AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 17:17

    Hobbes n'avait pas résisté longtemps à l'envie de rappeler Juliet, la belle blonde avec qui il avait partagé un café pas plus tard qu'hier. Lui, il travaillait à son compte et il se fichait royalement de respecter des horaires ou pas, en revanche pour la jeune femme, entre sa fille et son boulot... Du coup, ils avaient opté pour un café en début d'après-midi mais sur le port, c'était nettement plus joli que la cafétaria. Elle aurait été célibataire, sans enfant et un peu plus entreprenante, il l'aurait invité à passer la soirée chez lui mais il se doutait bien que ça ne risquait pas de marcher tout de suite. Quoique, il pouvait toujours essayer, c'était son truc ça. On essaye et on voit après les résultats.
    Assis à une table, Hobbes avait revêtu un tee-shirt qui lui moulait son torse de Dieu et il attendait la jeune femme. Allait-elle lui poser un lapin ? Remarque, maintenant, il se posait la question, il aurait l'air bien tout seul à attendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 17:31

    Hobbes m'avait rappelé hier soir. Aux alentours de minuit. Il ne semblait pas être le genre de mecs empreint de correction, il appelait quand bon lui semblait, à moins que ça ne soit une façon de me laisser le temps de coucher Mary, j'ai du mal à cerner ce garçon, et encore plus à cerner s'il m'attire ou non. Alors pourquoi j'ai accepté ? Pourquoi je suis en train de me préparer comme l'abrutie que je suis ! Je lui avais pourtant dit que les hommes et moi ce n'était pas une grande histoire d'amour. Enfin ça ne l'était plus. Ca ne semble pas le perturber.

    J'avais revêtu un pull bleu ciel, col en V, assez fin et un jean foncé sous une paire de bottes en cuir. Les cheveux attachés, une veste en cuir elle aussi, il ne fait pas si chaud que ça à Seattle aujourd'hui. Il fait rarement beau, un peu comme en Angleterre. Mary était à l'école, Emma se chargerait sûrement de la récupérer à l'école en récupérant Victor si jamais ce café s'éternisait. Je ne pensais pas à me caser avec lui, mais je prévoyais toujours quand il s'agissait de Mary.
    Je le retrouva en terrasse, je pris place à table face à lui.

    Vous êtes en avance.

    C'est un compliment et une façon de remarquer qu'il marque des points !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 18:53

    Venant de Los Angeles, on aurait pu penser qu'Hobbes aurait du mal à s'adapter au temps nettement plus pluvieux qu'était celui de Seattle mais visiblement pas puisqu'il avait la fâcheuse tendance de se balader en tee-shirt qu'il vente ou qu'il neige.
    Il jeta un coup d'oeil à sa montre, bon certes il était en avance mais ça n'ôtait pas le doute qu'il avait quand à la présence de Juliet. Avait-elle mal pris le fait qu'il l'est appelé en plein milieu de la nuit ? Ou tout simplement parce qu'elle ne voulait plus le revoir ?
    Un sourire se dessina sur les lèvres d'Hobbes quand il repéra la jeune femme à quelques mètres de lui, encore plus belle qu'hier ! Ca lui changeait de la blouse n'empêche.

    J'étais tout simplement pressée de te revoir !


    Visiblement, elle continuait à le vouvoyer alors que lui, cela faisait un petit moment qu'il la tutoyait tout simplement. Dans tous les cas, il était bien content de la revoir, comme quoi, elle arrêtait pas de le faire patauger mais elle venait quand même !

    Alors, je ne t'ai pas trop manqué depuis hier ?


    Elle qui était déjà de nature moqueuse, il tendait vraiment le bâton pour se faire battre ! Mais il fallait avouer qu'il aurait bien passer la soirée d'hier soir en sa compagnie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 19:00

    "J'étais tout simplement pressée de te revoir !"

    Je ne le montrais pas mais j'étais heureuse de l'entendre dire ça. Plaire à quelqu'un fait toujours plaisir. Mais lui en particulier. Il semblait être le genre de mecs à pouvoir toutes les tomber. Alors pourquoi s'intéresser à moi ? Le manque de confiance que j'avais en moi allait le faire ramer plus que n'importe quel barreur hors pair. Mais il a l'air de savoir dans quoi il s'engage puisqu'il insiste.
    Appeler au milieu de la nuit ne m'interpelle pas, je ne dors pas beaucoup non plus. J'ai pris un rythme tout à fait différent pour Mary. Je m'en occupe du moment où je rentre, au moment où elle s'endort. Histoire de ne rien manquer de son développement, et puis passer du temps avec elle est loin d'être une corvée. Je l'ai adoptée, en toute connaissance de cause et je ne regrette rien.

    "Alors, je ne t'ai pas trop manqué depuis hier ?"

    Il y a des gens qui dorment la nuit, Hobbes.

    Sourire en coin en jouant avec la cuillère posée sur la table. Le serveur nous demanda ce que nous prenions.

    Une salade, et un café.

    Je n'ai pas eu le temps de déjeuner, je n'ai pas d'horaires précises durant mes jours de repos et je dois dire qu'en dehors du ménage et des lessives, il n'y a pas grand chose qui me perturbe, même pas la faim !

    Qui me dit que vous étiez seul la nuit dernière d'abord ?

    Et en quoi ça me regarde au juste ? ^^

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 19:12

    Pourquoi se compliquer la vie avec une fille comme ça alors qu'il lui suffisait d'un petit coup de fil ou même de sortir vers 23h et de retrouver son lit en charmante compagnie trois quart d'heure plus tard ?! Il y avait chez cette fille quelque chose qui l'amusait, en dehors de sa beauté aussi il faut dire...

    Pourquoi dormir alors qu'il y a tant de choses intéressantes à faire à la place ?

    Ca, c'était Hobbes tout craché. Dormir était quelque chose qu'il ne connaissait qu'à peine. Déjà il travaillait la journée et le soir, soit il travaillait encore ou alors il trouvait quelque chose d'autre d'intéressant, comme des choses de mecs ! Le serveur s'approcha et instinctivement il lui lança un regard du genre « Tu la touches, t'es mort », ouai Hobbes était un peu cinglé sur les bords mais bon.

    Mmh... Un filet de boeuf et un café.


    Tout comme le fait de dormir, Hobbes mangeait n'importe quand tant qu'il avait faim. Et là, il avait faim et puis il savait bien qu'ici la nourriture était bonne. Il fronça les sourcils avec amusement à la question de Juliet, ah bah alors là.

    Là, j'ai pas de preuve, va falloir me croire sur parole ! Mais sinon, tu peux vérifier par toi-même ce soir...


    Non, la délicatesse, Hobbes ne connaissait pas ! Elle voulait savoir si il était seul, ils n'avaient qu'à passer la soirée ensemble et pis basta ! On avait prévenu qu'il ne passait pas par quatre chemins, mais là ça allait finir par faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 19:24

    'Pourquoi dormir alors qu'il y a tant de choses intéressantes à faire à la place ?"

    Le point est pour vous.

    J'abdique, qu'il le note ! Depuis mon divorce, je ne suis plus celle que j'étais avant. Face aux hommes, je me montrais agressive avant qu'ils n'aient le temps de me faire du mal. Mais sûrement va-t-il falloir que je me ravise, il ne semble pas me vouloir de mal. Mais alors son sourire n'est carrément pas décent, et j'ai de plus en plus de mal à me montrer dure et résistante face à lui.

    "Là, j'ai pas de preuve, va falloir me croire sur parole ! Mais sinon, tu peux vérifier par toi-même ce soir..."

    Ca marche vraiment ce genre de techniques de drague ? Non parce que j'en connais pas une avec qui ça pourrait fonctionner. A part une pro.

    Me mettant à rire, aussi surprise qu'amusée par sa franchise. Les plats finirent par arriver et j'attrapa ma fourchette.

    Ca a toujours été votre truc l'informatique ?

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 19:35

    Hobbes commençait à ramasser des points mine de rien ! Rester à savoir combien il fallait de points pour gagner le jackpot. Dans tous les cas, Hobbes était carrément fan de son sourire, il avait eu du mal à le voir arriver celui-là mais on commençait doucement à percer l'armure de la jeune femme. Et puis son rire... Comme quoi les bonnes choses se font toujours attendre !

    Je ne crois pas que ça marche franchement, mais généralement les femmes ne se foutent pas de moi pendant une heure avant de sourire ! Tu me compliques la tâche.


    Il était clairement en train de dire qu'il espérait quelque chose entre eux-deux mais cela, elle devait tout de même sans douter mais bon. Il attrapa à son tour sa fourchette et releva la tête vers la jeune femme, sourire craquant aux lèvres ( Il faut dire les choses telles qu'elles sont ! )

    Malheureusement... J'ai du modifier une bonne demi-douzaine de relevé de notes sur le réseau du collège à 13 ans...Ca a été le déclic


    Mais c'était tellement bidon ! Il ne lui avait pas fallu longtemps pour comprendre le système et il remontait rapidement sa moyenne grâce à cette petite technique...

    Et toi, t'enfermer dans un laboratoire a toujours été un rêve ?


    Parce que si oui, il fallait qu'elle lui explique. Même si lui, en tant qu'informaticien, il restait souvent à l'intérieur, il ne ratait jamais une occasion de sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 19:44

    "Je ne crois pas que ça marche franchement, mais généralement les femmes ne se foutent pas de moi pendant une heure avant de sourire ! Tu me compliques la tâche."

    La frustration entretient le désir non ?

    Levant un sourcil avant de baisser les yeux sur mon assiette. Non mais Juliet tu vas te calmer là ! Comment se fait-il que je trouve la force et le courage de l'allumer sans vraiment le vouloir d'ailleurs.

    "Malheureusement... J'ai du modifier une bonne demi-douzaine de relevé de notes sur le réseau du collège à 13 ans...Ca a été le déclic"

    Alors il était ce genre là. Le genre de petit con qui préfère trafiquer ses notes au lieu d'en mettre un coup pour bosser et être le premier de la classe. Un jeune capable de faire ça a largement les capacités pour se démarquer des autres. Il n'a pas l'air bête, au contraire.

    Je m'enfermais dans la bibliothèque quand je n'avais pas de labo. J'étais plutôt le genre solitaire au lycée. Je travaillais beaucoup pour pouvoir obtenir une bourse et intégrer une fac renommée. Je n'étais pas le genre à qui on demandait de sortir dans les soirées étudiantes.

    C'était étrange de se confier si facilement.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 19:58

    Malheureusement... Va falloir arrêter ou je vais craquer ! C'est pas humain...

    Ca avait le mérite d'être clair ! On avait pas le droit d'être aussi belle, de limite l'allumer et puis avec la chance d'Hobbes, elle allait faire la morte pendant une semaine. Parce que même avec toute la bonne volonté du monde, un mec reste un mec et surtout quand on le cherche !
    Il se doutait bien que Juliet était le genre de femme intelligente mais on était loin du cliché de la fille moche enfermée dans ses bouquins. Parce que si elle avait été un peu moins penchée sur ses devoirs, elle aurait très certainement fait un malheur ! Hobbes lui avait toujours été le bordeleur de service, collectionnant les avertissements, les colles et les renvois. Mais c'était la jeunesse... Quoiqu'on se demandait si il était pas encore comme ça maintenant. Penchant la tête avec un sourire qui ne le quittait plus, il écouta Juliet qui se confiait. Ca devait être assez rare alors autant en profiter.

    Ah les soirées étudiantes... T'as manqué quelque chose ! C'était te-rri-ble !


    Rien de mieux pour découvrir la vie ! Généralement ça partait en vrille au bout de quelques vodka et ça finissait dans un désastre pas permis. Et Hobbes était bien trop souvent dans ceux qui avait crée le désastre.

    C'est pas drôle d'être sérieux, faut se lâcher un peu !


    Il disait ça, il disait rien ! Mais il aurait donner cher pour trouver Juliet à moitié déchirée tout en se déhanchant sur le bar. Non Hobbes, arrête, ça va mal finir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 20:08

    "Malheureusement... Va falloir arrêter ou je vais craquer ! C'est pas humain..."

    Et maintenant il me met mal à l'aise ce con ! Je fis semblant de ne pas réagir, mais tout le monde voyait bien qu'il n'en n'était rien. J'étais tout sauf insensible à son charme et je pense qu'il le sait ! Il a effectivement tout du dragueur Floridien qu'on peut rencontrer à Miami dans les soirées. Je suis née là bas, mais j'ai fais mes études ailleurs.

    "Ah les soirées étudiantes... T'as manqué quelque chose ! C'était te-rri-ble ! "

    Mais j'ai vécu ma jeunesse ! M'indignais-je. Avec mes deux meilleurs amis on avait un petit groupe de musique. On était toute une bande, on jouait de temps en temps dans les bars.

    Mon trip à moi c'était plutôt la musique. Enfin étant jeune. Ensuite il avait fallu que je fasse un choix et la médecine était passée avant tout. J'étais sérieuse, c'est évident, mais ça faisait parti des sacrifices nécessaires pour se sentir utile. Mon métier me définissait, j'étais quelqu'un grâce à ça. A défaut de trop l'avoir été pour un homme. Mon mari n'avait jamais su me rendre le sentiment de lui être utile, plutôt un boulet qu'autre chose.

    "C'est pas drôle d'être sérieux, faut se lâcher un peu !"

    On ne peut plus être aussi sérieux qu'avant avec un enfant et un divorce. Mais ça tu n'es pas parti pour le comprendre avant une vingtaine d'années.

    Je suis moqueuse !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 20:20

    Hobbes eut bien du mal à réprimer un rire en la voyant réagir à ce qu'il disait. Elle ne se gênait pas pour se foutre de lui, alors il fallait bien qu'il la taquine un peu quand même ! Surtout qu'elle essayait de faire croire qu'elle en avait rien à faire de lui alors qu'il était certain qu'elle voulait tout le contraire ^^ ! Il fallait la réveiller un peu, c'est tout.

    Ah quand même! J'ai cru que t'avais vécu au couvent... Parce que je te jure, c'est limite flippant ! Mais les bonnes sœurs recrutent pas des belles filles, c'est un appel au crime.


    Pour un mec comme lui, sacrifier des soirées pour travailler ou même tout simplement travailler, c'était totalement impossible. D'ailleurs, si il n'avait pas eu une sorte de don pour l'informatique, on ne sait pas ce qu'il serait devenu... Il haussa les épaules avec amusement, elle se fichait de lui royalement mais ça le faisait bien rire.

    Je te rassure, je ne compte pas me marier, le costard et compagnie, c'est vraiment pas mon genre...Quoiqu'un mariage à Las Vegas, ça en jette. Et un gosse... Tu me vois avec un gosse sérieusement ? Il finirait dealer en moins de deux.


    Parce qu'il avait un respect pour les lois qui n'existait pas du tout et en plus de ça, il faisait affaire avec les terroristes. Quand on part avec ça dans la génétique, on est foutu d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 20:49

    "Ah quand même! J'ai cru que t'avais vécu au couvent... Parce que je te jure, c'est limite flippant ! Mais les bonnes sœurs recrutent pas des belles filles, c'est un appel au crime."

    Toutes les filles sont belles avec un peu de maquillage et une mini jupe Hobbes.

    Ca fait parti des choses que je ne comprends pas. Pourquoi les hommes se retournent ils si facilement sur un décolleté un peu trop plongeant ou une jupe un peu trop courte ? Ca doit faire parti de la génétique. Nous les femmes ne passons pas notre temps à regarder les hommes, en tout cas pas de la même façon. Nous sommes beaucoup plus naïves !

    "Je te rassure, je ne compte pas me marier, le costard et compagnie, c'est vraiment pas mon genre...Quoiqu'un mariage à Las Vegas, ça en jette. Et un gosse... Tu me vois avec un gosse sérieusement ? Il finirait dealer en moins de deux."

    Alors qu'est-ce-que tu attends de moi au juste ?

    Il m'invite à déjeuner, pas de la plus subtile des manières, il a dû comprendre que je ne serais pas un coup facile. Et j'ai une fille. Alors pourquoi s'acharner ? Il est soit mazo, soit complètement à côté de la plaque, soit vraiment aussi grand gueule qu'il le montre.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 21:33

    Et il y a des femmes qui sont belles naturellement !

    Juliet en était un exemple terrible. Elle n'avait pas besoin de se peindre la figure à coup de fond de teint pour être passablement belle. Et pour tout dire, il n'avait pas besoin qu'elle mette une mini-jupe pour avoir envie d'elle ! Bon, dit comme ça, on dirait qu'il ne pensait qu'à ça mais ce n'était pas forcément vrai ! Juliet avait quelque chose en plus que les filles qu'on prenait dans le lit rien que pour ça. En revanche, il bloqua légèrement sur sa question mais plongea son regard dans les yeux bleus azur de la jeune femme.

    Et bien... Je sais pas, je t'apprécie certainement un peu plus que nécessaire et les femmes compliquées, ça ne me fait pas peur. Mais après, c'est à toi de voir !


    Dit comme ça, elle allait peut-être prendre ses jambes à son cou... Mais au moins, elle savait à quoi s'attendre. Un autre mec n'aurait certainement pas abordé la chose de cette manière mais Hobbes avait une façon bien à lui de faire avec les femmes. Lui et la subtilité, ça faisait deux, même carrément trois si on considérait l'énorme fossé entre les deux. Bref, ça sentait le rateau un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 21:44

    "Et il y a des femmes qui sont belles naturellement !"

    Bon, il est pas si con finalement. Même plutôt réfléchi quand on prend la peine de comprendre le message subliminal. Ce qui est sûr, c'est qu'il est loin d'être évident à déchiffrer le garçon. Mais sur la longue on pourrait s'entendre, il faudrait juste qu'il soit un peu plus franc et non pas rentre dedans. Mais comme dit Emma : Un homme, ça se dresse !
    Alors je ne suis pas adepte du concept, on ne dresse pas une femme, comme on ne dresse pas un homme.

    "Et bien... Je sais pas, je t'apprécie certainement un peu plus que nécessaire et les femmes compliquées, ça ne me fait pas peur. Mais après, c'est à toi de voir !"

    Je viens tout juste d'adopter Mary. Elle n'a que 2 ans et demi et elle a besoin de moi. Je ne suis pas sûre que ça te séduise longtemps de savoir que je cours entre le biberon du matin et le cauchemars du soir.

    Je préférais être franche, il l'était avec moi, bien sûr que ça me ferait mal de savoir qu'il abandonnait tout, encore que je ne le connaissais qu'à peine. Mais il m'attirait, beaucoup plus que je ne voulais me l'avouer mais ça devenait presque intenable. Il me prouvait une attention que je n'avais jamais reçue de la part d'un homme.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 22:08

    Il pencha légèrement la tête, elle ne semblait pas comprendre qu'il savait bien que ce ne serait pas forcément simple tout le temps. D'accord, elle n'avait plus confiance dans les hommes mais mince ! Elle allait pas finir sa vie toute seule à son âge, aux yeux de Hobbes ce serait un sacrilège suprême. C'est donc bien décidé à lui faire comprendre qu'il posa de quoi payer la note sur la note et qu'il se leva, attrapant la jeune femme par le bras pour qu'elle la suive. Puisqu'elle ne semblait pas comprendre les mots, il allait lui faire comprendre autrement et tant pis pour la baffe qui risquait de s'en suivre.
    Il ne l'entraîna pas avec elle bien loin, juste histoire d'être dans un endroit un peu plus calme. Et c'est sans lui demander son avis qu'il posa ses lèvres sur celle de la jeune femme, descendant ses mains sur sa taille pour intensifier un peu tout ça. Au bout de quelques secondes, ils se séparèrent légèrement et Hobbes replaça une mèche blonde de Juliet derrière son oreille.

    - C'est suffisamment clair pour toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 22:18

    Je n'eus pas le temps de comprendre quoi que ce soit qu'il régla la note, me fit emporter mes affaires et me tira par le bas. Je suis en train de me faire séquestrer là ? Remarque non, il n'aurait pas prit la peine de me faire récupérer mon sac s'il avait voulu m'enlever ^^ Je resta sans voix, avant qu'il ne me plaque au mur pour prendre mon visage entre ses mains et me faire perdre pieds. Alors là j'ai envie de dire "Wouah..."

    "- C'est suffisamment clair pour toi ?"

    C'est... Ouai. Beaucoup plus.

    Finissant par hocher la tête, un peu gênée. Je posa une main sur le torse ma foi très musclé de Hobbes. Je posa mon front contre son torse, je ne sais pas pourquoi ça me vient aussi naturellement et rapidement.

    Alors tu signes ?

    Non je ne parle pas de mariage, je parle de tenter quelque chose tous les deux ! Le mariage n'est pas fait pour moi, je veux être libre.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 22:31

    Entre nous, il avait passé la nuit à penser à Juliet, à ce qu'il allait bien pouvoir faire pour faire avancer les choses... Et l'embrasser avait été nettement mieux que ce qu'il avait pu imaginé. Bon, d'accord, Juliet n'avait pas vraiment du comprendre ce qui se passait. Il eut un sourire amusé quand elle posa son front contre son torse et il passa ses doigts dans ses cheveux blonds.

    C'est ce que j'essaie de te faire comprendre depuis un petit moment.


    Comme quoi, ça n'avait pas été si compliqué que ça ! D'accord ils venaient juste de s'embrasser mais c'était déjà un grand pas en avant quand on connaissait Juliet. Et il se doutait bien qu'elle ne lui demandait pas de se marier ensemble. Ce n'était pas dans les plans d'Hobbes, pas réellement son genre et Juliet semblait déjà réticente avec les hommes alors le mariage, ça devait faire peur. Il passa sa main dans le dos de Juliet, passant discrètement ses doigts sous son maillot, amusé. Il fallait le calmer, avoir embrassé Juliet lui montait un peu à la tête maintenant ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 22:37

    "C'est ce que j'essaie de te faire comprendre depuis un petit moment."

    Et tu dragues toutes tes clientes comme ça ou juste moi ? Non parce que si ça fait parti du Service Après Vente ça risque de ne pas fonctionner longtemps.

    Je fais de l'humour, et je le dis en souriant. Alors c'est foireux, mais on ne m'a jamais demandé d'être drôle ! J'étais aussi cash étant jeune, même beaucoup plus, mais mon mariage m'a calmé, enfin Ed surtout. Ca marché, jusqu'à ce que je tombe sur Kyle et maintenant je me rends compte qu'il fait de moi une toute autre personne. Ca me perturbe, ne croyez pas.
    Je pris sa main dans la mienne et nous marchâmes le long du port.

    Nos soirées risquent de changer, tu sais ça aussi ?

    Sourire en coin. Je ne vais plus passer les miennes à bosser, il ne passera plus les siennes à jouer comme un gamin de 15 ans. Encore qu'il n'est pour l'instant pas d'actualité que de vivre ensemble, il faut voir sur le long terme.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 22:50

    En l'entendant, il leva les yeux au ciel avec amusement.

    C'est un secret professionnel ! Mais ne t'en fais pas, t'as le droit à un traitement de faveur rien que pour toi.

    Non, ce n'était quand même pas le genre à sauter sur toutes les femmes qu'il croisait mais quand il était réellement seul et sans quelconque conquête, il avait déjà eu des expériences d'un soir. De toutes manières il n'avait pas la tête d'un saint donc on s'en doutait bien. Main dans la main, ils marchèrent le long du port et il ne put s'empêcher de sourire à la remarque de Juliet.

    C'est loin de me déranger tu sais. Je t'ai dit qu'il y avait toujours mieux que de travailler ou de dormir, surtout seul.


    Non, il ne faisait aucune allusion ! C'était un sain et il avait des pensées tout à fait catholiques. Mais dans le fond, ça lui plaisait que Juliet, tout comme lui, espérait que ça dure un peu plus d'un soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 23:05

    Nous marchions sur le port, discutant de tout et rien. Je ne sais pas où ça nous mènerait. En dehors de tout ça, ça m'intriguait et un peu de fougue dans ma vie sentimentale ne me ferait pas de mal. Je sais que je m'engage dans du quasi foutu d'avance, dans une histoire compliquée avant même d'avoir commencé, mais ça ne me dérangeait pas plus que ça, ça ne m'effrayait pas tout du moins.
    Je m'assis sur un bloc de pierre, entourant la taille de mon nouveau compagnon de mes bras. Relevant la tête, le vent balayant mes cheveux.

    Je ne suis pas aussi disponible que toi Kyle, moi je suis deux. Enfin trois maintenant, mais j'arrive à négocier avec le poisson rouge.

    Le fameux poisson de Mary. Je tournais beaucoup de choses à l'humour, mais je voulais juste être rassurée. Je ne sais pas s'il saura le faire assez, j'allais devoir le faire moi même dans le cas contraire.


__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 23:19

    D'ordinaire il avait quand même des préférences pour les filles célibataires ou qui n'en avait rien à faire de leur mari. Là, il avait tapé fort avec Juliet, compliquée, mère célibataire... Lui, il avait quasiment toujours été sans attache et les horaires, il s'en fichait royalement. Même dans son boulot, c'était parfois limite.

    Pour le poisson, on devrait pouvoir s'arranger, au pire un peu de sel et un peu de poivre et l'affaire sera dans le sac. Pour le reste, on apprendra à se débrouiller ! Quand la petite dormira, quand on ne travaillera pas et qu'elle sera à l'école... Tu verras, tu te prends la tête pour rien.

    D'accord, ça ne serait pas facile tous les jours mais c'était peut-être mieux pour commencer. Parce que s'ils se voyaient 24/24h, c'était THE truc pour se prendre la tête en moins de deux. Il passa son pouce sur la joue de la jeune femme, un sourire aux lèvres qu'il voulait rassurant. Ils n'habitaient pas à 300 kilomètres l'un de l'autre, c'était juste question d'horaires mais ça, on s'adapte.

    Rassurée mademoiselle ?

    Il pencha la tête avec amusement, Juliet l'amusait sans qu'elle le veuille réellement. Elle voulait se montrer forte mais aux yeux d'Hobbes, elle n'en menait pas large. Quoique, mère célibataire, c'était déjà pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 23:25

    "Pour le poisson, on devrait pouvoir s'arranger, au pire un peu de sel et un peu de poivre et l'affaire sera dans le sac. Pour le reste, on apprendra à se débrouiller ! Quand la petite dormira, quand on ne travaillera pas et qu'elle sera à l'école... Tu verras, tu te prends la tête pour rien."

    Non alors règle n°1 : On ne mange pas le poisson rouge. Je pense que si tu respectes ça, ça collera avec elle.

    Je ne sais pas comment réagira Mary, je ne sais pas non plus comment elle s'adaptera à la situation, de toute façon je préfère voir si ça marche sur le long terme avant de lui présenter Kyle. C'est une façon de la protéger des aléas de la vie, je pense que toute mère en ferait autant. Je me surprends à avoir le même comportement qu'avec mon propre enfant. De toute façon pour moi ça ne fait aucune différence.
    J'aime beaucoup la façon dont il prend soin de moi, ça ne fait que très peu de temps mais il montre déjà beaucoup d'affection pour moi.
    Je me leva et passa mes bras autour de son cou pour l'embrasser des plus tendrement et délicatement. En moins de deux jours il me met sans dessus dessous !

    Rassurée. Jusqu'à la prochaine fois.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 23:37

    Tu sais que tu risques gros avec un poisson rouge... J'ai arrêté de compter le nombre de poissons que j'ai vu mourir alors que j'étais gosse.

    Ces trucs-là... Deux jours après l'achat, ça commence à nager de travers, à s'assommer sur les parois de l'aquarium et puis un soir en rentrant de l'école, tu le retrouves en train de flotter à la surface de l'eau. Hobbes se demandait quand même sur quoi cela allait déboucher, se mettre avec une femme limite traumatisée par les hommes, avec un môme dans les bras... Non, ça allait être drôle sérieusement.
    Il esquissa un sourire contre les lèvres de Juliet, elle était en train de se révéler et ça l'amusait énormément. Hobbes enserra la taille de la jeune femme contre lui, il avait toujours été un brin protecteur et tactile, malgré son air de petit con je m'en foutiste.

    Ah les femmes, j'vous jure...


    Ca jouait les grandes femmes indépendantes et capable de se débrouiller mais dès qu'elle trouvait un homme, il fallait toujours faire face à leurs questions et à leurs faiblesses. Mais ça ne dérangeait pas Hobbes, au contraire, il apprenait à connaître un peu plus Juliet et ça ne pouvait qu'être bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ◊ you can touch, you can play.

☞ MESSAGES : 489


Carnet De Santé
☞ RELATIONS:
☞ HUMEUR: Maternelle

MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Lun 15 Aoû - 23:44

    Ben si tu pouvais le garder en vie jusqu'à ce qu'il ne s'en aille de lui même ça m'arrangerait Hobbes.

    C'est comme le père Noël ça, ou la petite souris, s'il pouvait lui laisser le temps d'y croire avant de lui apprendre tout pleins de trucs pas cathos du tout pour une petite fille de son âge ça m'arrangerait ! Mary se laisse facilement emporter du côté bétise, c'est forcément plus appréciable que les bonnes manières. Je ne lui prends pas la tête avec ça, mais je dois avouer qu'elle est toujours prête à sauter sur la bétise à ne pas faire.

    On va faire un tour ?

    Le réembrassant comme une collégienne que je redeviens. Je ne me reconnais pas. Je sais qu'une fois en confiance, je peux être la femme parfaite, j'ai appris à l'être, mais je ne veux plus me laisser marcher sur les pieds.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

☞ MESSAGES : 80


MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   Mar 16 Aoû - 0:00

    Hobbes lui lança un sourire angélique, l'air de rien. Insinuait-elle qu'il aurait une quelconque mauvaise influence si il rencontrait sa fille ? Bon, d'accord, le pire c'est qu'elle n'était même pas au courant de ce qu'il faisait en dehors de son boulot mais là, il comptait bien garder le secret là-dessus, elle n'avait certainement aucun moyen de le savoir.

    Bon, d'accord. Admettons que les poissons rouges sont éternels !


    Il haussa les épaules avec amusement. Juliet, en maman à plein temps, devait vraiment être drôle à voir mais on voyait bien qu'elle prenait vraiment la chose à coeur. Sa mère à lui avait été aussi agréable qu'une porte de prison... Mais ça ne semblait pas l'avoir affecté tant que ça, sauf si on compte sa tendance à faire sortir les secrets d'Etat et ce genre de chose.

    Je te suis beauté !

    Il lui mit une légère tape sur les fesses après qu'elle l'ait embrassé, l'air de rien. Il se fichait d'elle là mais il fallait bien qu'il s'amuse un peu. Et puis, Juliet qui avait refusé tout compliment hier était totalement en train de l'embrasser à la moindre occasion. Mais ça l'arrangeait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faire rire une femme, c'est la séduire [PV Juliet Burke]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Grey's Anatomy RPG :: LE PORT-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit