant un père mort depuis trop d’années. Tes membres engourdis tremblent. Si bien que tu peines à te remettre sur pieds. Tu te rattrapes au tronc d’un arbre. Titube en direction d’un second. C’est un monstre au creux de toi. Avide toujours plus d’héroïne. Tu secoues la tête. Il faut… te ressaisir ? Mais, il y a longtemps que tu ne sais plus comment. Tu égratignes avec frénésie ta peau blanche. Qu’importe tu donnerais tout. Tout pour un peu de drogue. Ne serait-ce qu’un tout petit peu de drogue. Alors tu goûtes à tes phalanges. Cela n’a aucun sens, mais tu t’en fiches pas mal…

Who you are

☞ SURNOM : réponse
☞ ÂGE : 19 ans.
☞ AVATAR : Helena Bonham-Carter.
☞ COMMENT AS TU CONNU LE FORUM ? Au détour d'une vie ancienne ?...
☞ UN DERNIER MOT ? BLURP


Dernière édition par Katyń Orzechowska le Lun 2 Avr - 21:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin adulée et fondatrice à respecter.

☞ MESSAGES : 8447


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: dark n'twisty.

MessageSujet: Re: Katyń ; « We drink the fatal drop..   Dim 1 Avr - 20:15

Tu es validée. Bienvenue sur le forum !

__________________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Katyń ; « We drink the fatal drop..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: don't stand so close to me :: DOSSIERS EN ATTENTE-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit